• ET SI ON PARLAIT "TRANSFERT"

     

     

     

     

    ET SI ON PARLAIT "TRANSFERT"

     

    On se rend compte que le transfert n'est pas un jeu.

    C'est avant tout un "instrument" de travail parfois douloureux pour le patient.

    Les réactions d'une personne plongée dans le transfert peuvent sembler absurdes... à qui n'a jamais fait une analyse.

    Cependant, une personne qui entreprend une analyse, sent, dès les premières séances,

    un climat particulier s'emparer d'elle.

     

    L'analyse du transfert consiste essentiellement à le comprendre en profondeur.

    Cette stratégie conduit à une acceptation du vécu passé et des effets qu'il continue à avoir sur le patient.

    Il s'agit de reconnaître une similarité entre le comportement présent et le comportement passé.

    Résoudre le transfert, ce n'est pas le neutraliser.

    Il ne s'agit pas de ne plus laisser jouer son transfert en contrôlant ses émotions ou en se retenant de réagir.

    Le signe le plus évident de la présence du transfert,

    est une réaction émotionnelle forte et disproportionnée par rapport à une situation...

     

    Petit à petit, le manque affectif qui nous hante se clarifie.

    La privation affective donne lieu à beaucoup de frustration durant plusieurs années.

    Celle-ci provoque de la colère qui surgit sous forme de reproches.

     

    Le travail de résolution du transfert suscite beaucoup de résistance.

    La principale consiste à accepter la vulnérabilité d'être en manque

    par rapport à un besoin que nous jugeons habituellement "infantile".

     

    De l'adulte accompli "au dessus de ses affaires"

    nous devenons par le fait le même adulte "ayant un besoin affectif criant".

    Il s'agit d'une humiliation à laquelle il est difficile de consentir...

     

     

     

     

    « Moussa Nabati - Renouer avec sa bonté profondeMarie Cardinal - Les Mots Pour le Dire »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :