• Pour toi Lola....

     

     

     

     

    La Crise d'Angoisse

     

    La crise d'angoisse ou crise de panique

    se caractérise par une peur intense et incontrôlée chez la personne qui en est victime.

    Cette angoisse porte le plus souvent sur la crainte de mourir ou encore la peur de perdre le contrôle,

    devenir fou, sans possibilité de se raisonner tant que dure l'attaque de panique

    de quelques minutes à plusieurs heures.

     

    Pour toi Lola....

    L'apparition de crise d'angoisse ou de crise de panique est souvent un signal "salvateur"

    pour nous recentrer sur ce qui est important dans nos vies !

     

     

    La crise d'angoisse n'est pas seulement une anxiété intense :

    les symptômes d'anxiété sont mélangés à des symptômes physiques

    qui peuvent être suffisamment violents pour faire évoquer un infarctus du myocarde ou des crises d'épilepsie.

    C'est souvent après un passage par les Urgences Médicales, devant un bilan physique négatif

    que le diagnostic de crise d'angoisse ou crise de panique sera posé.

     

    La crise d'angoisse peut survenir brutalement au milieu de la nuit par exemple,

    ou être déclenchée par des facteurs comme une foule, un endroit clos etc. 

    La crise d'angoisse est un nuage de fumée cachant un traumatisme refoulé,

    qu'il s'agisse d'un traumatisme de l'enfance ou d'un traumatisme d'apparition récente

    (décès, accident, séparation), qui est l'élément déclencheur d'une névrose post traumatique.

     

    Les signes physiques sont ceux d'une personne terrorisée :

    accélération du rythme cardiaque (palpitations, tachycardie), pâleur, tremblements, transpiration,

    sensation d'étouffement ou d'étranglement,  douleurs thoraciques, nausées,

    vomissements et douleurs abdominales, vertiges et maux de tête, ainsi qu'un sentiment de peur déraisonnée.

    Les crises de panique nécessitent à la fois un traitement médicamenteux et une thérapie.

     

    Le traitement de la crise d'angoisse à long terme repose sur le traitement du trouble sous-jacent,

    par le biais par exemple d'une thérapie comportementale et cognitive.

    Le traitement de ses symptômes passe généralement par un traitement à base d'anxiolytiques,

    notamment les benzodiazépines. La consultation d'un médecin est indispensable

    en raison de la dépendance qu'ils provoquent.

    C'est la raison pour laquelle certains médecins leur préfèrent parfois les antidépresseurs.

     

    Pour toi Lola....

     

     

    Très souvent une crise d'angoisse surviendra sans raison apparente pour le patient :

    son apparition signera souvent une limite aux  stratégies de "contrôle" qu'il a utilisé jusque-là.

    La nécessité d'avoir ses émotions "sous contrôle" dans certains contextes professionnels,

    la pression de se montrer "sans faille" ne peuvent que renforcer la survenue d'une crise d'angoisse.

     

    Après la crise d'angoisse , le patient peut être inquiet de l'apparition d'une nouvelle crise panique :

    c'est l'anxiété anticipatoire.

    Il peut aussi être tenté d'éviter les endroits où la crise est survenue,

    d'où l'apparition d'agoraphobie.

      

    SOURCE :

    Site : "Santé Médecine"

               Site : "Docteur Christophe Bagot"

     

     

     

    Pour toi Lola....

    Je vous invite à suivre le lien suivant pour réécouter l'émission de Flavie Flament

    diffusée  cet après midi

    "Que faire en cas de crise d'angoisse"

     

    http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/que-faire-en-cas-de-crise-d-angoisse-7790749316

     

     

    :

     

     

     

     

    « AUCUN JUGEMENT PRECIPITEPour mieux se connaitre.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :