• Une réponse que je fais mienne....

     

    "Votre situation inclut un troisième personnage :

    votre père qui est en fait -et vous ne l'entendez pas- le personnage principal.

    Car c'est lui qui verrouillait le piège dans lequel vous étiez prise.

    D'abord en laissant sans jamais vous défendre, votre mère vous tyranniser,

    et surtout en vous empêchant de répliquer pour le préserver lui qui, dites vous,

    "n'a rien demandé dans l'histoire".

     

    Une réponse que je fais mienne....

     

     

    Rien demandé ? N'est-il pas votre père avec ce que cela suppose de devoir de protection ?

    Comment expliquer qu'il assistait en spectateur non concerné à la destruction de sa fille ?"

     

    CLAUDE HALMOS

     

    « Le Pervers NarcissiqueCitation.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Février 2016 à 18:16

    est il capital ou important de designer un coupable ? d’analyser les tors ? ....

    oui pour être sur qu'on n' est pas seul responsable ! allez au delà n'est il pas risqué ?

    les relations  de familles<< normales>> sont déjà loin d’être parfaites ...

    Avec une ou des personnes qui ont des difficultés dues à leur parcours ,se ne peut qu’être problématique ...

    on ne choisi pas ses parents .( ni la grippe! )..on fait avec ...et si ils font mal ou trop souffrir ...il faut se protéger, se faire aider ,

    pour éviter de reprendre leur flambeau ...et on en sort grandi le jour ou on les voit avec bienveillance ...

    et plus fort quand enfin on compatit pour eux ...

    pour cela la méditation peu éclaircir les pensées ...

    On n'a jamais tors de souffrir , mais souvent de croire qu 'on est le seul ...

    amitié

    bizs

    lolo

     

     

     

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 3 Février 2016 à 20:46

    Comprendre, digérer et peut être pardonner.... Chaque étape en son temps.

    La méditation, oui je me renseigne.... Pourquoi pas ?

    Quand tu en parles ça donne envie d'essayer.

    Bonne soirée LOLO

    BIZ FAUSTINE.

      • Mercredi 3 Février 2016 à 20:55

        On a conscience de  ne pas être les seuls à souffrir. Certain beaucoup plus que d'autre. Mais chaque souffrance, quelle que soit son importance, doit être évacuée... A chacun sa méthode... bizz

    3
    Mercredi 3 Février 2016 à 21:31

    coucou,

    se soir je suis dispos...alors je répond en tac -tac à ton message ...

    peut être que je ne serai pas très juste ,mais se sera sincèrement ressentit...

    la souffrance ' doit ' être évacué ...encore faut il pouvoir , ou avoir le temps ....le temps qui soit disant arrange beaucoup de choses..!

    cela parait si simple quant on est sorti de ses épreuves ....il suffisait de presque rien ...pousser la porte qui n'est jamais fermé à clé .

    Et pourtant ....en y repensant que d'effort vint et de souffrance emprisonnante faut il endurer pour rester là ! simplement rester là !

    et ne pas se libérer autrement ...!

    un combat quotidien qui nous épuise ..

    la méditation ne peut rien contre la douleur ....mais elles fait beaucoup avec la souffrance !

    elle m'a aidée à 'savoir' le mal ...ressentir la douleur , indépendamment de la souffrance ...et sa change tout !

    pour te guider je te conseil un livre dont  je dévore et redévore les chapitres plusieurs fois depuis que je médite ...

    écrit par un psy de paris ...Comment la méditation à changer ma vie et pourrait bien changer la votre ....de Jeanne Siaud-Facchin...

    Elle est plein d'arguments et d’enthousiasme...jusque dans sa façon d'écrire

     

    je te souhaite le bonsoir ...

    à bientot

    bizs

    lolo

      • Mercredi 3 Février 2016 à 22:41

        Tes paroles sont très justes. Quand la souffrance est trop grande, ou trop de choses accumulées depuis trop longtemps, la tentation peut être grande d'opter pour la solution radicale et sans retour. Ca tient quelquefois à presque rien...

        Je ne connais pas ton histoire mais je pense que tu es quelqu'un de très combatif et courageux...

        Amitiés.

        BIZZ

        FAUSTINE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :