•  

     

    Souvent négligée par les discours "officiels"

    (ceux de l'église et du corps médical par exemple), l

    a violence éducative est généralement "refoulée", surtout par ceux qui en sont les victimes.

     

    Libres de Savoir - Alice Miller

     

    Comment l'enfant ou l'adulte, pourra-t-il  laisser libre cours à la parole curative lorsque,

    par amour pour les siens, il dissimule ou nie les violences, physiques mais aussi verbales, qui lui ont été faites ?

    Alice Miller, à la lumière des témoignages  qui lui sont confiés,

    retrace l'itinéraire d'hommes et de femmes qui ont pu surmonter les traumatismes  de leur enfance,

    en prenant conscience des méfaits de l'éducation traditionnelle qu'ils ont  reçue.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    BIENVENUE SUR MON BLOG ....

     

    FAUSTINE 

     

     

     

     

    "AVANT JE SUBISSAIS, MAINTENANT JE DECIDE.

    OR, LA JOIE DE VIVRE VIENT DU SENTIMENT DE CREER SA VIE ET DE S'APPARTENIR"

     

    Patricia DELAHAIE

     

    Tout est dit....

     

     

     

     

    AFIN DE ME SUIVRE REGULIEREMENT

    Visitez mon nouveau BLOG

     

     UN PETIT CLIC SUFFIT.....

     

    N'oubliez pas de vous abonner au flux RSS(gratuit)

    OU

    De vous inscrire à la Newsletter

    en haut à droite...

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    30 commentaires
  •  

     

    Merci de laisser un petit message,

    signe de votre passage chez moi ....

     

    Faustine.

     

    Un petit mot....

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    60 commentaires
  •  

     

    Le terme d'anxiété sociale employé en psychologie

    désigne la gêne ressentie par un individu lorsqu'il se retrouve dans une situation sociale.

    Il recouvre d'une part le trac et d'autre part les formes plus sévères

    comme la phobie sociale et la personnalité évitante.

     

    L'Anxiété sociale...

    Tellement ça....

     

    "J'ai le sentiment d'être l'objet de l'attention d'autrui

    et je crains d'avoir un comportement qui dénote

    ou de présenter des signes physiques qui viendraient témoigner de mon embarras.

    Cette sensation est liée à l'importance du regard que j'attribue à l'autre

    mais aussi à l'image que je pense donner de moi-même ;

    un peu comme si je passais mon temps à faire mon autocritique, forcément négative".

     

    Ce sentiment de honte traduit une anxiété d'interaction sociale

    qui provoque la crainte d'avoir un comportement inadéquat,

    de ne pas dire ce qu'il faudrait, de ne pas être à la hauteur ou bien à sa place.

     

    STEPHANE ROY

    "Les Psys se confient".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    La notion d'enfant intérieur est  apparue en psychologie dans les années 80.

     

    La Notion d'Enfant Intérieur

     

     

    "Elle représente la mémoire du petit être que nous avons été

    avec  ses joies et ses potentialités mais aussi ses blessures et ses entraves.

    Il est le gardien d'une vérité intérieure qui a été oubliée et qui a besoin d'être éclairée

    pour libérer et faire grandir des parties de soi."

     

    Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il y a des gens avec qui l'on passe une grande partie de sa vie

    et qui ne vous apportent rien,

     ne vous éclairent pas, ne vous nourrissent pas, ne vous donnent pas d'élan.

    Encore heureux dans ils ne vous détruisent pas à petit feu en se suspendant à vos basques

    et en vous suçant le sang.

     

     

     

    Et puis...

    il y a ceux que l'on croise, que l'on connaît à peine, qui vous disent un mot , une phrase,

    vous accordent une minute, une demi heure et changent le cours de votre vie.

    Vous n'attendiez rien d'eux, vous les connaissiez à peine,

    et pourtant quand vous les quittez, ces gens étonnants,

    vous découvrez qu'ils ont ouvert une porte en vous, déclenché un parachute.

     

    PSYCHANALYSE JUNGIENNE.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Freud était convaincu que l'ambiguïté et l'opacité du thérapeute

    sont essentielles dans le processus du transfert.

    Transfert auquel Freud attribuait une importance particulière,

    car il procure une information valable sur le monde intérieur du patient

    et sur l'expérience des premiers jours de la vie.

     

    Freud et le transfert....

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    LA CULPABILITE D'ENTAMER UNE PSYCHOTHERAPIE.

     

     

    Beaucoup de personnes, croyant "avoir tout pour être heureuses", culpabilisent, s'en veulent,

    éprouvent de la honte à ne pas avoir le moral, à s'ennuyer, à se plaindre, à s'inquiéter et à stresser

    pour n'importe quoi, alors que d'autres manquent de tout !

    Il s'agit là d'un phénomène tout à fait compréhensible et assez fréquent.

     

     

    En effet lorsque le sujet est occupé, préoccupé, aux prises avec des contrariétés réelles,

    autrement dit diverti par des problèmes de l'existence en apparence extérieurs à lui,

    cela le protège du face à face avec son intériorité et le met à l'abri de ses démons.

     

    En revanche, plus tard, lorsque tout rentrera dans l'ordre, aura été réglé, résolu,

    il risquera fort de retrouver son mal être, un moment écarté, escamoté, tenu en laisse.

    Son inquiétude fondamentale, celle de l'enfant en lui, réapparaîtra dès lors sans retenue,

    enflammée par le fantôme.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Tout ce qui arrive est pour le bien,

    comme l'a dit un grand sage.

      

     

     

    La dépression n'est pas une maladie, mais une chance, au contraire,

    l'occasion de changer de regard sur soi et sa vie, de grandir.

    Elle représente une crise certes douloureuse,

    mais qui contient les germes d'un renouvellement salvateur,

    à condition qu'elle soit accueillie entendue et travaillée, non combattue.

     

    MR MOUSSA NABATI

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    YASMINE LIENARD - LES PSY SE CONFIENT...

     

     

     

    Vocation

     

     

    "Je me demande si je ne suis pas devenue psychiatre également pour me soigner,

    intriguée par la souffrance mais pas encore consciente que c'était la mienne qui m'intriguait.

    Je suis certaine que beaucoup de thérapeutes

    le deviennent pour justifier de se soigner

    tout en maintenant une bonne insertion sociale".

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

    L'abandonnique n'a pas acquis le sentiment de sa propre valeur.

    Il doute de susciter amour et sympathie.

     

    L'abandonnique

     

    Cette non valorisation le maintient dans un état d'insécurité intérieure profond et l'inhibe.

    Il se sent exclu. Du même coup, il a tendance à survaloriser l'autre de manière radicale.

    Il slalome entre angoisses, désirs avortés, doutes, anticipant les coups à venir.

    Pour lui, le monde est parsemé d'embûches, inquiétant, suspect, désespérant.

    Il craint de décevoir, de déplaire, de lasser.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires