• Un trou est creusé qui attend d'être comblé...

     

    Lorsqu'un enfant vient au monde, il a besoin de l'amour de ses parents,

    c'est -à-dire qu'ils lui témoignent de l'affection, de l'intérêt, de la sollicitude,

    se montrent gentils, protecteurs, disponibles, prêts à communiquer avec lui.

    Le corps conservera ces bons souvenirs, dont il sera à jamais enrichi.

     

     

    Quiconque a été privé de tout cela aspirera, sa vie entière,

    à assouvir ses premiers besoins vitaux,

    et cherchera à les satisfaire auprès d'autres personnes.

    En outre, moins un enfant a reçu d'amour, moins il a été respecté en tant que personne,

    plus, quand il sera adulte, il se cramponnera à ses parents ou a des substituts,

    en attendant d'eux tout ce qui lui a été refusé à la période décisive.

    C'est là une réaction normale du corps.

    Il sait ce qui lui manque et ne peut l'oublier.

    Un trou est creusé qui attend d'être comblé.

     

    ALICE MILER.

     

    « La Maison de SolennComment gérer sa vie pendant la dépression ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :