• Scarification et Tatouage

     

    Le tatouage porte atteinte au corps, le blesse, le modifie, donc le désacralise.

    La marque est désormais choisie et non subie ; mon corps m'appartient et j'en fais ce que je veux.

    Au même moment, ce corps devient messager et retranscrit ce qui n'est pas exprimé

    mais qui prend une forme symbolique.

    Le tatouage est devenu une forme de communication.

     

    Le tatouage et la scarification

    sont deux façons de marquer le corps et relèvent de pratiques bien différentes. 

    Le terme "scarification" est utilisé pour indiquer des pratiques d'automutilation,

    des incisions effectuées sur certaines parties du corps.

    La scarification est effectuée par des sujets en souffrance avec plus ou moins de violence, 

    c'est une sorte d'exutoire corporel à une douleur psychique.

    La scarification peut être une manière de passer par l'acte quand la parole est défaillante.

     

    Le tatouage est une inscription en surface.

    Il permet  de retravailler ce corps

    qu'ont donné les parents, d'en reprendre le contrôle d'une certaine façon.

    Se faire tatouer est souvent une manière de démontrer son indépendance.

    Le désir de se faire tatouer est indissociable de la relation parentale et au besoin d'individualisation.

    Le tatouage incarne généralement une profonde volonté d'affirmation de soi.

    Frontière entre le monde intérieur et extérieur,

    la peau dit aux autres ce que l'on est, ou ce que l'on désire être.

    Le choix du motif, jamais anodin, exprime une valeur intime...

     

     

    SOURCE

    La Cabane Psychologique

    Le Net

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le Monde de Sophie...L'enfant intérieur »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    cres
    Lundi 15 Avril à 19:19

    Salut,

    je pense que lorsque que l'on se tatoue c'est avant tout pour soi.

    Prendre son temps, se renseigner et (important) surtout l'hygiène :)))

    Allez merci et a bientôt !!!

      • cres
        Mardi 16 Avril à 17:14

        Musique en rapport, du kenny arkana les gens pressés

        https://www.youtube.com/watch?v=zAMD_mHjgec

        Salut :))

    2
    Lundi 29 Avril à 16:42

    Vous avez bien raison de différencier ces deux pratiques : le tatouage est souvent positif, sauf qu'on s'en lasse.

    La scarification est le signe d'un grand malaise. J'ai connu des dizaines d'ados qui se scarifiaient. J'en ai sorti beaucoup de là, mais en clarifiant avec elles leurs problèmeset en les aidant à les surmonter. Raisonner la scarification ne sert à rien. Il faut soigner l'esprit qui souffre.

      • Lundi 29 Avril à 21:23

        Sur le bras gauche j'ai des marques de scarifications, scarifications provoquées par les régressions qui surgissent lors de la psychothérapie....

        Sur le droit je viens de faire un tatouage, sorte de trophée de ma liberté enfin trouvée...

        Faustine, c'est le nom que j'ai donné à "mon enfant intérieur", comme on dit...

        Merci de votre passage sur mon blog et des commentaires pertinents que vous y avez déposés...

        FAUSTINE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :