•  

     

    Comment faire face à notre propre mort ?

    Comment affronter le départ d'un proche ?

    Qu'advient-il de ceux que nous aimons, après leur mort ?

     

    Nous ne mourons jamais - Bernard Jakoby

    Dans cet ouvrage pionnier, Bernard Jakoby décrit de manière concrète ce qui nous arrive après le mort.

    Il explore systématiquement les recherches les plus récentes et les plus diverses sur la mort :

    expériences de mort imminente,

    retour par hypnose dans des vies antérieures

    et comptes-rendus des médiums communiquant avec l'au-delà.

     

    Tous les témoignages concordent parfaitement et nous apportent des descriptions saisissantes

    de la vie après la mort.

    Les conclusions de l'auteur sont remarquables :

    chacun d'entre nous est immortel et la vie terrestre est une étape du cheminement éternel de notre esprit.

    Après notre mort, nous retrouvons ceux  qui nous ont précédés,

    et nous poursuivons sans cesse notre élévation spirituelle.

     

    Ce livre, clair et précis, est un guide précieux pour découvrir les mystères de l'au-delà.

    Il permet aussi de comprendre le sens profond de notre vie.

     

    --------------------

     

    Bernard Jakoby

     

    Nous ne mourons jamais - Bernard Jakoby

     

    Né en 1957 en Allemagne, Bernard Jakoby est le grand spécialiste allemand

    de la trans communication et des NDE.

    Il est considéré aujourd'hui comme un expert de la recherche sur la mort et l'après-vie.

    Il a participé à nombre de séminaires et conférences en collaboration avec des médecins,

    psychologues et infirmières travaillant dans les services de soins palliatifs.

    Il vit à Berlin.

    Ses livres sont des best-sellers, traduits dans de nombreuses langues.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    J'ai ajouté ce livre à ma bibliothèque

    car il relate l'histoire d'un jeune garçon qui assume mal son orientation sexuelle....

    Il décide alors, d'ouvrir un blog qui lui permet d'exprimer ses émotions,

    de rechercher de l'aide  et de sortir de sa solitude par rapport à sa "problématique"....

     

    La similitude avec mon histoire,

    c'est cette bouée de sauvetage qu'a constituée à un moment donné de notre vie,

    la tenue d'un blog, les réponses et le soutien que l'on a pu trouver

    à travers les commentaires d'autres blogueurs....

     

     

      

    Le Moi Pour Toi

     

    "J'ai créé Le Moi Pour Toi le 31 mars 2005.

    Ce blog s'efforce de retracer au fil des mois, l'évolution de la vie presque ordinaire d'un jeune gay.

    Depuis mes premiers coming-out, en passant par ma première histoire d'amour,

    mes convictions politiques ou même l'enfer d'une rupture passionnelle,

    ce blog m'aura permis de m'affirmer et d'assumer mon existence avant de servir finalement,

    de support à l'expression de mes névroses les plus passionnelles :

    le temps, l'amour, la passion, le moi, le nous"...

     

     

    Auteur du blog Le Moi Pour Toi depuis 2005,

    Mathieu Alexandre est né en 1984. Il a étudié à Orléans puis Annecy avant de s'installer à Lyon.

    Aujourd'hui, ingénieur dans le secteur de l'informatique,

    il continue de raconter son quotidien de garçon presque comme tous les autres.

    www.lemoipourtoi.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

     

     

    Les mots qui tuent....

     

     

    Extrait :

     

    "Lors d'un de mes rares voyages à Lièges, tu m'as regardé longuement, avec une attention soutenue,

    et tu as prononcé cette phrase que je n'ai pu oublier :

    - Comme c'est dommage, Georges, que c'est Christian qui soit mort.

    Cela ne voulait-il pas dire, dans ton esprit, selon ton cœur, que c'est moi qui aurais dû partir le premier ?

    Tu as d ailleurs ajouté :

    - Il était si tendre, si affectueux...

    Sans doute ne l'étais-je pas ou évitais-je de le montrer."

      

      

     

    "Ma chère maman,

    Voilà trois ans et demi environ que tu es morte à l'âge de quatre-vingt-onze ans

    et c'est seulement maintenant que, peut-être, je commence à te connaître.

    J'ai vécu mon enfance et mon adolescence dans la même maison que toi, avec toi,

    et quand je t'ai quittée pour gagner Paris, vers l'âge de dix-neuf ans,

    tu restais encore pour moi une étrangère.

    D'ailleurs, je ne t'ai jamais appelée maman mais je t'appelais mère, comme je n'appelais pas mon père papa.

    Pourquoi ?

    D'où est venu cet usage ?

    Je l'ignore".

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Un livre d'Irvin D.YALOM

     

    Comment je suis devenu moi-même

     

    Après avoir passé sa vie à explorer celle des autres,

    Irvin Yalom, le psychiatre américain auteur de

    "Et Nietszche  a pleuré" et "Le problème spinoza", se penche sur son propre parcours.

    Son récit s'ouvre sur l'évocation d'un rêve :

    âgé d'une dizaine d'années, il passe à vélo devant la maison d'une fille qu'il trouve séduisante malgré son acné,

    et lui adresse un tonitruant "Salut Rougeole !".

    Le père de celle-ci, l'obligeant à s'arrêter, l'interpelle :

    "Qu'est ce que tu crois que ça lui a fait ?".

    Pour le futur thérapeute, c'est la rencontre avec  l'empathie : il n'oubliera jamais la leçon.

     

    Pour la première fois, tissant des liens entre sa formation, les histoires de ses patients,

    les héros de ses romans, ses amours et ses regrets personnels,

    Irvin Yalom nous révèle le cheminement de sa pensée.

    Comment je suis devenu moi-même n'est pas seulement l'histoire d'un homme,

    c'est aussi une invite au lecteur à voyager au plus près de ce qu'il est et à songer au sens de sa propre vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Dans "le poids des régimes",

    la diététicienne nutritionniste Sophie Deram présente de façon singulière, objective et innovatrice,

    ses sept secrets pour que vous obteniez un contrôle durable de votre poids,

    sans suivre de régimes restrictifs, et surtout en mangeant de tout avec plaisir.

     

    Nous savons maintenant que maigrir n'est pas aussi facile qu'on voulait bien nous le faire croire,

    à savoir manger peu et faire de l'exercice.

    Selon les dernières études scientifiques,

    plus de 95 % des personnes qui ont suivi des régimes restrictifs

    reviennent à leur poids initial, voire prennent des kilos en plus dans les deux années qui suivent.

    Le poids est la conséquence de notre état de santé et pas l'inverse !

    Ne mangez pas moins, mais mieux !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ces voix venues de l'au-delà

    Pascal, 30 ans, meurt accidentellement laissant ses parents dans le plus profond désespoir.

    Peu après, d'étranges signes se manifestent :

    le visage de leur fils apparaît dans les miroirs, sa voix couvre et s'imprime sur des cassettes...

    Une médium leur confirme que Pascal ne cesse de leur envoyer des messages,

    mais c'est la rencontre avec le Père François Brune,

    mondialement connu pour ses investigations dans le domaine du paranormal,

    qui leur permettra de dialoguer en direct par l'intermédiaire de la trans communication instrumentale.

    Une technique qui, depuis un demi-siècle, permet aux disparus d'établir des contacts au-delà de la mort,

    dans le cadre le plus scientifique possible, et loin de tout esprit sectaire.

    Voici un document exceptionnel tout aussi impressionnant qu'émouvant,

    dans lequel l'auteur retrace son cheminement, ses doutes,

    et rend compte clairement de ses incroyables résultats.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    RESUME :

    On peut avoir plusieurs enfants, plusieurs conjoints, on n'a qu'une mère, et c'est à cette réalité que se heurtent comme à un mur, ceux dont la mère fut mal-aimante, cruelle, nocive. Ceux qui ne trouvèrent jamais en elle les traits de la figure glorifiée par l'imaginaire collectif  des affectueux, une oreille attentive, un tuteur, un refuge pour la  vie, un océan de douceur.

     

    Comment vivre avec ce vide obsédant et incommunicable, faire face à des questions qui ne trouvent pas de réponse "Pourquoi m'a-t-elle traitée ainsi ? " " Que lui ai je fait ?" sous le regard parfois suspicieux ou sévère des bien-aimés, ces chanceux qui ne peuvent pas comprendre ?

     

    Douze adultes, femmes et hommes, ont raconté à Catherine Siguret leur enfance malmenée, dessinant le portrait d'une mère où tous les blessés des origines reconnaîtront la leur. Le psychanalyste Patrick Delaroche décrypte le comportement de ces mères malades, indifférentes, outrancières, psychotiques, sadiques, simplement égoïstes ou un peu tout cela à la fois. Et on lit à rebours que c'est grâce à la parole, loin du silence de l'amour maternel, qu'il est possible de se reconstruire, et de renaître au monde.

     

    MON AVIS :

    Fort heureusement pour moi, je n'ai retrouvé ma mère dans aucune des descriptions transposées dans ce livre,

    tout au plus quelques traits communs avec les mères dépressives.

    Ce livre est très "dure", impensable que de telles mères puissent exister et n'être pas punies....

    Patrick Delaroche ne dit-il pas dans sa post face : "La lecture de ces témoignages m'a procuré un sentiment d'horreur teinté d'incrédulité : comment une mère peut-elle être aussi "méchante"" avec une telle constance au cours de la vie de ses enfants ? Il y a dans ces textes un accent de sincérité authentifié par ces "petites phrases qui tuent" et ne laissent pas de place au doute.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    A propos de "l'Herbe bleue"

     

    (LIVRE PRESENTE DANS LA RUBRIQUE "MES LIVRES REFERENCES").

     

    Ces lectures qui vous interpellent....

     

     

    "Je me souviens que parmi mes nombreuses lectures,

    l'une d'entre elles m'avait beaucoup marquée.

    Elle a ponctué mon adolescence difficile, et, je ne le savais pas encore à l'époque

    elle a certainement aussi déterminé mon choix de spécialité.

    C'est "l'herbe bleue".

    Il s'agit du journal intime d'une auteur anonyme qui relate l'histoire d'une jeune fille de 15 ans,

    mal dans sa peau (ce que j'étais),

    qui se droguait et qui, après un passage en hôpital psychiatrique, meurt.

    A la fin de la dernière page, et malgré le traumatisme que ce récit avait suscité en moi,

    deux réflexions se mêlaient sans cesse dans mon esprit, et elles ne l'ont pas quitté depuis.

    Elles me reviennent de façon récurrente à travers l'exercice de mon métier.

    "Comment aurait on pu éviter cela ?

    Quel rôle, aussi modeste soit-il, pourrais je jouer

    pour aider le mieux possible une personne en souffrance, si j'étais amenée à la rencontrer ? ... "

     

    Alors après une courte hésitation, j'ai pris le chemin de la psychiatrie.

    Plus tard, je me suis spécialisée en addictologie,

    le souvenir de l'adolescente de "l'herbe bleue", sans doute...

     

    Fatma Bouvret de la Maisonneuve.

    Extrait de "Les psys se confient".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    PREMIERE SEANCE

    ROBERT NEUBURGER

     

    Donner à des femmes, des hommes, des couples, l'occasion de rencontrer Robert Neuburger

    pour un entretien unique

    et de décider ensuite si leur problématique requiert - ou non - une psychothérapie,

    telle est l'idée à l'origine des vingt entretiens publiés ici, qui tous ont parus dans Psychologies Magazines.

    Derrière les demandes, surgit chaque fois, grâce à l'écoute, à la confiance et au respect,

    une histoire singulière, touchante.

    Humaniste, utile, engagé, ce livre pas comme les autres, montre

    qu'offrir un espace de parole est souvent plus efficace que de prescrire des pilules du "bonheur".

     

     

     

     

     

     

     

    DES ANALYSES HEUREUX - MICHELE COSTA MAGNA

     

    A quoi sert la psychanalyse ?

    Pour s'y risquer, faut-il être malade mental, "avoir un grain", ou simplement ne pas aller bien ?

    Pourquoi s'allonger sur un divan ? Quel psychanalyste choisir ? Que lui dire ?

    Pour répondre à ces questions, voici les témoignages de 21 personnes qui, ayant fait une analyse

    (terminée au moment où elles parlent), en sont satisfaites et ont accepté de la raconter.

    Treize femmes et huit hommes qui évoquent leur histoire telle qu'ils l'ont partagée avec leur psychanalyste.

    Michèle Costa Magna est psychanalyste.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    La peur de l'autre, de l'eau ou des chiens,

    La honte de son physique ou de ses choix sexuels,

    Le sentiment d'être une mère incapable...

    Par peur de ne pas être normal ou par honte de souffrir d'un mal qu'ils considèrent comme mineur,

    la plupart des gens taisent leur douleur.

     

     

     

    Pourtant, ces maux isolent et sont source de tristesse, d'angoisse voire de désespoir.

    Ces figures du malheur ordinaire sont autant de tabous de Claude Halmos, psychanalyste, dévoile :

    En parler est le premier pas.

    Elle apporte, dans ce livre documenté et organisé par thèmes,

    Une information aussi sérieuse que si elle était destinée à des spécialistes,

     dans un langage accessible à tous.

     

    Elle donne à chacun des armes pour prendre sa vie en main,

    Une boussole pour retrouver sa route.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Séparation, perte d'emploi, maladie : la vie n'épargne personne.

    Loin de constituer des obstacles infranchissables,

    les embûches qui pavent notre route nous incitent à changer, à évoluer.

    Quelles que soient nos origines et notre culture,

    nous avons tous la capacité innée de surmonter les épreuves

    et de créer une réalité bien plus attrayante que celle dont nous avons l'habitude.

    Dans cet ouvrage, le Dr Daniel Dufour nous explique

    comment notre corps réagit devant les difficultés de la vie et nous apprend à nous battre pour nous-mêmes.

    Il rappelle à chacun qu'il dispose du pouvoir de refuser ce qui lui est étranger

    et de conduire sa vie comme il lui plaît, dans le respect des autres.

    Rebondir, c'est non seulement vaincre l'adversité, c'est aussi transformer l'infortune en succès !

    Le Dr Daniel Dufour pratique une médecine globale dans laquelle sont traités tant les causes de la maladie que les symptômes.

    Persuadé que l'abandon est l'une des premières causes du mal-être,

    il y a consacré plus de quinze années de recherche.

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    La relation d'aide et la psychothérapie

    Carl Rogers

     

     

    C'est le premier ouvrage, où en 1942, Carl Rogers définit et illustre sa conception de l'aide psychologique.

    Alors âgé de quarante ans,

    Rogers crée en quelque sorte le modèle du psychologue thérapeute qu'il nomme "l'aidant",

    c'est-à-dire celui qui sait apporter sa spontanéité créatrice au projet d'autonomisation de son patient.

     

    Cette nouvelle orientation de pensée abandonne tout à priori de jugement, de soutien et de contrôle.

    La non-directivité comporte une attitude de compréhension foncière

    laissant au patient le choix de son itinéraire, de son langage et de ses décisions.$

     

    Evitant les artéfacts transférentiels et les étiquettes,

    la relation d'aide se fonde sur l'optimisme et la confiance dans les capacités évolutives de chaque individu,

    malgré la souffrance psychique.

    Clairement ou non, elle sert de mode relationnel de base à de nombreuses situations

    et méthodes psychothérapiques d'aujourd'hui.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique