• Un nouveau cap de passé pour moi....

     

     

    En vérité, neutraliser les fantômes du passé demande de traverser des territoires émotionnels difficiles.

    La plupart des femmes se retrouvent empêtrées dans un mélange de chagrin et de colère

    en se confrontant aux vérités de la mère qui les a élevées.

    Une de ces deux émotions est généralement pour elles une compagne familière.

     

    Certaines femmes ont un doctorat en tristesse

    et sont intimes de longue date avec l'immense chagrin qui accompagne le fait d'avoir eu une mère déviante.

    D'autres sont habitées par une colère ravageuse,

    voire une fureur lorsqu'elles pensent à l'injustice avec laquelle elles ont été traitées

    et à toute la joie et la protection dont elles ont été privées lorsqu'elles étaient petites,

    parce que leur mère était excessivement centrée sur elle même.

     

    La colère et le chagrin sont les deux faces d'une même pièce et l'un cache souvent l'autre.

    Se reconstruire nécessite le pouvoir exceptionnel de ces deux émotions, à égale mesure.

    « Le Deuxième Accord Toltèque...Enseignement Socratique.... Petite histoire.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :