• Où vivent les morts ?

     

    "La question est vertigineuse.

    Ils évoluent dans une matière différente de la nôtre.

    Un monde de matière dans lequel il n'y a pas d'espace ni de temps.

    Les déplacements s'y font instantanément, plus vite que la pensée.

    C'est un univers un peu à l'image du nôtre, dans lequel ils peuvent recréer des mondes.

    Où vivent les morts ?

     

    Cette réalité est difficile à concevoir avec nos mots terrestres.

    En revanche la ressentir est possible.

    C'est ce qu'ont fait celles et ceux qui ont traversé une EMI.

    Et eux-mêmes dans leurs témoignages ont du mal à expliquer avec des mots ce dont ils ont fait l'expérience.

    Ils ont senti, ils ont acquis une connaissance sans qu'elle ait été verbalisée.

    Peut être gagnerions nous à favoriser la pratique

    des techniques et méthodes qui permettent de faire taire notre mental

    et ouvrir nos autres sens de perception, pour commencer à appréhender le monde subtil ?

    Méditation, techniques respiratoires, voyages chamaniques...

    autant de voies à explorer pour commencer à vraiment activer nos outils intuitifs".

     

    Extrait de "Le Test" de Stéphane Allix.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Pour qui me prenez-vous ? Le Sentiment d'Infériorité »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Octobre à 17:18

    coucou ,

    La mort , les défunts ..toutes les questions légitimes et possible peuvent nous occuper l'esprit ,

    attention qu'elles nous hantes pas au quotidien  ..

    Et que dire des réponses que l'on peut avoir ..sorties de simple fait ,

    elles sont interprétées dans une seule direction de croyance ..ne peut il pas y avoir une réponse impossible à imaginer pour l'homme ...

    Comme dans le passé , ou les laves étaient l'expression de la colère divine , et non pas la vie de notre terre ...

    Pourquoi se plonger vers cette mort qui nous attend ?

    pourquoi imaginer un futur qui nous convient , nous rassure ?

    Pour oublier la peur de cette fin , ou effacer la douleur que l'on craint ?

    C'est oublier que rien n'est certain , quelque soit nos croyance , le doute sera là un jour ou l'autre ...

    J'ai donc le choix de vivre avec l'image d'un futur rassurant , comme si mon présent pouvait en dépendre ..

    Mais je sais que c'est en fait , le futur qui coule du présent ..

    J'ai donc choisis de vivre , vivre maintenant mon présent , dégager d'une peur et de douleur futur hypothétiques ..

    Je verrais en temps , se qui viendra , et qui sait ? ...je peut être agréablement surpris ..

    La force de se choix je la puise en paix , dans l'acceptation des choses et évènements de ma vie ..jusqu'à sa fin ..

    Ce qui ne me détourne pas de l’intérêt que je porte à tous ces témoignages troublants ..

    bizs

    lolo

      • Vendredi 27 Octobre à 18:45

        Coucou Lolo 

        Pour ma part ce genre de lecture me rassure un peu... Pour tout ceux qui partent autour de moi, et pour ce qui m'attend....

         

        Je fais vite, je pars pour mon petit week end, faute de Cantal... Mais ce n'est que partie remise.

        Bien des bizzsss

        FAUSTINE.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :