• L'herbe bleue, les chemins de Katmandou, Moi Christiane F.

     

     

     

     

    Moi Christiane F. 13 ans, droguée, prostituée.

     

    L'herbe bleue, les chemins de Katmandou, Moi Christiane F.

    Ce live relate, l'histoire vraie de Christiane FELSCHEZINOW à la fin des années 70 qui,

    pour échapper à une enfance terne et peu joyeuse, mais également pour "être à la mode" et

    faire partie d'une bande cool, plonge de plus en plus profondément dans l'enfer de la drogue

    et finira par se prostituer à 14 ans pour subvenir à ses besoins quotidiens d'héroïne.

     

     

    L'HERBE BLEUE

     

    L'herbe bleue, les chemins de Katmandou, Moi Christiane F.

     

    Un soir, une jeune fille de quinze ans, mal dans sa peau, est invitée à une soirée.

    Au jeu "il court le furêt", elle ne le sait pas mais, dans dix des 14 verres, il y a du LSD.

    C'est sa première prise de drogue à son insu. Elle y prend gout et tout s'enchaine très vite :

    elle se drogue de plus en plus souvent, développe une addiction, quitte ses parents, vend sa "came"

    et se retrouve presque à la rue.

    "Quand on a commencé, il n'y a plus de vie possible sans drogue, mais c'est une existences d'esclave.

    Et pourtant je suis ravie d'y retourner. Heureuse ! Heureuse !

    Ca n'a jamais été meilleur qu'hier soir. Chaque fois est la meilleure".

    Elle ferra de nombreuses tentatives pour arrêter de se droguer et finira dans un hôpital psychiatrique.

    Elle meurt trois semaines après avoir décidé d'arrêter d'écrire son journal.

     

     

     

    LES CHEMINS DE KATMANDOU

     

    L'herbe bleue, les chemins de Katmandou, Moi Christiane F.

     

    La triste épopée d'un groupe de jeunes qui prennent le Chemin de Katmandou au Népal,

    le lieu de l'oubli et de la drogue.

    Certains n'y arriveront pas, d'autres y arriveront... Mais à quel prix ?

    Chacun a son motif pour partir.

    La montée vers le sommet du chemin de Katmandou est une descente périlleuse ver la mort.

    Ce roman parle de la cause défendue des hippies, l'amour à travers un univers mortuaire, la drogue.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Bon week endParents manipulateurs pervers narcissiques... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Juin à 09:32

    J'ai eu le plaisir de lire toute l'œuvre de René Barjavel et les chemins de Katmandou est le premier de ces livres que j'ai lu et c'est celui qui m'a donné envie de lire les autres

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 12 Juin à 12:23

        Bonjour Claude,

        C'est un livre que j'ai lu étant ado et je peux dire que si à l'époque le monde de la drogue m'attirait, il m'a vraiment dissuadé d'y toucher...

        Cette histoire m'avait beaucoup impressionnée...

        Je l'ai relu depuis...

        Je te souhaite une bonne journée

         

        FAUSTINE.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :