•  

     

     

     

     

    "Aux premières secondes du réveil,

    il se peut que vous ayez encore en tête le dernier rêve que vous venez de faire.

    Il est là, vous le sentez, son souvenir est inscrit en vous, avec sa puissance, ses évocations.

    Mais vous faites un mouvement dans le lit, et avant même que vous ne vous leviez, voilà qu'il s'étiole.

    Lorsque vous essayez de le noter par écrit, ou de le raconter à votre conjoint,

    très curieusement les mots que vous employez détruisent une partie du rêve.

    En le racontant ou le couchant par écrit, vous le réduisez à des mots.

    Il se recompose. Il devient presque autre chose.

    En fait, vous venez de passer du cerveau doit, qui rêve, au cerveau gauche, qui essaye de décrire le rêve.

    Et ça "coince".

    Pourtant vous conservez la sensation diffuse de fragments du rêve :

    il y avait plus de... un point vous échappe... cette couleur était... comment dire ?

    Non malgré vos efforts, vous ne parvenez pas à trouver les mots. 

    Avez vous déjà vécu cela" ?

     

    SOURCE : extrait du livre "Le Test" de Stéphane Allix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'araignée représente l'emprisonnement .

     

     

    Le monde Onirique - L'Araignée.

     

     

     

    Toute araignée apparaissant dans les rêves est ressentie comme susceptible de tendre un piège.

    L'araignée représente souvent la mère qui étouffe, qui bride la liberté, qui retient dans ses pattes.

    Il s'agit souvent d'une mère souffrante qui a manqué d'amour quand elle était enfant,

    et qui reporte ce manque sur ses enfants.

    Elle leur demande inconsciemment de combler son manque d'amour.

    Or, les enfants ne peuvent combler un tel manque et ce n'est pas leur rôle.

    En même temps, les enfants n'osent pas entrer en opposition avec cette mère qu'ils aiment et qu'ils respectent.

    Ce qui crée en eux ce sentiment d'étouffement

    L'araignée représente aussi la difficulté

    de certaines personnes qui se sentent inconsciemment tentées de rester dans "l'inconscience maternelle",

    c'est-à-dire qu'elles souhaitent être prises en charge toute leur existence.

    Elles peuvent avoir une peur profonde de la vie en dehors du cocon maternel.

    Comme raison à cela, il y a peut être eu des traumatismes venant de l'extérieur du foyer

    lorsqu'elles étaient enfants.

    Dans le rêve la personne face à la représentation de l'araignée est invitée à se libérer

    afin d'éviter la folie ou la divagation et, enfin, devenir adulte.

     

    Patricia d'Angeli.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    A mon thérapeute

       Un rêve bien parlant....

     

    Juillet 2014

     

    Je suis sur un sentier de montagne. Je tiens un homme, grand et fort, par la main.

    Il porte un masque de rapace et des chaines de galérien au poignet.

     

    Je serre sa main de toutes mes forces, pour lui faire comprendre que je tiens énormément à lui...

    Mais il reste distant.

    Cet homme est un fauconnier et il doit m'apprendre à voler dans la montagne

     

    Un rêve bien parlant....

     

    Cet homme c'est vous.

    Cette impression, lors de notre dernière séance,

    que vous laissiez tomber un masque pour devenir vous-même...

    Cette impression de rejet...

    Cette impression que tout était faux :

    Votre compassion, votre gentillesse.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    En chacun de nous existe un autre être

    que nous ne connaissons pas.

     

     

     

    Il nous parle à travers le rêve,

    et nous fait savoir

    qu'il nous voit bien différent de ce que nous croyons être.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

    "Tout est sombre.

    Je m'approche de votre cabinet, mais ne vous y trouve pas. La pièce est déserte.

    J'entre et regarde autour de moi. Il n'y a que votre panama. Et il est couvert de toiles d'araignée".

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Les rêves de mes patients ont changé.

    Les toiles d'araignées envahissent mon chapeau. Mon cabinet est désert. On ne me trouve nulle part.

     

    Mes patients s'inquiètent de ma santé.

    Serai-je encore là durant le long parcours de la thérapie ?

    Quand je pars en vacances, ils craignent de ne jamais me revoir.

    Ils s'imaginent qu'ils assistent à mon enterrement ou se rendent sur ma tombe.

    Mes patients ne me laissent pas oublier que j'avance en âge.

    Mais ils font ce qu'ils doivent faire.

    Ne leur ai-je pas demandé de dévoiler tous leurs sentiments, pensées et rêves ?

    Même les nouveaux patients potentiels leur emboïtent le pas et , sans exception, me demandent d'emblée :

    "Prenez vous encore des patients ?".

     

    Une ne nos façons de nier la mort est de nous attribuer une spécificité particulière,

    de nous convaincre que nous ne sommes pas soumis aux impératifs biologiques,

    et que la vie ne nous traitera pas aussi durement qu'elle traite tout un chacun.

     

    YRVIN YALOM.

    Extrait de "L'Art de la Thérapie"

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     LE SON DU SILENCE

     

     

     

    Hello darkness, my old friend,                                                                     Bonsoir ténèbres, mon vieil ami,

    I've come to talk with you again                                                                  Je suis venu discuter encore une fois avec toi

    Because a vision softly creeping,                                                                 Car une vision s'insinuant doucement en moi,

    Left its seeds while I was sleeping                                                             a semé ses graines durant mon sommeil

    And the vision that was planted in my brain, still remains                           Et la vision qui fut plantée dans mon cerveau,

                                                                                                                       demeure encore

    Within the sound of silence                                                                        A l'intérieur, le son du silence

    In restless dreams I waldes alone,                                                             Dans mes rêves agités j'arpentais seul,

    Narrow Streets of cobbleston                                                                   Des rues étroites et pavées

    Neath the halo of a street lamp,                                                               Sous le halo d'un réverbère,

    I turned my collar to the cold and damp                                                    Je tournais mon col à cause du froid et de l'humidité

    When my eyes were stabbed by the flash of a neon light                          Lorsque mes yeux furent éblouis par l'éclat de la lumière

                                                                                                                      d'un néon,

    That split the night and touched the sound of silence                               Qui déchira la nuit et atteignit le son du silence

    And in the naked light I saw,                                                                     Et dans cette lumière pure je vis,

    Ten thousand people, maybe more                                                             Dix mille personnes peut être plus,

    People talking without speaking,                                                                Des personnes qui discutaient sans parler,

    People hearing without listening                                                                Des personnes qui entendaient sans écouter

    People writing songs that voices never share,                                           Des personnes qui écrivaient des chansons 

                                                                                                                     qu'aucune voix n'a jamais emprunté

    And no one dared disturb the sound of silence                                         Et personne n 'osa déranger le son du silence

    Fools, said I, you do not know,                                                                  Idiots, dis je vous ignorez,

    Silence, like a cancer, grows                                                                     Que le silence, tel un cancer, évolue

    Hear my words that I might teach you,                                                    Entendez mes paroles que je puisse vous apprendre,

    Take my arms that I might reach you                                                       Prenez mes bras que je puisse vous atteindre

    But my words, like silent raindrops fell,                                                    Mais mes paroles tombèrent telles

                                                                                                                     des gouttes de pluie silencieuses,

    And echoed in the wells of silence                                                            Et résonnèrent dans les puis du silence

    And the people bowed and prayed                                                            Et ces personnes s'inclinaient et priaient

    To the neon god they made                                                                      Autour du dieu de néon qu'ils avaient créé

    And the sign flashed out its warning                                                        Et le panneau étincela ses avertissements

    In the words that it was forming                                                             A travers les mots qu'il avait formés

    And the sigh said : the words of the prophets                                         Et le signe dit : les mots des prophètes

    Are written on the subway walls                                                              Sont écrits sur les murs des souterrains

    And tenement halls,                                                                                 Et des halls d'immeubles,

    And whispered in the sounds of silence                                                     Et murmurés à travers les sons du silence.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  •  

    L'INTERPRETATION DES REVES

     

    L'interprétation des rêves

     

     

    Le rêve est l'escalier qui relie les immenses caves de l'inconscient aux étages supérieurs de la conscience.

    Il traduit notre personnalité profonde, notre authenticité essentielle.

    Il nous place face à nous mêmes.

     

     

    PIERRE DACO

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    "Pensez à me raconter vos rêves,

    ils nous seront particulièrement utiles

    pour explorer votre inconscient

    et faire advenir des émotions depuis trop longtemps refoulées."

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Je suis sur une plage sous un soleil brûlant et un vent violent.

    J'ai de très longs cheveux qui s'enroulent autour de moi et me font prisonnière.

    Je ne peux plus bouger, ni les jambes, ni les bras.

    Je me transforme en une boule de cheveux et je suis emportée par le vent.

    Je ne distingue plus rien.

    Je me pose cette question :

    vais-je  me brûler sur le sable bouillant ou me noyer dans la mer (mère ?) déchainée ?

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je suis dans une ville abandonnée.

    Je cours à travers les maisons poussiéreuses, vétustes et  délabrées,

     pour raccourcir mon chemin.

    J'ai à la main un bouquet de fleurs que je destine à ma mère...

    Je vais rapidement, de rues en ruelles, mais lorsque j'arrive au but, le bouquet est fané.

     

     

    Pour mon thérapeute : une longue traversée du désert.

    Pour moi : Un chemin difficile pour aller jusqu'à elle, le bouquet fané symbolise l'échec.

     

     

     

     

    Le jour de Noël.

    Ma grand mère n'est pas présente à notre table.

    Je ne l'ai pas vue depuis deux jours, et pourtant elle vit sous mon toit.

    Je réalise qu'elle est probablement décédée pendant son sommeil et je suis effrayée, paniquée.

    Je cours dans le jardin et constate qu'elle n'est pas enterrée.

    Je me décide à ouvrir la porte de sa chambre et vois une forme inerte sous les draps.

    Je comprends qu'elle est morte.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique