• Laissez la roue tourner....

     

    Dès le début de leur existence, il ne faut pas oublier que nos enfants ne nous appartiennent pas.

    Ils s'appartiennent et appartiennent à la vie.

     

     

     

     

     

    Nous sommes seulement les instruments qui les ont fait naître.

    Le chemin de la vie est devant.

    Tout comme nous avons rompu avec les façons d'être de l'ancienne génération,

    ils devront rompre avec les nôtres pour suivre des sentiers neufs.

    Des voies qui ont éventuellement représenté pour nous un progrès peuvent leur paraître régressives,

    et le chemin de la régression aboutit toujours à la mort de l'esprit.

     

    FRANCES G.WICKES

     

    « Rejet et Abandon »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :