• nevrose, ce qui me parle

     

    nevrose, ce qui me parle

     

    étaler ses malheurs, non pas à plaisir comme on le croit,

    mais pour apitoyer autrui et éprouver la sensation d'être aimé.

    Cela peut couvrir une très large gamme :

    exagérer ses ennuis,

    inventer des accidents ou des anicroches,

    transformer une maladie en catastrophe,

    déclencher et entretenir inconsciemment de nombreuses maladies psychosomatiques.

     

     

     

    « Guérir son enfant intérieurRelations Parents-Enfant... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Avril à 16:32

    oui mais c'est rechercher inconsciemment l'attention, voire l'amour d'un(e) autre. Chez les jeunes des parents en particulier, surtout quand ils ne s'entendent plus.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :