• Les kilos émotionnels

     

     

     

    "Ni une alimentation déficiente, ni un manque d'exercices n'ont provoqué tes kilos en trop.

    Ce qui te fit grossir fut la peur, le sentiment d'abandon, le manque d'amour, la dévalorisation, la vulnérabilité...

    Tout cela, tu l'exprimas par des impulsions inconscientes,

    et elles se manifestèrent comme de mauvaises habitudes alimentaires.

     

     

     

    Les kilos émotionnels

     

     

     

    Tiens compte que la finalité des expériences douloureuses n'est pas de perdurer,

    sinon nous enseigner une leçon et ensuite disparaître.

    Cependant, comme ton système d'épurement émotionnel (ton mental) est abîmé,

    il a essayé, inconsciemment, de te débarrasser de ces pensées et sentiments par le moyen de la digestion disant :

    "si je ne peux traiter ma tristesse, peut-être puis je la manger,

    si je ne peux traiter ma colère, je suis peut-être capable de l'engloutir".

     

    Cet excès de poids disparaîtra lorsque ton enfant intérieur, qui vit encore dans ton corps adulte,

    grandissant au travers de la graisse pour être reconnu et protégé par l'adulte,

    se rendra enfin compte que la peur appartient au passé et qu'enfin il est en sécurité.

    Cet enfant intérieur arrêtera de grandir sous forme de graisse.

     

    Je veux que tu saches que la graisse est une résultante physique

    de ton besoin de prendre de la distance avec les autres, cette graisse a été un rempart pour te protéger,

    une barrière que tu as créée, toi-même.

     

    Je te propose d'abattre les briques de ce mur qui ont des noms :

    honte, rage, peur, rancœur, injustice, protection, séparation, épuisement, stress, complexe d'infériorité.

     

    La graisse qui tu t'enlèves de dessus avait pénétré ton subconscient avant de s'accumuler dans ton corps et

    lorsque le poids disparaitra de ton esprit, il abandonnera ton corps."

     

    Eva Ka Karuna

    Ho'oponopono.

     

     

     

     

     

      

    « EducationDonner du temps au temps... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :