•  

     

    A venir dans de prochains articles

    les extraits de cette conférence.... 

     

    Conférence de Christophe André au Grand Rex...

    LE 6 OCTOBRE 2017

     

    La Vie intérieur et la sérénité

    Les états d'âme, un apprentissage de la sérénité.

     

    "La vie intérieure fonctionne à bas bruit,

    elle est faite de tout ce qui spontanément n’attire pas notre attention.

    Cette discrétion vient de ce que, souvent, les choses importantes s’accomplissent dans le secret et le silence.

    Nous devrions faire plus souvent l’effort de distinguer l’urgent de l’important."

     

    Christophe André

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

     

    MENSONGE SUR LE DIVAN

    Psychanalyste reconnu, Ernest Lash s'interroge sur ses méthodes ;

    s'il se montrait plus proche de ses patients, la thérapie ne serait elle pas plus efficace ?

    Lorsque la séduisante Carol Leftman vient le consulter,

    il pense avoir trouvé la personne idéale pour cette expérience.

    Mais Carol, convaincue que son mari l'a quittée sur les conseils du thérapeute,

    a un tout autre projet : le piéger.

     

    Avec mensonges sur le divan, Irvin Yalom explore la part d'ombre de la relation psychanalytique,

    qu'elle ait pour nom, ambition, désir ou argent.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    PARLER EST UN BESOIN, ECOUTER EST UN ART.

    JOHANN WOLFGANG VON GOETH

     

    Citation

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Quel thérapeuthe pour quelle thérapie ?

     

    Choisir un psy.... un parcours du combattant.

     

     

    Il n'y a que deux titres qui garantissent d'une formation solide et sérieuse : psychologue et psychiatre. A noter aussi que tout professionnel doit être en mesure de vous fournir un numéro ADELI.

     

    Le psychologue : Cinq années de formation universitaire minimum lui permettent de proposer des psychothérapies de soutien, psychothérapies analytiques ou comportementales. Il ne délivre pas de médicaments. Les séances ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale,  sauf dispensées dans un CMPP.

     

    Le psychiatre est un médecin qui s'est spécialisé dans les troubles psychiatriques. Il peut prescrire des médicaments ou une hospitalisation. Les séances sont prises en charge par la sécurité sociale.

     

    Le psychothérapeute : Ce titre est non protégé en France et peut donc être exercé sans diplôme. Il convient donc de rester prudent.

     

    Le psychanalyste : C'est une personne qui utilise comme théorie et comme technique, la psychanalyse de Sigmund Freud. Là encore, il convient d'être  vigilant sur la qualité de la personne.

     

    La Mission Interministérielle met en garde contre les nombreuses dérives sectaires des psychothérapies nouvelles.

    En ne consultant qu'un psychologue ou un psychiatre vous limitez les risques de vous retrouver pris dans des thérapies parfois douteuses et vous vous assurez les services d'une personne compétente. 

     

    Quel thérapeuthe pour quelle thérapie ?

     

    Bonne route à toutes celles et ceux qui entreprendront ce beau voyage....

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    La paraphrénie est un trouble mental

    caractérisé par un délire paranoïde avec ou sans hallucinations.

     

    La Paraphrénie

     

     

    La fabulation du paraphrène est effrénée.

    Le récit repose sur une production imaginative et idéique riche et luxuriante.

    Une activité ou une expérience hallucinatoire est parfois présente

    et contribue à enrichir la production délirante.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Qui était Anna O ?

    * La femme de Sigmund Freud

    * Le premier cas d'hystérie analysé par Sigmund Freud

    * La Sœur de Lyse O

     

    Quizz du week end - Question neuf.

    Anna O premier cas d'hystérie analysé par Sigmund Freud.

     

    Sous le nom d'Anna O, l'histoire de Bertha Pappenheim

    constitue l'un des "mythes fondateurs de la psychanalyse".

    Son cas est exposé dans les Etudes sur l'hystérie,

    où elle est décrite comme "très sérieuse", "très intelligente"...

    A travers divers symptômes, Breuer a identifié son cas comme relevant de celui d'une hystérie,

    à la suite de la maladie et du décès de son père.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    "Dans la vie tu vas réaliser qu'il y a un rôle pour toutes les personnes que tu rencontres.

     

    Citation

     

    Certaines vont te tester, d'autres vont t'utiliser, d'autres vont t'aimer, et d'autres vont t'enseigner.

    Mais celles qui sont le plus importantes sont celles qui font ressortir le meilleur de toi-même.

    Ce sont des personnes étonnantes et rares

    qui vont te rappeler pourquoi la vie vaut la peine d'être vécue"

     

    AUTEUR INCONNU

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

    "Ce n'est jamais la colère, la rage et la panique qui vous feront agir dans le sens de votre liberté

    et de la préservation de vos intérêts légitimes.

    Il vous faudra lever une petite armée de personnes-ressources pour vaincre cet ultime combat.

     

    Conseil pour combattre la perversion narcissique

     

     

     

    Renforcez activement vos liens d'amitié avec les personnes-ressources de votre entourage.

    Allez vous-même les rechercher.

    Ne vous dévoilez pas à elles sur un mode plaintif, et cela même si la situation le justifie.

    Montrez vous forte, juste et désireuse de sauver votre peau.

    Les amis n'aiment pas participer activement à une guerre qui n'est pas la leur...

    Ces amis ressources ne sont pas vos psys ni vos avocats et ne sont pas là pour gérer vos conflits internes :

    montrez leur que vous savez où vous allez et comment y aller.

    C'est ainsi qu'ils pourront réellement et concrètement vous aider.

    Prenez également soin de votre santé, de votre énergie vitale.

    Vous êtes en train de parcourir un marathon dont vous connaissez la ligne de départ mais pas la ligne d'arrivée.

    Il vous faut donc des forces pour une durée indéterminée".

     

     

     

    "Le manipulateur Pervers Narcissiques"

    Comment s'en libérer

    Geneviève SCHMIT

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    "Je me protège d'elle, je vis loin, je m'investis ailleurs.

    Mais je vois bien,  à la façon dont je m'énerve quand je la vois,

    que je ne suis pas indifférente".

     

    ANNA

     

     

     

     

    "Je la vois un minimum, par obligation, sans aucun plaisir.

    S'autoriser à ne pas aimer celle qui nous a élevés sans trop en souffrir,

    c'est très difficile mais possible".

     

    MARIE

     

     

     

     

    .

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

    "UNE MERE, C'EST UNE MAMAN"

     

    "Une mère c'est une maman, on n'en a qu'une"

     

    L'imaginaire collectif tient la mère pour une personne bienfaisante, pourvoyeuse de tendresse, de cet amour sans limite dont on apprendra adulte qu'il ne pouvait venir que d'elle.

    Quiconque ose élever une voix différente, dissonante même, dans un tel concert de louanges, s'expose à la plus vive répréhension.

    Mieux : on le fait taire.

     

     

     

     

    En résultent une douleur rentrée, un chagrin d'amour tu,

    la peine d'avoir perdu ce que l'on n'a jamais connu.

    Comment croire que les enfants ont rayé leur mère de leur vie quand,

    une fois devenus adultes, tous peinent à rompre le contact ?

    Quand tous saisissent la moindre occasion de croire,

    ne serait ce qu'un instant,

    qu'elle peut devenir bonne, meilleure, s'amender ou même seulement s'expliquer.

     

    Patrick Delaroche

    Extrait du livre "Ma mère, ce fléau".

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    9 commentaires
  •  

     

    Le gros morceau en analyse, on dit souvent que c'est la mère....

    On a tous été bébés, on a tous vécu quelques mois dans un ventre de femme.

    Cette première nécessité biologique la rend essentielle au plan psychique et affectif.

     

     

    Fille ou garçon, notre naissance et notre survie dépendent d'une présence maternelle.

    Notre fragilité naturelle à la naissance et notre immaturité fonctionnelle

    nous rendent dépendants des premiers soins et du type d'amour qu'une femme,

    en position maternelle, va éprouver pour nous.

    Cette présence aimante sera notre premier amour, notre premier attachement

    et la base de nos capacités d'attachement.

    Ce que nous sommes pour elle nous marque fortement.

    Elle veille sur l'enfant grandissant, organise son monde et accompagne ses progrès.

    Du premier babil aux résistances adolescentes,

    elle est omniprésente dans notre construction psychique, affective, intellectuelle et sociale.

     

    Son amour et ses soins façonnent l'enfant.

    Du trop plein aux carences, la vie de chacun est en grande partie habitée par ce qu'il a reçu de sa mère.

     

    La mère dont on parle sur un divan d'analyse n'a souvent pas grand chose à voir

    avec la brave dame qu'honore la fête des mères.

     

     

     

    SOPHIE CARQUAIN MARYSE VAILLANT

    RECITS DE DIVAN, PROPOS DE FAUTEUIL.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    Très souvent,

    une fois que vous vous êtes détachée de la croyance que vous êtes responsable

    du bonheur et du bien être de votre mère, un vide semble s'ouvrir :

    le gouffre de l'inconnu.

     

     

     

    Depuis que vous êtes toute petite,

    vous avez sans doute façonné votre vie en réaction à l'influence de votre mère

    et même aujourd'hui où vos contacts sont réduits au minimum,

    l'habitude de faire passer ses désirs avant les vôtres peut encore l'emporter sur votre instinct naturel

    qui vous pousse à vous respecter à et à écouter votre intuition.

     

    SUSAN FORWARD.

     

    ("Non, plus du tout" - FAUSTINE)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires