• Education

     

    En Afrique de l'Ouest, on dit que si l'on est dur avec un enfant, on fait partir l'âme de son corps,

    parfois à quelques mètres, parfois à plusieurs jours de marche.

    On doit certes mettre dans la balance les besoins de l'âme de l'enfant et son besoin de sécurité,

    de soins, ainsi que des notions soigneusement examinées de "conduite civilisée".

     

     

    Education

     

     

    Mais je m'inquiète toujours pour ceux qui sont trop bien élevés ;

    on voit souvent ce regard d'une "âme faible" dans leurs yeux.

    Quelque chose ne va pas.

    Une âme en bonne santé doit briller, la plupart du temps, à travers la personne et flamboyer les autres jours.

    Quand la blessure est grave, l'âme s'enfuit.

     

     Clarissa Pinkola Estes

    Femmes qui courent avec les loups

     

     

     

     

     

     

    « Un livre imprimé pour sceller notre belle amitié.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :