•  

     

     

     

    Au premier niveau, le plus basique,

    la méditation devient une technique parmi d'autres, de gestion du stress

    par des exercices de respiration consciente

    qui permettent de réguler les tensions mentales et émotionnelles.

    C'est une définition exacte et une réalité,

    car la méditation agit efficacement, très efficacement même contre le stress chronique.

     

    Puis vient l'abord plus neuroscientifique :

    la méditation serait, d'abord, un entrainement du mental,

    un apprentissage progressif pour aborder différemment nos états d'âme, nos pensées ou nos émotions.

    Un entrainement qui transforme la  chimie du cerveau

    et nous ouvre la voie à des modifications profondes de notre attitude

    face à nous mêmes, face aux autres, face au monde.

     

    La méditation - une définition à plusieurs niveaux.

     

    Franchissons un cran supplémentaire, encore,

    pour comprendre la méditation comme une pratique qui vise l'éveil à soi-même.

    Un éveil qui passe par une connaissance subtile et pleinement consciente de soi,

    qui nous invite à une plongée ininterrompue au fond de nous mêmes pour en découvrir les moindres méandres.

    Un éveil qui nous oblige à nous repenser, à repenser notre place dans l'environnement,

    à repenser le sens de notre vie et de nos valeurs.

     

    Pour les plus initiés, la méditation devient une pratique profonde de l'esprit qui nous relie à l'univers.

    En méditant, la conscience claire qui s'installe au cœur de notre être se confond avec l'humanité toute entière.

    Nous percevons notre place, infime, dans une existence qui nous dépasse.

    Les méditants engagés y trouveront une philosophie de vie, un art spirituel,

    une puissante connexion à eux mêmes qui,

    en les dégageant de l'égo, procure une paix et une sérénité infinie.

     

    J.S.F

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    Méditer, c'est arrêter, ressentir, observer

    et laisser les choses être telles qu'elles sont.

     

     

    Méditation

     

     

    Inscrite depuis des millénaires au cœur de la philosophie bouddhiste,

    la méditation de pleine conscience a été importée dans le monde de la psychothérapie il y a quelques années.

    Elle est de plus en plus utilisée dans le soin de la souffrance physique ou psychique

    et son intérêt a été validé scientifiquement dans de nombreuses indications.

     

    Quelles sont les différences en méditation et relaxation ?

    Entre méditation et Hypnose ? Comment faire ses premiers pas en méditation de pleine conscience ?

    Que peut m'apporter cette approche ?

    Et pourquoi tant de personnes disent que la méditation a changé leur vie ?

     

    Notre esprit bavarde continuellement :

    il conceptualise à propos du présent, rumine par rapport au passé, s'inquiète par rapport à l'avenir...

    Il est rarement pleinement présent à ce qui se passe ici et maintenant.

     

    Ce que nous appelons le "pilote automatique",

    c'est le processus qui s'enclenche spontanément dans tous ces moments

    où nous sommes présents physiquement mais absents mentalement,

    indisponibles parce que nous ruminons nos soucis.

    Du fait de nos apprentissages, de nombreuses actions peuvent être accomplies de façon machinale,

    sans effort particulier d'attention.

     

    La conduite automobile est souvent prise comme exemple :

    remarquez comme il est fréquent de nous absorber dans nos pensées,

    presque malgré nous, lorsque nous sommes au volant.

    Et lorsque nous arrivons à destination,

    nous serions bien incapables de décrire ce qui s'est passé pendant le trajet.

    Lorsque nous ressassons nos difficultés, nous abandonnons le présent pour le passé ou le futur,

    nous passons à côté d'une bonne part de notre vie.

    On  en vient vite à manger, conduire, travailler, penser sans avoir clairement conscience de ce qu'on fait.

    Ainsi, nos habitudes peuvent prendre insidieusement le contrôle de notre vie.

     

    A l'opposé du mode "faire" existe le monde "être",

    dont la méditation de pleine conscience est la porte d'accès.

    Le mode "être" implique de rétablir le contact avec nos sens.

     

    SOURCE : Savoir pour guérir : la méditation en 10 questions.

    FRANCOIS BOUGOGNON.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  •  

     

    "Méditer, c'est aller au fond de l'océan où tout n'est que calme et tranquillité.

    Une multitude de vagues a beau agiter la surface de l'océan,

    ses profondeurs n'en sont pas affectées pour autant,

    elles demeurent dans le silence...

     

    Qu'est ce que la méditation ?

     

    Tous nos tourments quotidiens s'évanouissent d'eux mêmes.

    Une paix indestructible s'installe en nous."

     

    Sri Chinmoy

    J.S.Faschin

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique