•  

    Le Pervers Narcissique nous accuse très souvent de choses dont nous ne sommes pas coupables.

    Parce qu'il nous emmène dans un flou artistique,

    on n'est pas loin, encore une fois, de la tentative d'hypnose.

    Il nous balance des injonctions paradoxales, il nous balance des accusations qui sont fausses.

     

    Le Pervers Narcissique

     

    Jusqu'au moment où, encore une fois, le cerveau démissionne

    et on ne sait plus où on en est,

    on ne sait plus qui on est.

    Et là, il nous tient à sa merci.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Les victimes, plus fragiles ou qui ont simplement gardé plus d'humanité,

    s'installent peu à peu dans un malaise dont elles ne saisissent pas l'origine.

    Elles se sentent doublement coupables,

    car elles ne comprennent pas qu'en donnant autant d'eux mêmes,

     elles récoltent  si peu, ou tant de douleur.

    Elles prennent sur elles  la culpabilité induite par le pervers narcissique

    qui sait si bien leur transfuser la sienne.

     

     

     

    Cette manipulation, la plupart du temps, se fait de façon anodine ou insidieuse.

    Elle  est d'autant plus efficace, qu'elle affaiblit durablement ses victimes.

    Les phrases prononcées sont apparemment sans importance,

    quelquefois au comble de l'insignifiance,

    mais elles amenuisent toujours l'autre, faisant de lui un objet.

    A l'arrivée, la radioactivité du pervers narcissique est telle

    que ses proies ne savent plus où elles en sont

    ni même ce qu'elles ont fait pour en arriver là.

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Sa proie peut mettre des années

    avant de se rendre compte du processus de destruction dont elle est l'objet.

     

     

    Au commencement ce sont des brimades, des phrases anodines avec des sous entendus blessants.

    La victime de son côté, donne énormément d'elle, mais ce n'est jamais assez.

    Toujours irréprochable à ses propres yeux, le pervers narcissique considère que les autres ont toujours tort.

    Il peine à voir la disproportion entre le peu qu'il donne et tout ce qu'il prend ou reçoit.

    Selon lui, l'autre ne témoigne qu'ingratitude et mesquinerie.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Lorsque la victime prend conscience de la manipulation, c'est un CHOC EMOTIONNEL.

    Elle est sidérée, son angoisse se mêle à l'effondrement, c'est comme un coup de poignard.

    Elle réalise qu'elle est trompée abusée  mais elle est toujours sous le pouvoir de son agresseur ;

    elle n'est pas sortie de la phase d'emprise.

    Ce n'est que lorsqu'elle sera sortie de cette phase,

    que sa colère pourra se manifester et jouer son rôle libérateur.

    Ses tentatives d'apaiser la haine par plus d'amour n'aboutiront pas.

     

    Car avec un pervers, plus on est gentil, plus sa violence se réactive.

    (Je confirme....)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les personnes Manipulatrices Perverses Narcissiques s'aiment tellement,

    qu'elles sont incapables d'aimer les autres.

    Dans leur immense majorité, elles n'ont aucune Humanité, aucun sentiment humain, aucun état d'âme ;

    elles sont insensibles, sans affect, froides et calculatrices.

    Tout chez elles n'est que froids mensonges et manipulations permanentes. 

    Elles sont totalement indifférentes à la souffrance d'autrui.

     

     

    Simulation :

    elles simuleront le fait d'être totalement rempli, en apparence, de bons sentiments humains

    et d'une sincère empathie pour autrui.

     

    La séduction perverse :

    Ne comporte aucune affectivité.

      Le principe même du fonctionnement pervers est d'éviter tout affect. 

    Les pervers ne s'intéressent pas aux émotions complexes des autres.

    Ils sont imperméables à l'autre et à sa différence,

    sauf s'ils ont le sentiment que cette différence peut les déranger.

     

    Le déni total de l'identité de l'autre,

    C'est le déni total de l'identité de l'autre 

    dont l'attitude et les pensées doivent être conformes à l'image qu'ils se font du monde.

     

    La force des pervers est leur insensibilité :

    La plupart du temps, ils ne souffrent pas (surtout s'ils ressentent une grande jouissance à détruire autrui).

    Les pervers peuvent se passionner pour une personne, une activité ou une idée,

    mais ces flambées restent très superficielles.

    Ils sont en fait souvent vides d'intérêts, sauf pour leur intérêt immédiat.

    Ils ignorent les véritables sentiments, en particulier les sentiments de tristesse ou de deuil (pour les autres).

    Les déceptions entraînent chez eux de la colère ou du ressentiment avec un désir de revanche.

     

    La rage destructrice :

    Cela explique la rage destructrice qui s'empare d'eux lors des séparations.

    Quand un pervers perçoit une blessure narcissique (défaite, rejet),

    il ressent un désir illimité d'obtenir une revanche.

    Ce n'est pas comme chez un individu coléreux, une réaction passagère et brouillonne.

     

    Désir de vengeance :

    C'est une rancune inflexible, implacable

    à laquelle le pervers applique toutes ses forces et ses capacités de raisonnement.

    Et alors, il n'aura que cesse d'assouvir son dessein de vengeance.

     

    Le pervers, tout comme les paranoïaques,

    maintiennent une distance affective suffisante pour ne jamais s'engager vraiment.

    L'efficacité de leurs attaques tient au fait

    que la victime ou l'observateur extérieur n'imaginent pas qu'on puisse être à ce point dépourvu de sollicitude

    ou de compassion devant la souffrance de l'autre.

    Les éventuels dérèglements sexuels ou la "méchanceté" foncière

    pourraient être les conséquences de cette absence de sentiments et d'empathie pour les autres.

    Il est possible que le manque d'affect empêche de ressentir l'intégralité des limites morales

    entre ce qui est permis ou interdit dans la société.

    Mais ce n'est qu'une hypothèse. 

     

     

    SOURCE : Le Net

    (Groupe : Gagner contre une Personne Perverse Narcissique, Facebook)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    De nombreux ouvrages ont dépeint le Pervers Narcissique comme un sociopathe

    agissant comme un prédateur allant jusqu'à détruire l'identité de sa proie

    par la manipulation mentale ou le harcèlement moral.

     

    Le Pervers Narcissique

     

     

    Ces personnes n'ont pas vraiment conscience du mal qu'elles engendrent chez les autres

    et elles n'ont pas vraiment d'émotions en ce sens.

    Un peu comme si la maturité émotionnelle s'était figée en bas âges suite à une grande sensibilité bafouée ;

      leurs mécanismes de défense sont devenus sarcastiques*.

    Satisfaire leurs besoins, leur égo est leur ligne directrice au quotidien.

     

    Il est préférable de s'en éloigner et de se faire aider

    sinon on y perd son énergie et on se désole à tenter de se faire apprécier inutilement.

     

    *Etre sarcastique c'est dire le contraire de ce que l'on pense, sans montrer qu'on pense le contraire de ce que l'on dit....

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

    " une relation d'emprise  n'émerge pas du jour au lendemain.

    C'est quelque chose d'insidieux qui se développe lentement,

    jusqu'au jour où tu ne te reconnais plus.

     

     

    C'est un long processus de déshumanisation qui est à l'œuvre".

     

    Auteur Inconnu

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    QUI EST LE PERVERS NARCISSIQUE ?

     

    Le Pervers Narcissique est quelqu'un qui n'est pas fini.

    Et ce non fini implique qu'il a besoin de l'autre pour le compléter.

     

     

    Perversion Narcissique.

     

     

    QUI SONT SES VICTIMES ?

    Les victimes d'un pervers narcissique présentent le plus souvent une vulnérabilité psychique.

    Sensibles, elles présentent un narcissisme fragile

    avec quelques brèches par lesquelles le pervers va s'introduire.

     

    Elle ont des antécédents traumatiques dans l'enfance ou l'adolescence qu'elles ignorent

    souvent parce qu'ils ont été refoulés, et souvent un père effacé  qui n'a pas été assez sécurisant.

     

    Les  victimes ont les qualités que le pervers  n 'a pas :

    créatrices, prêtes à donner le meilleur d'elles,

    réellement séduisantes, extraverties et vivantes, elles savent exprimer leur joie.

     

    Profondément généreuses et altruistes, elles ne peuvent concevoir que la perversité existe.

    Elles trouvent toujours des excuses à leur bourreau.

    Prêtes à se sentir coupables, elles acceptent aisément la critique

    et s'épuisent à donner au pervers, une impossible satisfaction.

     

    Capables de prendre sur elles et d'intérioriser une culpabilité qui n'est pas la leur,

    elles ont tendance à penser que tout est leur faute.

     

    Les victimes sont pleines d'énergie, d'allant,  d'enthousiasme, de joie de vivre.

    Elles ont un caractère passionné.

     

    Il les vampirise, les dévitalise parce qu'il croit ainsi pouvoir aspirer leurs qualités.

    Ses choix se portent donc vers des personnes honnêtes, aimables, sincères

    mais qui ont aussi un besoin de réparation et de consolation,

    manquent d'esprit critique.

     

    Certains cliniciens ont comparé l'aveuglement des victimes à celui des membres d'une secte face au gourou.

     

     

    Tellement vrai...

     

     

    Dominique BARBIER

    Psychiatre, psychanalyste et psychothérapeute.

    Spécialiste dans l'aide aux victimes,

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Même lorsque c'est vous qui parlez, c'est en fait eux qui parlent à travers vous.

    Les Pervers narcissiques mettront toute leur énergie et leur pouvoir de suggestion

    pour que vous suiviez leur script.

    Si vous veniez à vous en écarter, ils ne vous laisseraient pas poursuivre.

    Ils peuvent aussi parler pour vous. Le Pervers Narcissique vous chosifie.

    Votre présence se justifie uniquement dans la mesure où vous lui prêtez toute votre attention

    et lui de son côté fera tout ce qu'il faut pour que cela reste à sens unique.

     

     

     

     

     

    PREDATEUR

     

    Ils sont prédateurs. Vous êtes des proies.

    Ce qu'ils cherchent et jalousent ? Vous.

    Ce que vous êtes, vos qualités, votre empathie, votre intelligence, votre don du pardon.

     

    LEURS TECHNIQUES POUR OBTENIR 100 % D'ATTENTION : BLOQUER LA COMMUNICATION.

     

    - Ils parlent par dessus vos paroles. 

    - Ils dévient du sujet que vous aviez initié. 

    - Ils se lancent dans les méandres pour ne pas répondre jusqu'à ce que vous perdiez le fil. 

    - Ils vous font comprendre que vous ne savez pas. Eux savent. Vous ne savez rien du tout.

    -Ils mettent en avant des objections puériles et hors sujet

    avant même que vous ayez terminé d'exprimer votre propos

    de sorte que dans la confusion vous abandonniez l'idée de faire passer votre message

    et que vous en sortiez frustré.

    - Ils explosent et leur furie vous fait taire.

    Vous essayez de les calmer et eux vous reprochent de vouloir éteindre le feu après l'avoir allumé.

    - Ils s'arrangent toujours pour que vous vous taisiez et que rien de sorte. Personne ne doit savoir.

     

    ATTENTION : il est d'usage de dire "le" pervers narcissique

    ce qui ne veut pas dire qu'il ne peut être une femme,

    bien au contraire.

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les pervers narcissiques se protègent.

    Ils ont en eux un secret qui ne doit pas être percé à jour et encore moins divulgué.

    Ils ont une faiblesse, leur orgueil démesuré,

    un manque, l'empathie et l'affect,

    une faille, leur manque de construction, leur régression infantile

    à la moindre contrariété 

     

    Le Lourd Secret du Manipulateur Pervers

     

     

    Leur susceptibilité est sans limite,

    et comme un enfant, ils se mettront dans une colère noire si vous leur faites le moindre reproche :

    tout autant ils se plaindront si vous ne vous occupez pas d'eux comme on s'occupe d'un petit enfant.

    Mais là où un enfant pleurera, va taper du pied,

    ils useront de leur force verbale pour vous critiquer, vous blesser, vous dénigrer.

    Et si la forme peut être très calme, écoutez le fond.

    Les mots dits posément peuvent faire de plus grands ravages que les grosses colères.

     

    Et vous vous sentirez à votre tour comme un enfant,

    un enfant puni, incompris, un enfant rejeté.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

     

     

    "Pour se reconstruire après être passé entre les griffes d'un pervers narcissique,

    le maitre mot est "idéalisation".

    Ou, plutôt, "dé-idéalisation", de ses parents, de soi-même.

     

     

    Cela suppose d'accepter ses défauts mais ,aussi de ne pas être aimé de tout le monde,

    en l'occurrence, admettre cette réalité que l'autre

    ne vous aime pas parce qu'il n'est pas capable d'aimer !

    Ce qui suppose, au passage,

    de renoncer à un fantasme de toute puissance qui nous tyrannise".

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    QUI EST LE PERVERS NARCISSIQUE ?

      

     

    QUI EST LE PERVERS NARCISSIQUE

     

    C'est une personne qui a un problème avec son image.

    Il ne s'aime pas et pour survivre, il va exporter l'image qu'il a de lui-même en dévalorisant l'autre

    et en le rendant coupable de ses propres défauts.

    Il n'a ni culpabilité, ni remord, ni empathie. Il ne doute jamais.

    En fait l'autre n'existe qu'en tant qu'objet.

    Il s'agit d'une personne avec qui vous entretenez un lien étroit

    et qui vous manipule, vous fait du mal et dont vous n'arrivez pas à vous défaire.

    Il a réussi à vous convaincre que vous étiez coupable de tous les maux dont il vous accusait.

     

    Le pervers narcissique est un malade qui,

    par des phénomènes de projection

    va tenter de rendre l'autre malade à sa place.

     

    La caractéristique principale du pervers narcissique est le paradoxe de son attitude.

    Il met sa victime sur un piédestal ou il la foule du pied,

    Il la flatte ou la disqualifie, selon son bon vouloir.

    Il n'est jamais en mode "veille"

    Il a deux fonctionnements différents en fonction du public face auquel il se trouve.

    Il sera ouvert et agréable devant les gens

    et se transformera en véritable bourreau lorsque vous serrez tous les deux.

    Le pervers narcissique est un égocentrique.

    Il peut être menteur, jaloux et ne supporte pas la critique.

    Le pervers accuse sa victime et la rend responsable de ce qui lui arrive.

    Les pervers narcissiques ne doivent rien à personne, cependant tout leur est dû.

    Le pervers narcissique est submergé par la pulsion de mort ;

    l'auto dépérissement psychique est en constant mouvement,

    machine qui ronge l'esprit et qui ne lui permet pas d'atteindre le plaisir.

    Tout lui pèse ; la vie qui est en lui, le bouillonnement des pensées,

    les déplacements des représentations, les sentiments ambivalents.

    Le PN a peur de son inconscient.

    Consterné, il surveille, il n'a pas de repos,

    oeuvrant pour se bâtir une fausse image toute puissante à l'usage du monde,

    une image sans failles, sans le moindre reflet du vide.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique