• Le Pardon. Une nécessité ?

     

     

     

    La notion de pardon est issue de la pensée judéo-chrétienne.

    Pardonner à ses ennemis est une tâche relativement aisée, car nous n'en attendons pas grand-chose ;

    il est beaucoup plus difficile de pardonner à ses proches,

    ceux que l'on aime et que nous avons investis d'espoirs et d'attentes.

    Mais faut-il pardonner ? Est une nécessité afin de se guérir ?

     

    Quels sont les résultats d'une démarche de pardon initiée par le mental ?

    L'émotion reste entière, non vécue, enterrée au fond de notre être, bloquée par notre mental.

    Ce blocage sur lequel nous aurons mis une couche de pardon

    crée une tension qui peut entraîner des symptômes et des maladies.

    Nous constatons que, au nom de règles mal comprises ou mal enseignées par des personnes de pouvoir,

    la victime va se retrouver non seulement victime de l'autre mais en plus d'elle-même,

    et tout cela au nom d'un pseudo-amour rimant avec soumission, perte d'identité et destruction.

     

    Pour mettre en œuvre le vrai pardon, dans un premier temps,

    il s'agit de se donner le droit d'avoir été blessé au plus profond de soi

    par l'insulte, les coups, l'acte ou le non acte déclencheurs de la blessure ressentie. 

    Cela signifie admettre qu'il y a une blessure provoquée par l'autre,

    reconnaître que nous ne sommes pas aussi forts que nous désirerions l'être,

    accepter que nous sommes vulnérables.

    Afin de parvenir à cela, il nous faut nous remettre dans le moment présent,

    ce qui suppose d'éteindre le mental.

    Se retrouver dans son corps physique et sensoriel

    va permettre de dresser un bilan complet des dégâts  causés par la personne qui nous a blessés.

    Il est souvent difficile de franchir cette première étape.

    En effet, le mental va tout faire afin de minimiser les atteintes réelles,

    "oublier" certains dégâts ou en amplifier certains autres, juger telle ou telle autre chose,

    relativiser certains points et tout faire pour que

    ce bilan puisse rester dans les "normes" admissibles et acceptables

    pour le système auquel nous appartenons....

     

    Dr Daniel DUFOUR

     

    "Les Barrages Inutiles - Ces pensées qui rendent malade".

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le Temps....La médecine du Corps énergétique »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :