• L'autorité

     

    Dès l'enfance, au sein du triangle père mère enfant,

    deux ingrédients, deux matériaux fondateurs :

    l'amour et la loi, la tendresse et l'autorité .

     

    L'autorité

     

    Ces deux notions s'avèrent complémentaires.

    De toute évidence, l'autorité n'est pas synonyme de brutalité, de sévérité excessive, de violence.

    Elle représente une forme d'amour offerte à ceux qu'on aime.

     

    MR MOUSSA NABATI - Le bonheur d'être soi.

     

    « Etre "Soi"L'étude de cas en psychologie clinique... »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Août 2015 à 10:03

    Bonjour,

    Tout à fait ! Voilà des paroles pleines de sagesse.

    À épingler dans toutes les chaumières...

    Gros bisous

    2
    Samedi 5 Mai à 08:12

    Oui l'autorité doit obligatoirement s'exercer dans le respect, si cette notion n'est pas respectée, ce n'est plus de l'autorité mais de l'autoritarisme, dans une relation, même parents enfants la personnalité de chacun doit être respectée

    Amicalement

    Claude

      • Samedi 5 Mai à 08:56

        Bonjour Claude,

         

        Oui et fort heureusement les choses ont bien changé, l'éducation n'est plus du dressage et se fait dans le dialogue et l'intelligence. ( pour le plus grand nombre du moins).

        Je te souhaite un bon week end... Ensoleillé ? Nous oui.

        Amicalement

        FAUSTINE.

    3
    Samedi 19 Mai à 13:14

    Je ne supporte pas l'autorité d'où qu'elle vienne, et ce depuis ma près adolescence et mon adolescence. Je suis insoumise, rebelle à tout ce qui représente le pouvoir, et ceux qui ont un soupçon de pouvoir sur les gens du peuple. Je me rebiffe aussitôt et peu importe ce qui advient par la suite ! Je suis moi ! J'existe, je ne suis pas un numéro ; mais un être humain, et j'attends de la reconnaissance des gens que je côtoie, ou que je suis appelée à côtoyer ! Je suis une révoltée dans l'âme ! En aucune manière, je me soumets, surtout aux hommes de pouvoir, au misogynes et aux phallocrates ! Cela vient de mon enfance et je n'y peux rien. Qui me cherche, me trouve : pareille pour les femmes ! Amitié ma chère Faustine. Bon week-end ! Ghis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :