• Pourquoi tant de mal à se remémorer ses rêves ?

     

     

     

     

     

    "Aux premières secondes du réveil,

    il se peut que vous ayez encore en tête le dernier rêve que vous venez de faire.

    Il est là, vous le sentez, son souvenir est inscrit en vous, avec sa puissance, ses évocations.

    Mais vous faites un mouvement dans le lit, et avant même que vous ne vous leviez, voilà qu'il s'étiole.

    Lorsque vous essayez de le noter par écrit, ou de le raconter à votre conjoint,

    très curieusement les mots que vous employez détruisent une partie du rêve.

    En le racontant ou le couchant par écrit, vous le réduisez à des mots.

    Il se recompose. Il devient presque autre chose.

    En fait, vous venez de passer du cerveau doit, qui rêve, au cerveau gauche, qui essaye de décrire le rêve.

    Et ça "coince".

    Pourtant vous conservez la sensation diffuse de fragments du rêve :

    il y avait plus de... un point vous échappe... cette couleur était... comment dire ?

    Non malgré vos efforts, vous ne parvenez pas à trouver les mots. 

    Avez vous déjà vécu cela" ?

     

    SOURCE : extrait du livre "Le Test" de Stéphane Allix

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le monde Onirique - L'Araignée.Le Monde Onirique »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :