• Témoignage....

     

     

    "J'étais toujours dans une recherche de fusion avec autrui.

    Il m'avait toujours fallu avoir une meilleure amie dont j'étais extrêmement proche.

    Cette amie, je ne voyais pas ses défauts.

    Enfin, je ne voulais pas les voir, car quand enfin je les voyais, c'était la fin de mon amitié.

     

     

     

    Témoignage....

     

      

    Aujourd'hui mes rapports amicaux ont complètement changé :

    mes amis ne sont plus des gens avec lesquels je dois parfaitement m'entendre sinon rien.

    Non, maintenant, je fréquente tel ou tel ami pour des bons moments ensemble, selon nos envies.

    Avec l'un, ça va être pour rire, avec l'autre pour discuter philosophie, avec tel autre encore pour dîner.

    Je ne suis plus dans les mêmes attentes,

    du coup je suis beaucoup moins déçue, c'est plus léger et j'ai beaucoup plus d'amis !"

     

    Extrait du livre : L'effet Divan - Valérie Blanco.

     

     

    « Est ce que tout le monde est capable de méditer ?Hallucinations.... »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Juin à 19:44

    meilleur amis , quel syntaxe particulière ...

    bien dans la mode , ou le temps  prend l'air de rien vous donner à réfléchir de vrai ...

    Si meilleur amis il y a , ! De moins bon traînent sûrement , ...Et les amis , dans ce monde , comment les placer ?

    En toute évidence , le jugement se fait selon des critères logiques ....Le Jugement !

    Voila la clé fausse du problème ,

    le postula qui vient des générations passés , enterrés ,

    qui nous laissent seul face au monde cruelle qu'elles ont construit ( en extrapolant rapide ) ..

    En jugeant tu sais . tu vois . tu prévois ....tu attends , ..l'acte qui te prouveras que l'autre , est bon ou non  , pour toi !

    Le vrai postula est , : de ne rien attendre ! Et de prendre au jour , tout ce qu'il vous offre ...

    Comme un être sensé , avance dans la foret , et cueille se dont elle lui présente de bon ..

    un jour se sera des fruits , le lendemain des racines succulentes , et même du poisson , les jours suivants un abri ,

    jusqu'au moment sans l'avoir imaginer , elle lui donne le feu ...

    On vient tous de cette façon d’être ...

    libre à certain de croire qu'ils ont inventé le feu ! ..mais dans quel monde faux ils avancent ...

    Prendre librement , gentiment , respectueusement , voila notre nature ..

    Savoir partager , aider , éduquer , et amuser forme notre caractère ..

    Potentiellement , tous sont nos amis ...d'un instant , d'un jour , d'une vie avec ou sans leur présence ..

    Si l'on ne prend que ce qu'ils donnent , et que l'on accepte de leur donner ce qu'on peu ...sans questions , ou comparaison ..

    On prend pour leur faire plaisir , on donne pour notre bonheur..

    L'ami d'une minute , peu ainsi vous permettre de vivre l'émotion qui marquera toute votre vie ...

    Celui de chaque jour peu vous donner au quotidien le peu de joie qui vous manque ..

    L’occasionnel , vous déchargera du poids des ans , le temps de votre rencontre ..

    L’éternel , vous rassurera pour oser affronter la vie et rencontrer touts les amis du monde...

    Bonne rencontre ..

    à vous croiser avec amitié

    bizs

    lolo

     

      • Jeudi 15 Juin à 21:08

        Coucou Lolo...

        Je lis... Puis relis...

        Réfléchis et constate une fois de plus que oui tout est là...

        Bien loin encore de notre façon d'être, même si ta vision les choses m'influence un peu plus chaque jour....

        Un vrai philosophe.... As tu toujours été comme ça ?

        Pleins de bizzsssss d'amitié.

        FAUSTINE

    2
    Vendredi 15 Septembre à 10:45

    Bonjour

    tres peu d'amis que j'ai

    plus jeune j'avais aussi des soi disants amis, et un jour d'echec, chomage et problemes qui s'accumulaient,

    tous ces bons amis ont disparus, se sont eloignés d'eux memes

     

    donc maintenant de cette douloureuses mésaventure ancienne je trie

    et je suis et devient tres dur en amitié

    plutot seul qu’en mauvaise compagnie hi hi hi

     

     

    bon weekend

      • Vendredi 15 Septembre à 22:15

        Bonsoir,

        Effectivement, ça me parle à moi aussi. Il est très rare de trouver des amis, des copains oui, des amis plus difficiles...

        Il faut dire que ça fait peur les gens qui ne vont pas bien ou qui ont des ennuis...

        Moi l'amitié je l'ai trouvé virtuellement et grâce à ce blog...

        D'ailleurs c'est un spécialiste de l'amitié.

        Je t'invite à lire les commentaires qu'il a longuement laissés sur ce blog...

        "Llollo" est un philosophe, un sage qui m'a beaucoup aidé et est encore très présent aujourd'hui et ce  depuis bientôt deux ans.

        Il a un sens de l'amitié très prononcé...

        A bientôt

        FAUSTINE.

    3
    Samedi 16 Septembre à 11:57
    Je me retrouve dans ton exigence d'avant et ton besoin d'être très proche ..
    4
    Samedi 16 Septembre à 11:59
    Je trouve que c'est très difficile de se faire des amis de nos jours. . On zappe vite .. et encore plus quand celui-ci a des pb de santé ou autre ...
    5
    Dimanche 17 Septembre à 20:04

    coucou d'ami,

    Merci , Faustine , pour ton com très élogieux ...A travers se blog je peu te retourner le compliment ..

    Ton travail est remarquable , et ton aide précieuse à certain ou certaine ..

    Je relis mon com avec plaisir , et entonnement..

    J’oublie beaucoup ce que je fait ou dit , 

    C'est pour cela que je tien un blog souvenir ...j’oublie mais je garde ma façon d’être ..

    Je veux dire qu'aujourd'hui je suis en accore avec mes lignes , même si je ne voit plus quelle situation me les a dicté .

    Pour les compléter , je rajouterai un peu d'humilité .En quoi un ami devrait t'il être meilleur que nous ?

    Pourquoi le chercher en surhomme , qui serait la pour nous spécialement quand on le veut , a braver les dangers , et nous aider ..

    Pourquoi le croire infaillible , prêt à supporter tous nos problèmes , angoisse ou malheur ..

    pourquoi le juger à la moindre occasion  , ou dans le temps , au moindre changement de notre situation , en bon ou bad ami.

    La méthode est caduc , aucun ami ne correspondra à cette recherche ..

    En fait on recherche en amitié non pas une personne , mais soi même ..

    Un soi que l'on projette sur l'autre , le soi que l'on voudrait être , fort puissant qui nous adore et nous chéri..

    Mais l'amitié c'est avant tout une rencontre en paix  , un contact honnête avec l'autre , un échange désintéressé à deux , ou notre soi désiré  doit s'effacer .

    Qu'importe le temps , les changements d'humeurs , les oublis ..Le primordiale c'est l'instant .

    Ce qui se fait , se passe , se ressent avec l'autre au moment de l’échange ..

    Et s'il fallait juger le passé , je n’oublie plus , qu’un ami peut être souvent en dessous de tout , exactement comme moi ..

    Et je me refuse de lui demander , d' être son centre du monde ...

    en conclusion , je dirais juste , qu'il me semble dommage de rester seul .

    Tant de gens savent se montrer aimablement sincère quand on est en paix ..

    Et si cela ne dure pas , la vie est ainsi , la prochaine rencontre amènera ses instants heureux ..

    Osez vous présenter tel que vous êtes , ne rechercher plus votre idéal ,

    attendez l'autre en paix , donnez lui le temps de lâcher ses armes , ou sa carapace ...

    et enlacez le de sentiments honnêtes , alors l'échange vous surprendra par sa générosité  ..

    bizs d'audace

    lolo

      • Dimanche 17 Septembre à 20:36

        Peut être qu'effectivement on attend trop des amis, où s'en sert on comme soutien quand rien ne va....

        Certainement que lorsque l'on retrouve un total équilibre, on est  capable d'apprécier ce que l'on reçoit, de partager sans rien compliquer, sans analyser, sans attente particulière, et sans peur, car les choses sont simples et limpides. 

        Je crois que peut-être  on recherche dans l'autre, ce qui nous manque ou nous a manqué, et on en demande beaucoup trop...

        Pour ma part, je pense que l'ami devient une béquille sur laquelle s'appuyer, remplace  le parent  qui  a manqué, comble un vide que l'on ressent...  D'où cette exigence. ces attentes, et aussi une  certaine dépendance.Je pense que l'explication est là....

        Un soi que l'on projette sur l'autre , le soi que l'on voudrait être , fort puissant qui nous adore et nous chéri.. Oui c'est bien dit...

        Encore une réponse qui pousse ma réflexion et une fin de texte, qui je ne sais pourquoi, me parle énormément   smile ...

        Bizzs

        FAUSTINE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :