•  

     

     

    Aucun contact :

    Après une relation avec un sociopathe,

    la seule façon d'éviter de retomber dans le panneau

    et de ne pas se faire prendre au piège de la manipulation est de ne plus avoir de contact du tout avec lui.

    Aucun.

    Il n'y a aucune exception à cette règle.

    Peu importe le mal qui vous a été fait, un contact ne fera qu'empirer la situation.

    Il retardera de façon significative votre rétablissement et vous le regretterez toujours, tôt ou tard.

    Toute communication avec le sociopathe ne pourra que vous blesser.

    Il va restaurer la phase d'idéalisation et vous retomberez rapidement dans la phase de dissonance cognitive.

    Il va mentir et vous déstabiliser totalement.

    Il va noyer dans ses discours sans queue ni tête et stopper votre processus de rétablissement.

     

    Pensez à vous détacher de ce côté de votre histoire.

    C'est une étape et cela ne devrait modeler le reste de votre vie.

    Ne restez pas bloqué au même endroit.

    Vivez pour vous, non pas pour les autres.

     

     

    Extrait du livre de

    Cyril Malka

    Revivre après une relation Toxique.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

     

    "Une personne toxique fait du mal, blesse et fait souffrir une autre personne.

    Elle ne reconnaît jamais ses torts, ni n'éprouve aucun regret des gestes qu'elle pose.

    Une personne toxique fait du chantage affectif et est insensible à sa victime.

    Pour arriver à ses fins, elle peut mépriser, jalouser, rabaisser, juger,

    faire du harcèlement ou manipuler de toutes sortes de façon sa victime.

    Elle fait en sorte que tranquillement sa victime perde l'estime de soi

    et devienne son bouche-trou, afin de garder l'emprise sur elle.

    Le plus grande peur d'une personne toxique est de perdre le pouvoir qu'elle exerce sur sa victime.

    Elle ne souhaite aucunement la voir s'épanouir et réussir sa vie.

    Alors, elle sabote les efforts que cette dernière fait pour mener une vie heureuse et productive.

    On peut avoir une relation toxique avec un parent, un ami, un collègue de travail,

    un conjoint (conjointe) ou même nos propres enfants.

    C'est difficile de croire que ce sont les gens qui nous sont les plus chers, qui abusent de nous.

     

     

    Une relation toxique a presque toujours comme base

    une famille dysfonctionnelle qui mène à une dépendance affective.

    Pendant votre enfance, on vous a appris qu'il fallait plaire pour être aimé,

    qu'il fallait vous oublier et faire ce que vos parents vous disaient, sans écouter vos propres besoins.

    Très vite, vous avez compris en tant qu'enfant que si vous vouliez de l'amour,

    de l'attention ou simplement être vu de vos parents, vous deviez être à la hauteur de leurs attentes.

    Cela devient, avec le temps du chantage affectif de la part des parents.

    C'est comme si ils vous disaient, je vais t'aimer si tu agis ou tu fais ce que je te dis de faire.

    Avec le temps vous grandissez et ce lien de dépendance devient de plus en plus fort et toxique.

     

    Y a t-il une personne toxique dans votre vie ?

     

     

      

    Pourquoi est si difficile de sortir d'une relation toxique ?

     

    Tout simplement parce que vous êtes dans l'attente...

    Vous espérez que peut être un jour cette personne

    va vous donner un peu de reconnaissance, de bonheur et d'amour.

    C'est votre enfant intérieur qui est encore en attente.

    En tant qu'adulte, il faut prendre conscience que ce n'est pas le rôle de l'autre de combler vos besoins :

    vous pouvez les combler par vous même et ainsi devenir responsable de votre bonheur.

    Il faut prendre le temps de retrouver votre identité, votre essence et de vous faire confiance.

    Si pour vous, la meilleure décision est de couper les ponts définitivement,

    alors faites le et sachez que ce n'est pas être égoïste que de penser à soi.

    Votre entourage (qui n'est pas au courant de ce que vous vivez pour la plupart du temps),

    vous dira sans doute "tu devrais faire des efforts".

    Ces gens-là ne savent pas à quel point vous souffrez en dedans.

    La décision de couper les ponts n'est jamais facile.

    Mais à partir du moment où vous êtes bien dans votre décision, ce qu'en pensent les autres

    n'est pas vraiment important. Aucune relation ne vaut le coup de continuer à coup de chantage affectif,

    par peur de l'abandon.

     

    Sortir d'une relation toxique, ce n'est pas faire mal à l'autre, c'est ouvrir les yeux, ouvrir son cœur

    et s'aimer assez pour ne plus accepter de vivre dans cette relation.

     

    Aimer, ce n'est pas se donner et s'oublier,

    c'est donner et partager"

     

     

    SOURCE : Le NET

    LA PANTHERE POETIQUE

     

     

       

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

    MERCI, TOUT Y EST....

     

     

    IL NE COMMUNIQUE PAS CLAIREMENT

    - Tu as mal compris, je n'ai pas dit les choses dans ce sens là

    - Je n'ai pas fait cela dans ce but...

    - Je ne l'ai pas dit pour toi...

     

     

    IL EST INSAISISSABLE

    Il est constamment différent sur les sentiments affichés, ses comportements comme ses opinions.

    Sa victime n'arrive jamais à le situer, il est insaisissable.

     

     

    FAIT PASSER LES MESSAGES PAR LES AUTRES

    Il place autrui en position de transmettre ses messages.

    Il en use principalement pour ne pas se dévaloriser.

    Ainsi il peut être le bourreau d'une personne tout en la réconfortant...

     

     

    DIVISE POUR MIEUX REGNER 

    D'une touche délicate, avec discrétion, il sème la zizanie tout en cultivant la suspicion.

    Son mode de fonctionnement est de diviser pour mieux régner.

    Il brise progressivement les amitiés dans l'optique d'obtenir ce qu'il désire.

     

     

    IL SE POSITIONNE EN VICTIME

    Auto élu victime, le pervers narcissique se place dans cette position pour être la vedette.

    Ainsi son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves.

    Il est celui vers qui l'on se tourne et après tout qui pourrait se méfier d'une victime ?

    Avec lui il ne faut jamais hésiter à s'apitoyer sur son pauvre sort, il ne vous mangera que mieux alors !

     

     

    CHANGE DE SUJET OU S'ECHAPPE

    Au cours d'une conversation, il change totalement de sujet sans crier gare.

    Pour esquiver une question qui le mettrait mal à l'aise ou le mettrait à jour,

    il change de sujet comme s'il n'avait pas entendu la question. 

     

     

    IL EST EGOCENTRIQUE

    Il rapporte tout à lui même d'une façon très naturelle, sa nature égocentrique demeure profonde.

     

     

    IL PEUT ÊTRE JALOUX

    Le pervers narcissique peut être jaloux.

    Attention toutefois, ce n'est pas une jalousie sentimentale mais une traduction envieuse !

    Sa jalousie se traduit à l'égard des capacités que vous avez et dont il ne dispose pas.

    Le pervers narcissique vous côtoie en tant que chose, vous êtes son objet.

     

     

    OBSEDE PAR L'IMAGE SOCIALE

    Il ne supporte pas d'être critiqué, car il ne veut et ne peut pas être perçu comme une personne mauvaise.

    L'image positive que les autres renvoient de lui est capitale, pour ne pas dire vitale même.

     

     

    NE TIENT PAS COMPTE DES AUTRES

    Vos droits, vos besoins comme vos désirs ne tiennent aucune place pour lui,

    bien qu'il fasse croire le contraire.

     

     

    PAROLES OPPOSEES A SES ATTITUDES

    Quand le discours est blanc, ses actions sont noires.

    Les réactions du manipulateur sont à l'opposé de l'attitude corr

    espondant au discours.

     

    ATTEINT SES OBJECTIFS AUX DEPENS DES AUTRES

    Il est d'une efficacité remarquable pour atteindre ses objectifs aux dépens des autres.

    Il sait parfaitement utiliser autrui pour obtenir ce qu'il veut.

    Il est le marionnettiste de son entourage.

     

     

    FAIT PERDRE VOS REPERES

    Avec lui votre esprit devient confus, il retourne votre cerveau.

    Le terme de lavage de cerveau est approprié, car il cherche à modeler l'autre en fonction de ses buts.

    Il jouit d'observer à quel point il fait ce qu'il veut de sa petite souris.

     

     

    VAMPIRISE VOTRE ENERGIE.

    Lors de phase de dénigrement, de rabaissement, il vous vide de votre énergie.

     

     

    FROIDEUR EMOTIONNELLE

    Sous l'apparence d'une personne aimante, il est pourtant dénué d'empathie.

    Il fait preuve d'une froideur émotionnelle incroyable, sauf si sa victime lui dit être mal par sa faute.

    Dans ce cas de figure, il fera tout pour prouver que non.

     

     

    IL VOUS FAIT DU MAL

    Avec lui vous souffrez, vous êtes psychologiquement mal et ne savez pas agir avec lui.

    Conséquence sur la santé : trouble alimentaire, sommeil difficile, déprime...

     

    Si vous avez le sentiment de ne plus être libre,

    si en sa présence vous n'êtes pas serein, que vous vous comportez comme une petite fille

    et plus comme une adulte,

    que vous mettez cinq jours à vous remettre d'un simple appel téléphonique,

    vous avez sans nul doute affaire à un manipulateur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

      

     

     

     

    "Si vous pensez qu'en ignorant un narcissique, vous vous soustrairez à son emprise,

    rappelez-vous que ce n'est que la partie visible de l'iceberg.

    Sa fureur et sa colère à l'idée d'être ignoré ne feront que s'amplifier et il deviendra pire qu'il ne l'était.

    Les narcissiques ne savent pas aimer, ce sont des handicapés affectifs.

    En ignorant un narcissique, préparez-vous donc à affronter le combat de votre vie.

    En coupant les ponts et en ayant zéro contact avec  lui, il affrontera la douleur du rejet.

    Et les narcissiques se nourrissent de votre énergie. Ils vous vident et en ont absolument besoin pour survivre.

    Ils s'en prendront à vous, vous calomnieront auprès des autres.

    Ils vous harcèleront et trouveront n'importe quel prétexte pour vous parler.

    Et si vous les autorisez à vous approcher,

    ils pénétreront à nouveau dans vos vies avec plaisir et recommenceront à vous manipuler.

    Si vous êtes dans une situation où il vous est impossible de n'avoir aucun contact avec lui

    parce que vous travaillez ensemble, parce que c'est un membre de votre famille

    ou parce que vous avez des enfants ensemble et êtes obligée d'être en contact avec lui,

    ne lui donnez pas la moindre raison de vous approcher ou de vous parler, hormis pour les choses du quotidien.

    Ils essaieront de converser avec  vous,

    faisant semblant d'être sincèrement intéressées par votre état et votre vie.

    Mais soyez forte et répondez aussi brièvement que possible,

    en gros, en étant aussi froide qu'une pierre.

    Montrez leur que vous n'êtes plus intéressée et que vous manipuler ne leur apportera rien.

     

    Ignorez les

    Ils emploieront tous les outils possibles pour vous faire réagir, mais il vous faut rester forte.

    Il vous faut résister à leurs manipulations et être sourde à leurs insultes.

    Même si les choses qu'ils vous disent sont fausses (et elle le sont)

    ne tombez pas dans leur piège et n'essayez pas de vous défendre.

     

    Ne cherchez pas à vous venger.

    Ne pas lui donner votre attention le blessera.

    Si vous voulez réellement le blesser, commencez à guérir et ignorez le...

    C'est ce qui le détruira.

     

    Ne luttez pas contre lui

    Laissez couler et ignorez tous ses dires à votre propos.

     

    Ne lui servez pas votre énergie sur un plateau d'argent.

    Les narcissiques ne sont pas bien dans leur peau.

    Ils sont malheureux et c'est pour cette raison qu'ils ne supportent pas le bonheur des autres.

    Ils ont besoin de chaos et de désordre autour d'eux, pour sentir qu'ils ne sont pas les seuls à être malheureux.

    Alors en discutant avec eux,

    votre douleur et votre frustration ne feront que les nourrir et les alimenter en énergie.

    Soyez heureuse et positive. Faites leur du mal de cette manière".

     

     

     SOURCE : "La Manipulation Mentale Perverse Narcissique".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

     

     

    "Est ce que certaines personnes sont plus vulnérables que d'autres

    au point de devenir les souffre-douleur d'un(e) pervers narcissique ?

     

    Question....

     

    On ne règle rien avec une étiquette.

     

    Mais plusieurs études ont montré une récurrence chez les victimes.

    On pense souvent que ce sont des personnes faibles, voire idiotes, c'est le contraire.

    En général ce sont des personnes au fort tempérament,

    ouvertes aux autres et qui font preuve d'empathie et de générosité.

    Cette ouverture est un vrai handicap parce qu'elles sont très à l'écoute.

    C'est tellement plus jouissif de faire tomber quelqu'un de cultivé, intelligent, sensible et altruiste.

    Les pervers utilisent cette sensibilité comme une faille. C'est ce qui rend leurs victimes vulnérables.

    Ils vont vers des individus qui ont une éthique et des valeurs.

    Ils ne vont pas chercher des personnes narcissiques, égoïstes ou stupides.

    Ils ont des antennes pour trouver leurs proies. Le travail de sape se renforce avec le temps.

    Dénigrement, méchancetés, silences culpabilisants, isolement, messages contradictoires,

    colère, violences verbales, la faute exclusive de l'autre...

    A terme, la cible confond amour et manipulation".

     

    Les Blessures du Silence

    NATACHA CALESTREME.

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Selon la légende bien connue, la femelle du coucou, dans ses menées prédatrices,

    opère avec une précision qui pourrait faire pâlir  d'envie n'importe quel praticien du noyautage pervers.

    Elle pond un œuf, ne le couve pas, le met à couver dans le nid d'une autre oiselle ;

    là va naître son oisillon ;

    celui ci se comportera dans la couvée adoptive comme un parasite  absolu.

     

    Dans cette façon d'occuper et de parasiter un nid déjà fait et en "état de marche",

    dans cette façon d'exploiter une organisation existante et fonctionnante,

    on reconnaît la manière dont les noyaux pervers s'installent dans des "fromages"

    dont ils comptent bien se nourrir.

    Tel un coucou....

    Le coucou ne parasite pas n'importe quel nid :

    ses prédilections, selon les régions, vont à des rouges-gorges,

    aux rousserolles effarvattes, aux accenteurs, fauvettes et bergeronnettes.

    Ces oiseaux vont être bernés. On se gardera cependant de les prendre pour des idiots.

    Car la mère coucou prend d'incroyables précautions.

    L'œuf qu'elle va pondre (un seul) sera de la couleur et à peu près de la taille de ceux du nid qu'elle convoite.

    Elle est donc spécialisée, elle pond à point nommé, et  à toute vitesse :

    dissimulée dans les feuillages des environs, elle attend que la femelle à berner quitte son  nid un bref instant ;

    alors elle fonce, pond aussitôt son œuf, prélève à la place un des œufs existants ,

    qu'elle emporte et qu'elle mange, et s'envole ;

    ni vu, ni connu, l'embrouille est précise à la seconde et au millimètre près.

     

    De même le noyau pervers ne peut il prendre pied

    que sous les dehors du banal, de l'ordinaire et de l'identique :

    il doit tout faire pour passer d'abord inaperçu, pour se fondre dans l'ensemble.

    Ainsi, et ainsi seulement, ne sera-t-il pas d'emblée rejeté :

    une infiltration ne débute jamais par un coup d'éclat.

     

    L'oisillon coucou va naître.

    Il est taillé pour grandir beaucoup plus et beaucoup plus vite que les oisillons légitimes.

    Il poussera ceux ci hors du nid et restera seul.

    Il dévore, sans cesse réclame à manger, et la femelle complètement bernée ne cesse de le nourrir ;

    bientôt , il la dépasse en taille.

    Beaucoup s'étonnent et même s'indignent

    de ce qu'un oiseau par ailleurs aussi "précis" que la bergeronnette ou la rousserolle se laisse à ce point berner.

    Quelle complaisance stupéfiante pour une monstrueuse supercherie !

     

    De même en va-t-il, ici encore, pour les noyaux pervers.

    Leurs composants auront été préalablement adoptés dans et par un milieu qui se montre

    suffisamment accueillant pour délivrer un capital de confiance familière.

    Les prédations et dégâts qu'ils se mettent peu à peu à commettre

    seront longtemps tolérés et longtemps ne seront pas reconnus.

    Et bien des maux auront été commis avant que ne s'efface la marque adoptive.

     

    Pour avoir moi-même eu à éradiquer quelque élément de noyau pervers

    qui avait pourtant commis des dégâts, j'ai pu mesurer la force qu'il faut dégager

    pour se déprendre de quelqu'un que l'on avait adopté comme un familier

    (... et qui en aura, tel un coucou, usé, mésusé et abusé à son profit).

     

     

    PAUL-CLAUDE RACAMIER - LES PERVERSIONS NARCISSIQUES.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

    LE MANIPULATEUR NARCISSIQUE,

    UN MAITRE CHANTEUR REDOUTABLE.

     

     

    Le chantage affectif est une corde à l'arc du manipulateur narcissique.

    Il use à outrance de la culpabilisation pour vous maintenir prisonnière de la toile qu'il a tissée.

    Le but ?

    Assouvir son besoin de domination.

    Comédien, il endosse à merveille le rôle de la victime.

    Avec lui, la dépendance affective s'installe lentement mais sûrement.

    Une relation particulièrement toxique et destructrice qui fait beaucoup de dégâts.

    Plus vous essayez d'échapper au manipulateur narcissique,

    plus il redoublera d'efforts pour vous garder prisonnière.

    C'est simple, il n'est jamais coupable de rien.

    D'ailleurs, la victime éprouve une culpabilité écrasante

    lorsqu'elle arrive à se défaire de ce lien pervers.

    Elle a beau savoir que la fuite est la seule solution, elle ne peut s'empêcher de se sentir coupable

     

     

     

    SOURCE : la manipulation mentale perverse narcissique (page Facebook)

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  •  

     TELLEMENT CA......

     

     

    Lorsque vous démasquez un(e) pervers(e) narcissique, très souvent,

    il est diffcile de démontrer que cette personne est manipulatrice.

     

    Même les miroirs s'y trompent....

     

     

    N'avez-vous pas remarqué que les pervers (es) narcissiques sont sociables, souriants, aimables

    avec un semblant de générosité et de bienveillance ?

    Ils savent duper leur entourage.

    Du coup, lorsque vous accusez quelqu'un d'être un(e) pervers(e) narcissique, personne ne vous croît

    car ce manipulateur hors pair anticipe et dépeint à qui veut l'entendre un portrait sombre de vous.

    Evidemment ceux qui ne côtoient pas les pervers narcissiques dans la sphère privée n'y  verront que du feu.

    L'entourage se fie au sourire, au visage angélique, aux paroles flatteuses.

    Il/elle est adorable, il/elle est un amour, il/elle m'a aidé(e), c'est mon ami(e).

     

    C'est simplement un leurre.

    Le PN séduit son entourage afin de le maintenir sous sa coupe

    et entretenir ainsi son image de personne bienveillante, aimante, chaleureuse.

    Il aime se faire plaindre. C'est un acteur/une actrice.

     

    Il/Elle sait verser de fausses larmes, gémir, retourner sa  veste.

     

    Pour vraiment les connaître, il faut creuser et surtout écouter les versions de chacune des parties.

     Les pervers narcissique

    HOMMES COMME FEMMES

    arborent un masque (celui de la sympathie) mais cela ne dure jamais bien longtemps.

    Tôt ou tard nous finissons par découvrir leur véritable visage.

     

    SOURCE : Site de "La manipulation mentale perverse narcissique"... FaceBook

     

     

     

      

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    ABSENCE DE REACTION DU CONJOINT

     

    Pourquoi ?

     

     

    Le conjoint sur lequel le pervers narcissique exerce une emprise considérable,

    est pris dans une relation de soumission

    devant abandonner presque totalement sont rôle de parent,

    pour se dévouer exclusivement à celui d'époux ou d'épouse.

    L'enfant est doublement orphelin de ses parents.

    Il réalise l'impensable,

    il lui faut faire son deuil

    et surmonter l'anachronisme qu'il y a à vivre avec ceux qui sont déjà morts

    et qu'il doit déjà "enterrer".

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Un être sous emprise le sait il ?

     

     

    "Un individu sous emprise n'a plus de centre de gravité,

    il a perdu toute possibilité de ce rapport qui le renverrait à lui-même et l'aiderait à se réinterroger.

    Le plus souvent donc, il ne le sait pas.

    C'est un événement intérieur qui le lui révèle en commençant à fissurer la belle apparence...

     

    Au fond ce que fait de pire le pervers, c'est de fausser le rapport de l'autre à soi-même,

    à sa boussole interne, à son intuition juste.

    Ce qui est bon ou mauvais pour elles, ces personnes ne le savent plus".

     

    "ANNE DUFOURMANTELLE"

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    Le pervers, par ses attaques paradoxales répétées,

    nous conduit vers la folie.

    La violence, la dépression et la dépersonnalisation sont des mécanismes de réponse à ses attaques.

     

     

    La violence est une tentative d'expulsion de la toxicité du pervers.

    La dépression est un retournement sur soi de cette violence

    que bien souvent l'on ne peut retourner contre son bourreau par crainte de représailles ou d'abandon.

    La dépersonnalisation est une tentative d'évitement du conflit.

    La dépersonnalisation et l'état de stress post-traumatique sont des symptômes majeurs des victimes de pervers.

     

    SOURCE : Les pervers narcissiques - jean charles Bouchoux.

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    "Le narcisse a absolument besoin d'apparaître en grand chevalier blanc".

     

     

     

     

     

    Si l'autre ne se rebelle pas, ne cherche pas à avoir un univers propre, il sera assez généreux, assez prodigue.

    Mais si il y a rebellion ou qu'il est démasqué, la rétorsion est terrifiante.

    C'est la raison pour laquelle souvent leurs victimes ne bougent pas.

    Elles ont vraiment peur et la plupart du temps n'en ont pas même conscience.

    L'emprise est en partie construite sur une patiente dévalorisation, un vrai travail arachnéen.

    Ces êtres attaquent directement chez l'autre ses zones de peur,

    de fragilité, d'angoisse, de manque de confiance.

    Ils les pilonnent systématiquement par des petites phrases assassines

    et des humiliations continuelles et très socialement invisibles.

    Ces êtres peuvent être galants et généreux en société et se révéler odieux en privé.

    Si les victimes  se révoltent, ils prendront appui sur l'entourage.

    Leur fausse empathie se présente toujours sous l'angle de la bienveillance.

    Ces hommes ou ces femmes là ne se posent qu'en victimes.

    S'il y a conflit c'est la faute de l'autre. Et tout est constamment retourné en son contraire".

     

    "ANNE DUFOURMANTEL"

    "Se Trouver"

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique