• Etes vous en paix avec vous même ?

     

     

     

      Et si vous appreniez à vous accepter physiquement ?

     

    Etes vous en paix avec vous même ?

     

    Un inconnu qui vous fait un compliment, un regard dans le miroir,

    une fluctuation de votre poids ou la simple contemplation d'une photo de vous...

    Pour bon nombre d'entre nous, ces événements du quotidien sont plutôt anodins.

    Pour vous, ils peuvent relever de l'épreuve.

    Et pour cause : le regard que vous portez sur votre apparence, votre mauvaise image de vous

    et tous les complexes qui y participent, vous empêchent d'être en paix avec vous-même.

     

    Si votre entourage les voit parfois d'un œil attendri,

    ces complexes physiques peuvent être, pour vous, très difficiles à gérer, voire intolérables,

    tant vous avez tendance à vivre les situations du quotidien à travers ce prisme déformant.

    Une simple balade dans la rue peut ainsi devenir une véritable épreuve

    tant vous redoutez que l'on vous remarque, vous, mais surtout vos défauts.

     

    À l'origine de ces complexes :

    des blessures parfois bien plus profondes que l'on est prêt à l'admettre.

    En effet, une image négative de soi trouve souvent ses racines dans l'enfance,

    le regard que nos parents ont porté sur nous, la bienveillance qui nous a manqué.

    Loin de la superficialité apparente de quelques kilos en trop, c'est ainsi peut-être l'amour infantile,

    parfois insuffisant ou douloureux, qui s'exprime et vous pousse, des années plus tard,

    à avoir un regard dépréciatif sur celle ou celui que vous êtes devenue.

     

    Sans compter l'impact que ces complexes ont sur votre relation aux autres.

    Après tout, ils ne naissent pas uniquement du regard que vous portez sur vous,

    mais sont aussi dépendants de l'image que les autres vous renvoient !

    C'est en effet le jugement des autres qui est bien souvent à l'origine du complexe physique

    (une moquerie sur un nez trop grand dans la cour d'école, une remarque déplacée d'un proche)

    et des mécanismes de défense qui en découlent

    (« Je n'accepte pas le compliment que me fait cet inconnu car il le fait par pitié »).

    Et malheureusement, l'isolement, le retrait et la méfiance en découlent trop souvent.

     

    SOURCE : TEST PSYCOLOGIE.COM

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « La Mère maladivement Narcissique...Efficace contre l'angoisse ; la respiration consciente »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :