• La culpabilité d'entamer une thérapie.

     

     

     

    LA CULPABILITE D'ENTAMER UNE PSYCHOTHERAPIE.

     

     

    Beaucoup de personnes, croyant "avoir tout pour être heureuses", culpabilisent, s'en veulent,

    éprouvent de la honte à ne pas avoir le moral, à s'ennuyer, à se plaindre, à s'inquiéter et à stresser

    pour n'importe quoi, alors que d'autres manquent de tout !

    Il s'agit là d'un phénomène tout à fait compréhensible et assez fréquent.

     

     

    En effet lorsque le sujet est occupé, préoccupé, aux prises avec des contrariétés réelles,

    autrement dit diverti par des problèmes de l'existence en apparence extérieurs à lui,

    cela le protège du face à face avec son intériorité et le met à l'abri de ses démons.

     

    En revanche, plus tard, lorsque tout rentrera dans l'ordre, aura été réglé, résolu,

    il risquera fort de retrouver son mal être, un moment écarté, escamoté, tenu en laisse.

    Son inquiétude fondamentale, celle de l'enfant en lui, réapparaîtra dès lors sans retenue,

    enflammée par le fantôme.

     

     

     

     

    « Le But final d'un Traitement Psychologique. »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :