•  

    Ils ne sont pas des amis au rabais.

    Pour la plupart,

    ce sont les mêmes que nous fréquenterions

    "dans la vraie vie".

     

     

    Nos amis du cyberespace.

     

     

    L'espace virtuel invite à se dévoiler pour faire entendre sa voix dans la multitude.

    Nous parlons beaucoup de nous.

    Il est plus facile de se livrer à une personne que nous ne croiserons pas ;

    la confidence est l'un des modes de communication majeurs des réseaux....

     

    psychologie.com

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  •  

    Dans la vie, tu vas réaliser qu'il y a un rôle pour toutes les personnes que tu rencontres.

    Certaines vont te tester, d'autres vont t'utiliser,

    d'autres vont t'aimer et d'autres vont t'enseigner.

     

     

    Mais celles qui sont les plus importantes sont celles qui font ressortir le meilleur de toi-même.

    Ce sont des personnes étonnantes et rares

    qui vont te rappeler pourquoi la vie vaut la peine d'être vécue."

     

    SOURCE : "La panthère poétique".

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    SMS reçu ce soir....

     

    Un message reçu

     

     

    "Merci pour ces heures passées avec toi,

    c'est une véritable thérapie,

    pendant et après....

    Affectueusement..."

     

     

    Je ne serais donc pas si mauvaise ?

    FAUSTINE

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    "Pour les gens comme moi,

    Internet est à la fois le naufrage et le radeau :

    on se noie dans la traque, dans l'attente ;

    on surnage dans le virtuel,

    on s'accroche aux présences factices qui hantent la Toile,

    au lieu de se déliter on se relie.

     

    Ne serait-ce que la petite lumière verte qui indique que l'autre est en ligne !

    Ah ! La petite lumière verte, quel réconfort, je me souviens !

    Même si l'autre vous ignore vous savez où il est :

    il est là, sur votre écran,

    il est en quelque sorte fixé dans l'espace, arrêté dans le temps.

     

     

    Peut-être qu'il regarde ce que vous faites, lui aussi caché derrière le mur ?

    Et quand il n'y est pas, vous le suivez grâce à l'indication horaire de sa dernière connexion.

    Vous savez à quelle heure il s'est réveillé, par exemple,

    puisque regarder son mur est de toute évidence son premier geste.

    A quel moment de la journée ses yeux se sont posés sur telle photo qu'il a commentée.

    S'il a eu une insomnie au milieu de la nuit.

     

    Tantôt on est l'araignée, tantôt le moucheron.

    Mais on  existe l'un pour l'autre, on est reliés par la religion commune.

    A défaut de communier, ça communique.

     

    Bien sur que ça fait mal aussi, oui bien sûr :

    l'autre est en ligne, mais pas avec vous.

    Ainsi la petite lumière verte me  maintenait en vie comme un fil de perfusion,

    une bouffée de Ventoline, je respirais mieux.

     

    C'était moi l'enfant, il n'y a pas d'âge pour être petite.

    Un enfant, c'est quelqu'un qui a besoin qu'on s'occupe de lui,

    c'est quelqu'un qui veut qu'on le berce".

     

     

     

     

     

    Cet article, extrait du livre de  Camille Laurens, "celle que vous croyez"

    je le dédie à Laurent et Mr JPB....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

     

    L'écoute empathique ou active  est similaire au soleil qui perce lors des journées d'obscurité.

    A travers  cette écoute, les personnes "Soleil" captent le message émotionnel et personnel de l'autre.

    Une personne qui pratique l'écoute empathique fait attention à l'autre

    et a la véritable intention de comprendre les sentiments et d'apprécier le point de vue de celui

    qui interprète la mauvaise passe qu'il est en train de traverser.

    C'est seulement en comprenant les références et les ressentis de l'autre que l'on peut comprendre ce qu'il vit.

     Prendre des yeux tristes dans ses bras symbolise l'accueil et le soutien au monde dans lequel on vit,

    la lutte conjointe et l'appui émotionnel.

     

     

     

    Les Personnes  "Soleil"

     

     

    Cœurs patients qui nous écoutent.

     

      Les yeux tristes ont besoin de mots.

    En effet, quand nous passons une mauvaise journée,

    nous avons tendance à plus apprécier les cœurs qui nous écoutent que les esprits brillants qui nous parlent.

    Le besoin de parler et d'extérioriser ce que l'on ressent à travers les mots, les pleurs,

    répond à la manière dont notre esprit émotionnel s'auto-régule pour remettre le chaos en ordre.

    C'est une manière de se permettre l'émotion et de la comprendre,

    de ne pas la refuser et ainsi, d'abandonner le terrain de l'incompréhension, de l'incertitude

    et du sentiment de solitude à un moment où l'on a besoin de compagnie patiente et inconditionnelle.

     

    Alors, avoir "une personne soleil" à ses côtés lors des journées sombres

    vous permet de conduire votre voiture sur l'autoroute

    au lieu d'emprunter une route départementale  en mauvais état

    qui vous oblige à faire vingt arrêts pour arriver au bien-être.

     

    L'humilité, la simplicité et la bonté sont trois piliers fondamentaux

    qui nous aident à être des "soleils"

    dans des moments où nous sommes submergés dans des océans de confusion et de problèmes.

     

    SOURCE : Nos pensées.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

    En amitié, la chose la plus difficile est d'écouter l'autre sans le juger.

     

     

     

     

    Parfois quand on écoute l'ami qui est dans le pétrin,

    qui ne s'en sort pas, qui coule, qui pleure,

    la tentation immédiate, et c'est l'instinct de vie,

    c'est de passer à l'action, de trouver des solutions.

    Et quand il n'y a pas de solutions ?

    Et bien, l'ami c'est de larges bras ouverts qui accueillent l'autre tel qu'il est

    et nourrit pour lui un amour inconditionnel.

    Il aime sans conditions.

     

     

    PETIT TRAITE DE L'ABANDON

    ALEXANDRE JOLLIEN

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

    On ne peut pas parler mal de sa mère

    à des gens qui n'ont pas vécu la même chose.

     

    Ils imaginent que vous fabulez, réglez de vieux comptes,

    cédez à une colère passagère.

     

     

    Ils ne vous croient pas.

     

    P.DELAROCHE -

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

    POURQUOI CE VIDE AUTOUR DE MOI ?

     

     

     

    Le vide s'est fait très rapidement autour de moi. A qui la faute ?

     

     

    Lorsque l'on va mal, on est très demandeur, très narcissique.

    L'envie de parler, de se raconter est grandissante et vite très envahissante

    pour les personnes qui vous entourent.

     

    Bien sûr dans une premier temps les gens sont compatissants, curieux.

    Mais lorsque vous déclarez consulter un professionnel, ces mêmes personnes  s'évanouissent dans la nature

    (y compris celles qui, quelques semaines auparavant vous conseillaient de vous soigner).

    Les gens n'ont pas envie de savoir que vous vous sentez mal dans votre peau, c'est dérangeant.

     

    Personne ne vous demande jamais plus comment vous allez.

    Les appels téléphoniques se font rares et expéditifs.

    J'ai passé des heures à attendre ces visites, ces coups de téléphone qui me permettraient de parler...

    Le vide parait immense.

     

    Je pense que notre façon d'être contribue à créer ce désert autour de nous.

    J'ai éprouvé une immense déception, peut être même de la colère,

    les gens ne m'apportant pas ce que j'attendais d'eux :

    l'écoute, la compassion.... Mais ils ne le pouvaient pas.

    Tout le monde ne peut être thérapeute.

     

    Je me pose depuis, souvent cette question :

    Suis je à l'écoute des autres ?

    Et de reconnaître que non, pas vraiment.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    18 commentaires
  •  

    Il y a des gens avec qui l'on passe une grande partie de sa vie

    et qui ne vous apportent rien,

     ne vous éclairent pas, ne vous nourrissent pas, ne vous donnent pas d'élan.

    Encore heureux dans ils ne vous détruisent pas à petit feu en se suspendant à vos basques

    et en vous suçant le sang.

     

     

     

    Et puis...

    il y a ceux que l'on croise, que l'on connaît à peine, qui vous disent un mot , une phrase,

    vous accordent une minute, une demi heure et changent le cours de votre vie.

    Vous n'attendiez rien d'eux, vous les connaissiez à peine,

    et pourtant quand vous les quittez, ces gens étonnants,

    vous découvrez qu'ils ont ouvert une porte en vous, déclenché un parachute.

     

    PSYCHANALYSE JUNGIENNE.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Qui ne cherche pas à te voir, ne souffre pas de ton absence.

    Qui ne souffre pas de ton absence, ne t'aime pas.

    Le destin choisit qui entre dans ta vie mais toi seul décide qui y reste.

    La vérité blesse une seule fois, le mensonge à chaque fois que tu y penses.

    Alors valorise ceux qui te valorisent et ne considère pas comme priorité

    ceux qui te traitent comme une option....

     

     

    Citation

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

     

     

     

    C'est une folie de haïr toutes les roses parce qu'une épine vous a piqué,

    D'abandonner tous les rêves parce que l'un d'entre eux ne s'est pas réalisé,

    De renoncer à toutes les tentatives parce qu'on a échoué...

     

     

     

     

    C'est une folie de condamner toutes les amitiés parce qu'une d'elles vous a trahi,

    De ne croire plus en l'amour, juste parce qu'un d'entre eux a été infidèle,

    De jeter toutes les chances d'être heureux, juste parce que quelque chose n'est pas allé dans la bonne direction.

    Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle.

    Pour chaque fin, il y a toujours un nouveau départ...

     

    Le Petit Prince

    Antoine de St Exupéry

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

      

    La Vie est courte.

     

     

    Choisissez vos amis

     

     

    Arrêtez de perdre votre temps avec les mauvaises personnes qui ne vous permettent pas de vivre heureux.

    Si quelqu'un vous veut dans sa vie, il vous fera de la place, vous n'aurez pas besoin de lutter.

    Ne restez pas avec des gens qui vous ignorent.

    Appréciez non pas les gens qui vous accompagnent seulement dans les bons moments,

    mais ceux qui sont là aussi dans les pires moments.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique