•  

    Frances G.Wickes

    Le Monde Intérieur de l'Enfance

    Introduction de C.G Jung

    Préface du Professeur Henri Joyeux

     

    Le monde intérieur de l'enfance...

     

    Ce livre dont la première édition anglaise date de 1927 n'a pas pris une ride.

    Il devrait être lu par tous les parents et tous les enseignants et thérapeutes

    qui souhaitent mieux comprendre et aider "leurs" enfants

    dans l'apprentissage de la vie et de ses difficultés.

     

    Même si l'évolution de la société est passée par là,

    que le monde économique et social a totalement changé et bouleversé nos habitudes et notre mode de vie,

    le monde intérieur de l'enfant lui, n'a pas changé.

     

    Le jeu, les rêves ,les cauchemars, les fantasmes restent identiques et intemporels et font partie de son univers.

    Les peurs et les angoisses aussi.

    Ils nous permettent de comprendre aussi que certains cas de rêves

    traduisent pour beaucoup les problèmes aux parents.

    Sans s'en rendre compte, l'enfant s'imprègne de leurs difficultés, qui ne sont pas les siennes.

     

    Pourtant, adolescent, il devra assumer davantage la responsabilité de son développement.

    Continuer à projeter entièrement sur ses parents l'origine de ses difficultés,

    ne fera que l'aliéner davantage et l'empêchera d'évoluer vers sa maturité psychique et affective adulte.

     

    Comprendre cela, c'est aider l'enfant et l'adolescent à aller vers sa réalisation personnelle.

    Ce livre facile à lire apporte un éclairage original et particulièrement instructif

    à notre connaissance de l'enfance et de l'adolescence.

    Il est à la portée de tous.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •   

     

    L'INCOMPRIS - LUIGI  COMENCINI

     

    Un film regardé pour la première fois vers l'âge de 10 ans et qui m'avait à l'époque vraiment marqué ; je n'ai jamais oublié l'histoire d'Andréa  complètement invisible aux yeux de son père.

    La fin tragique du jeune garçon succombant à un "jeu suicidaire" m'avait alors interpellé. Toute jeune je m'étais identifiée à cet enfant.

    Plusieurs dizaines d'années après, je prends conscience que déjà à l'époque je ressentais ce vide, ce manque de mes parents.

     

    L'incompris

     

    "L'incompris" est un film italien réalisé par Luigi Comencini sorti en 1966. La situation d'incompréhension qui donne son titre au film est celle d'un père qui pense que la disparition de son épouse va affecter essentiellement le cadet. En réalité, l'ainé est, au contraire, beaucoup plus fragile.

    Remarquable observateur des différentes phases de l'enfance, Luigi Comencini soulignait pour sa part, que les enfants "plus jeunes" ont un espèce de dureté naturelle qui leur permet de résister, alors qu'en grandissant, ils deviennent vulnérables.

    Avec "L'incompris", Luigi Comencini filme l'une des plus belles œuvres cinématographiques sur les blessures secrètes de l'enfance. D'une justesse rare, ce portrait de deux jeunes frères confrontés à la mort, décèle une bouleversante tragédie de l'incompréhension. Mêlant avec une grande sensibilité le chagrin aux purs moments de joie, le poids du deuil à l'insouciance de l'enfance, "l'incompris" constitue un grand classique du cinéma.

    Ce film fut très mal reçu par la critique du festival de Cannes 1967, puis à sa sortie en France en 1968.

     

    L'incompris

     

    RESUME

     

    Le consul britannique à Florence vient de perdre sa femme. Ebranlé par le deuil, il partage la nouvelle avec son fils ainé, Andréa, mais choisit de protéger le plus jeune, Milo, en lui faisant croire que sa mère est partie en voyage. Avec l'absence répétée de leur père, les deux jeunes enfants sont quotidiennement laissés à la garde de nounou au sein d'une vaste demeure familiale. Malgré les jeux qu'ils partagent et leur forte complicité, Andréa et Milo sont divisés par l'attitude de leur père : alors qu'il manifeste toute sa tendresse au petit qui souffre d'une santé fragile, le consul délaisse l'aîné qu'il juge insensible et irresponsable...

     

    L'incompris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

    Tu es capable

    Tu peux le faire

    Tu as les ressources en toi pour réussir

    Tu as le droit d'échouer

    Tu as le droit de faire des erreurs

    Tu as le droit de ne pas être parfait

    Et je t'aime....

     

    AUTEUR INCONNU

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    7 commentaires
  •  

    On devient distante et silencieuse,

    quand les actes des autres nous déçoivent

    et que les mots ne servent plus à rien.

     

    Citations....

     

     

    SOURCE DU SAVOIR.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    ETES VOUS TROP SUSCEPTIBLE ?

     

    A fleur de peau

     

    Malgré tous vos efforts pour tenter de prendre du recul,

    votre degré de susceptibilité reste très élevé.

    Tous les coups portent, y compris ceux qui ne sont parfois pas intentionnels...

    Hypersensible, vous avez tendance à penser

    que bon nombre de personnes prennent plaisir à vous mettre en difficulté.

    Et, au lieu de vous défendre, vous réagissez en vous repliant sur vous-même.

    Ce qui vous fait souffrir et vous fait douter de la bienveillance du genre humain.

     

    Pourquoi penser que les gens ne voient que vos faiblesses et ont envie de vous blesser ?

    Qu'est ce  qui vous pousse à croire qu'ils sont mal intentionnés à votre égard ?

    Peut être cela vient il d'un jugement dévalorisant que vous portez sur vous même ?

    Comme si vous considériez ne pas valoir grand chose... Vous êtes très sévère à votre égard.

    Une blessure profonde d'amour propre peut être à l'origine de cette dépréciation.

    Essayez d'en trouver l'origine !

     

    Apprenez à aiguiser votre sens critique.

    Réagissez lorsque des attaques vous sont adressées !

    Il est important de ne pas vous enfermer dans un rôle de victime

    et de libérer votre agressivité pour éviter qu'elle ne se retourne contre vous mêmes.

     

    TEST PSYCHOLOGIE.COM

    SEPTEMBRE 2016

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

     

     

    Les victimes, plus fragiles ou qui ont simplement gardé plus d'humanité,

    s'installent peu à peu dans un malaise dont elles ne saisissent pas l'origine.

    Elles se sentent doublement coupables,

    car elles ne comprennent pas qu'en donnant autant d'eux mêmes,

     elles récoltent  si peu, ou tant de douleur.

    Elles prennent sur elles  la culpabilité induite par le pervers narcissique

    qui sait si bien leur transfuser la sienne.

     

     

     

    Cette manipulation, la plupart du temps, se fait de façon anodine ou insidieuse.

    Elle  est d'autant plus efficace, qu'elle affaiblit durablement ses victimes.

    Les phrases prononcées sont apparemment sans importance,

    quelquefois au comble de l'insignifiance,

    mais elles amenuisent toujours l'autre, faisant de lui un objet.

    A l'arrivée, la radioactivité du pervers narcissique est telle

    que ses proies ne savent plus où elles en sont

    ni même ce qu'elles ont fait pour en arriver là.

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Je ne veux pas me lier à des gens qui ont abandonné tout espoir de dialogue à cœur ouvert ;

    J'ai envie de rencontrer d'autres  personnes avec qui je peux parler de mon enfance.

     

     

    La plupart prendront peur, probablement, en m'entendant évoquer ce passé,

    mais  l'une ou l'autre sera peut être amenée à se confier également.

     

    ALICE MILLER

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     PREMIER ACCORD TOLTEQUE

    QUE VOTRE PAROLE SOIT IMPECCABLE.

     

    Au cours de notre domestication, nos parents, frères et sœurs

    ont émis des opinions sur nous sans même y réfléchir.

    Nous avons cru ces opinions et vécu dans la peur qu'elles véhiculaient.

    Quelqu'un exprime une opinion : "Regarde cette fille comme elle est moche !"

    La fille en question entend cela, croit qu'elle est laide et grandit avec l'idée qu'elle n'est pas belle.

    Peu importe qu'elle le soit ou non ; tant qu'elle est d'accord avec cette opinion , elle croira qu'elle est laide.

    Elle subit l'influence d'un sort.

     

    Les Quatre Accords Toltèques....

     

    Si elle réussit à capter notre attention,

    une parole peut pénétrer notre esprit et changer toute une croyance,

    en mieux ou en pire.

     

     

    DON MIGUEL RUIZ.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

    Méditer, c'est arrêter, ressentir, observer

    et laisser les choses être telles qu'elles sont.

     

     

    Méditation

     

     

    Inscrite depuis des millénaires au cœur de la philosophie bouddhiste,

    la méditation de pleine conscience a été importée dans le monde de la psychothérapie il y a quelques années.

    Elle est de plus en plus utilisée dans le soin de la souffrance physique ou psychique

    et son intérêt a été validé scientifiquement dans de nombreuses indications.

     

    Quelles sont les différences en méditation et relaxation ?

    Entre méditation et Hypnose ? Comment faire ses premiers pas en méditation de pleine conscience ?

    Que peut m'apporter cette approche ?

    Et pourquoi tant de personnes disent que la méditation a changé leur vie ?

     

    Notre esprit bavarde continuellement :

    il conceptualise à propos du présent, rumine par rapport au passé, s'inquiète par rapport à l'avenir...

    Il est rarement pleinement présent à ce qui se passe ici et maintenant.

     

    Ce que nous appelons le "pilote automatique",

    c'est le processus qui s'enclenche spontanément dans tous ces moments

    où nous sommes présents physiquement mais absents mentalement,

    indisponibles parce que nous ruminons nos soucis.

    Du fait de nos apprentissages, de nombreuses actions peuvent être accomplies de façon machinale,

    sans effort particulier d'attention.

     

    La conduite automobile est souvent prise comme exemple :

    remarquez comme il est fréquent de nous absorber dans nos pensées,

    presque malgré nous, lorsque nous sommes au volant.

    Et lorsque nous arrivons à destination,

    nous serions bien incapables de décrire ce qui s'est passé pendant le trajet.

    Lorsque nous ressassons nos difficultés, nous abandonnons le présent pour le passé ou le futur,

    nous passons à côté d'une bonne part de notre vie.

    On  en vient vite à manger, conduire, travailler, penser sans avoir clairement conscience de ce qu'on fait.

    Ainsi, nos habitudes peuvent prendre insidieusement le contrôle de notre vie.

     

    A l'opposé du mode "faire" existe le monde "être",

    dont la méditation de pleine conscience est la porte d'accès.

    Le mode "être" implique de rétablir le contact avec nos sens.

     

    SOURCE : Savoir pour guérir : la méditation en 10 questions.

    FRANCOIS BOUGOGNON.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  •  

     

    Psychanalyse à distance - J.Pierre Bègue

    Nouvelle version

     

     

    Monsieur JP Bègue est psychanalyste,

     il se consacre depuis de nombreuses années à l'analyse à distance .

     

    A ce titre il est l'un des premiers à avoir pressenti l'importance

    qu'allait prendre l'aide psychologique en ligne grâce à l'Internet.

     

    Aujourd'hui ayant acquis une bonne expertise du soin à distance,

    il apporte son témoignage en racontant plusieurs cas cliniques.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Et n'oubliez surtout pas....

    Autour de soi, pas de soutien

    car le pervers passe toujours pour quelqu'un de formidable.

    Ne tentez pas de convaincre vos amis ou les gens de votre famille.

    C'est inutile.

    N'essayez pas de convaincre ceux qui ne vous croient pas.

    Le pervers narcissique sera toujours plus fort que vous dans l'adversité.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Plus notre résistance a été forte,

    plus notre décompensation est grande.

    Elle présente des symptômes traditionnels de la dépression :

    Fatigue, absence de ressort, idées noires, tristesse, obsession d'échec...

    Il nous arrive de pleurer , de nous sentir vulnérables et privés d'énergie.

     

    Qu'est ce que la décompensation ?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires