• Freud de façon imagée....

     

     

     

     

    "Lorsque Freud fit des conférences aux Etats Unis en 1909,

    il cita un exemple de ce mécanisme de

    refoulement.

    Il dit à ses auditeurs qu'il fallait s'imaginer la présence d un élément perturbateur dans la salle

    qui en riant, en intervenant à tout bout de champ et en frappant du pied,

    gênerait son exposé au point d'obliger l'orateur à s'arrêter.

    Quelques solides gaillards se lèveraient forcément probablement

    pour conduire  manu militari l'intrus dans le couloir.

    Il serait donc refoulé et l'orateur pourrait poursuivre en paix sa conférence.

    Pour être même bien sûrs qu'il n'y ait pas de nouvelle intrusion (c'est à dire que le refoulement a réussi)

    ces mêmes hommes s'installeraient avec leurs chaises devant la porte d'entrée  pour servir de "barrage".

    Il suffit de nommer la salle de conscient  et le couloir de l'inconscient

    pour avoir une bonne image du processus de refoulement.

     

     

    Lapsus

     

    Il nous arrive souvent d'avoir "la langue qui fourche", c'est à dire de faire des lapsus.

    C'est ainsi que des réactions inconscientes peuvent guider nos sentiments et nos actions.

    Freud met à jour différents  mécanismes de cet ordre.

    Il y a d'abord  ce qu'il appelle les mauvaises réactions :

    nous faisons et disons de nous-mêmes quelque chose que nous avons autrefois essayé de refouler.

     

    Il cite l'exemple de cet ouvrier qui devait un jour porter un toast à son patron.

    Le problème c'est que personne n'aimait ce patron.

    Il était même ce que certains qualifient sans hésiter de "salaud".

    L'ouvrier se leva, le verre à la main et déclara solennellement  :

    "Et maintenant buvons à la santé de notre salaud !"

     

    En fait il avait juste dit ce qu'il pensait réellement,

    mais il n'avait jamais eu l'intention de le faire.

    Ces lapsus d'action ou de langage trahissent en fait nos secrets les plus intimes".

     

    Extrait du livre de Jostein Gaarder

    Le Monde de Sophie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Y aller ou pas ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :