• Le Sentiment d'Abandon.

     

    Un abandon peut être aussi ressenti comme tel sans qu'il y ait eu de réel abandon.

    Cela signifie qu'il n'est pas nécessaire d'avoir été éloigné physiquement de ses parents pour ressentir l'abandon.

    Un enfant a en effet besoin d'amour afin de grandir de façon harmonieuse.

    Or, seul un amour inconditionnel peut renforcer chez lui le sentiment d'exister par lui même

    et par voie de conséquence le sentiment d'être une personne importante et qui a de la valeur.

     

     

     

     

     

     

     

    Un enfant qui ne fait pas l'objet de violences physiques, s'il est régulièrement rabaissé,

    va développer le sentiment qu'il n'a aucune valeur et qu'on ne peut pas l'aimer :

    il est à ce point "nul".

     Dans ce cas il n'existe pas de mauvais traitements physiques  à proprement parler,

    mais les sévices psychiques sont intenses.

    Tous ces actes commis à l'encontre de l'enfant

    l'amènent à se sentir sans valeur et à se dévaloriser à son tour :

    il se convainc non seulement qu'il est un être sans importance,

    mais également qu'il est un être taré, limité, voire nuisible

     

    Daniel Dufour.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Manipulation mentale et pervers narcissiqueCe beau métier de psychologue »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 15:03

    Bonjour Faustine ,

     

    Je ne connais pas Daniel Dufour , j'ai lu plusieurs livres qui traitent ce sujet  ,qui me touche personnellement et qui a beaucoup appauvri ma vie .

    Aujourd'hui je vis l'instant présent , je me protège avec courage  et je crois en l'avenir

    Prends soin de toi  , amicalement Talie

    2
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:00

    Des dizaines d'années d'épisodes dépressifs sans comprendre... Et quand à travers une thérapie tu réalises que tu es victime de perversion narcissique, c'est vraiment très difficile. Le plus dure est derrière moi mais je devais savoir pour continuer à avancer. Aujourd'hui j'avance et cela va mieux. Mais je devais faire sortir les choses et ce blog m'aide encore beaucoup... Bonne soirée wink2

    3
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 18:17

    Coucou Faustine ,

    Le fait de parler ou d'écrire sans se culpabiliser est déjà le chemin de la guérison .

    Etre consciente est la première étape

    En parler la deuxième

    Et agir avec courage  la troisième .

    Prend soin de toi , je suis heureuse de notre rencontre

    Amitié Talie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :