• Les Ados

     

    La crise touche autant l'entourage que le jeune lui même :

    "au désarroi des adolescents répond souvent celui des parents, tout aussi intense.

    Le désarroi des parents provient des sentiments mitigés ou isolés d'angoisse, d'impuissance,

    de déception et de tristesse ressentis sourdement face à un jeune qu'ils ne saisissent plus,

    qui devient comme un étranger indifférent à combler leurs espoirs et leurs attentes".

    Il réactive chez eux des conflits anciens mal résolus ou des blessures mal cicatrisées,

    des sentiments d'être abandonnés ou d'avoir perdu l'amour de leur enfant.

    Ils peuvent y répondre en cherchant à conserver le lien antérieur

    par la complaisance et l'identification aux goûts et activités des adolescents

    ou par une crispation autoritaire et un besoin de contrôle qui ne fait qu'exaspérer les conflits.

    La tâche des parents est alors d'accompagner l'adolescent dans sa marche vers l'autonomie,

    d'accepter la transformation du lien sans chercher à le culpabiliser ou à le retenir,

    et de le rassurer sur leur présence à ses côtés quand elle est sollicitée.

     

    "Aimer son enfant,

    c'est l'aider à trouver l'estime de soi nécessaire

    pour qu'il nous quitte dès qu'il se sentira prêt".

     

    Marcel RUFO

     

     

     

     

     

    « La Confusion des sentiments....La Réussite »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :