• La juste réflexion....

     

    "Ma souffrance permet d'évaluer le crime du tortionnaire.

    Si par malheur je redeviens heureux comme si de rien n'était,

    si j'oublie, si je m'en sors,

    je donne à la torture la signification d'une simple bousculade qui disculpe l'agresseur.

    Pas question !

     

    La juste réflexion....

     

     

    Je dois souffrir et exposer ma souffrance,

    j'ai besoin d'être mal pour accuser l'agresseur...

    L'intensité de ma souffrance devient le barème de son crime".

     

    Boris Cyrulnik

    "Mourir de dire - La Honte".

     

    « Cinq conséquences d'une éducation toxique...Le Pardon.... »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :