• Une mère, c'est une maman.

     

    "UNE MERE, C'EST UNE MAMAN"

     

    "Une mère c'est une maman, on n'en a qu'une"

     

    L'imaginaire collectif tient la mère pour une personne bienfaisante, pourvoyeuse de tendresse, de cet amour sans limite dont on apprendra adulte qu'il ne pouvait venir que d'elle.

    Quiconque ose élever une voix différente, dissonante même, dans un tel concert de louanges, s'expose à la plus vive répréhension.

    Mieux : on le fait taire.

     

     

     

     

    En résultent une douleur rentrée, un chagrin d'amour tu,

    la peine d'avoir perdu ce que l'on n'a jamais connu.

    Comment croire que les enfants ont rayé leur mère de leur vie quand,

    une fois devenus adultes, tous peinent à rompre le contact ?

    Quand tous saisissent la moindre occasion de croire,

    ne serait ce qu'un instant,

    qu'elle peut devenir bonne, meilleure, s'amender ou même seulement s'expliquer.

     

    Patrick Delaroche

    Extrait du livre "Ma mère, ce fléau".

     

    « A ma mère....Peut être pas si facile.... »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Avril 2015 à 16:07

    A notre incarnation, nous avons choisi un corps dont la maman sera la conceptrice.

    Son acceptation ne doit pas être source de lui devoir quelque chose, on ne lui appartient pas et elle ne nous appartient pas non plus.

    On doit passer sa vie à l'aimer , je suis d'accord mais il faut apprendre à s'en détacher et là on devient adulte.

    J'en suis arrivé à la conclusion suivante, pour moi ma mère c'est comme mon enfant car je suis devenu adulte.

    Il faut que l'on arrête d'avoir un attachement que l'on croit fort mais qui au fond nous détruit.

    Il faut vivre pour soi et non à travers les autres.

     

     

    2
    Vendredi 3 Avril 2015 à 19:08

    Il y a un temps pour être en fusion avec sa mère et un temps pour s'en détacher, je suis bien d'accord. Mais si le premier RDV a été loupé ça laisse un vide matriciel. Il faut en faire son deuil pour pouvoir devenir adulte. Pour ma part je suis restée très longtemps en attente de ses attentions, et un jour une immense colère m'a submergée et je ne pouvais même plus la regarder dans les yeux, ni la supporter physiquement. Aujourd'hui j'ai retrouvé le juste équilibre, pas vraiment de sentiments mais je peux de nouveau passer "un peu" de temps avec elle sans me rendre malade.

    3
    Vendredi 3 Avril 2015 à 19:41
    Pour ma part, après sa mort et la mienne nous ne nous reverrons pas.
    J'étais venu l'aider pour qu'elle vive un rêve éveillé mais elle a choisi un rêve endormi.
    C'est comme ça.
    Si tu as l'occasion de voir ou revoir le film will hunting.
    Cela montre exactement le film de ma vie.
    Quand j'y pense c'est drôle.
    Dire que moi aussi j'aurai pu être endormi.

    Une phrase intéressante.
    "Les gens sont les couleurs de la palettes mais c'est la vie qui tient les pinceaux"
      • Vendredi 29 Septembre à 12:42

        Je retombe sur ce message d'il y a plus de deux ans...

        Que le temps passe vite, et je n'ai toujours pas vu ce film... Je vais le mettre à mon programme.

        J'espère que tu vas bien.

        Bon week end.

        FAUSTINE.

    4
    Vendredi 3 Avril 2015 à 20:06

    J'essaierai de voir ce film.... Tout est à découvrir dans ce domaine. Bonne soirée.

    5
    Vendredi 3 Avril 2015 à 20:37
    Je n'impose rien,je dis souvent aux gens que je rencontre:
    Posez-vous les bonnes questions comme moi je me les suis posées pendant 10 ans.

    Ma phrase fétiche :

    "Il faut apprendre à écouter ce qui n'a pas été dit"
    6
    Jeudi 28 Septembre à 04:07

    Il y a si longtemps que ma maman n'est plus là ... Bisous !

    7
    Jeudi 28 Septembre à 11:08

    Bonjour

    les mamans sont de bonnes meres et aiment leurs enfants

    et adulte on ne les oublie jamais

    a de rares exceptions, mais cela arrive les mauvaises meres malheureusement

      • Vendredi 29 Septembre à 12:37

        A de rares exceptions, comme tu dis....

        Bon week end.

        FAUSTINE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :