• Les cinq blessures....

     

    Les blessures intérieures sont au nombre de cinq :

    Le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice...

     

     

    Les cinq blessures....

     

    Je vais donc vous  parler de la blessure de rejet,

    puisqu'apparemment elle est celle qui me concerne le plus...

     

     

    Rejeter c'est repousser quelqu'un, ne pas vouloir l'avoir à ses côtés ou dans sa vie.

    Le blessure de rejet est très profonde et se met en place très tôt dans la vie de l'enfant.

    Quiconque en souffre  se sent rejeté en son for intérieur,

    et interprète tout ce qui arrive dans son entourage à travers le filtre de cette blessure.

    Il se sent rejeté dans certaines situations alors que ce n'est pas le cas.

    Selon Lise Bourbeau, la blessure de rejet est vécue avec le parent de même sexe.

    Dans son livre Lise Bourbeau précise que

    "le parent du même sexe a pour rôle de nous apprendre à aimer, à nous aimer et à donner de l'amour.

    Le parent du sexe opposé nous apprend à nous laisser aimer et à recevoir de l'amour."

    En réponse à ce rejet, la personne finit souvent par rejeter le parent qui lui inflige cette blessure.

    Afin d'éviter sa blessure, l'enfant va se créer un masque, celui du fuyant...

     

    Le fuyant aura tendance à se créer son propre monde

     car il pense ne pas être assez important pour avoir droit à une place... 

    Il se dévalorise sans cesse et préfère ne pas s'attacher aux choses pour pouvoir mieux fuir

    Il a du mal à croire qu'un autre puisse l'aimer et demeure dans le besoin de l'amour du parent du même sexe.

    Le fuyant a aussi peur du jugement car synonyme de rejet selon lui.

    En plus de sa peur de prendre trop de place, de gêner les autres,

    le fuyant craint le fait de commettre une erreur et aura tendance à être perfectionniste.

    Ainsi, la personne qui souffre de rejet est caractérisée par le fait de se sous estimer

    et de rechercher la perfection à tout prix. Cette situation le mène

    à une recherche constante de la reconnaissance des autres, une reconnaissance très difficile à rassasier.

    Derrière ce masque se cache une personne débrouillarde, dotée d'une bonne capacité de créer,

    une aptitude à travailler seule et à être autonome.

     

    SOURCE : Le Net

     

     

     

     

     

    « Du virtuel au réel... OsezDes mots pour soigner des maux »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Juin à 08:08

    L'important est de comprendre la situation et de la surmontée, et agir différemment, je connais cette situation ou on ne se sent pas aimé, mais cela ne doit pas nous empêcher d'aimer les autres, car c'est en distribuant de l'amour que l'on finit par en recevoir

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 5 Juin à 16:41

        Bonjour Claude...

        Oui tu as raison, il faut identifier cette blessure et travailler à l'affronter...

        Bien se dire que tout se passe dans notre tête et essayer de ne pas se laisser envahir par toutes ces peurs et colères...

        Je te souhaite une belle soirée...

        Amitiés

        FAUSTINE.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :