• Ecriture et Développement personnel....

     

     

     

     

    Depuis quelques années, l'écriture a fait son  apparition dans le développement personnel.

     

     

    Des mots pour soigner les maux....

     

     

      

    Véritable méthode pour réparer le passé,

    construire le présent et préparer l'avenir,

    c'est un miroir qui permet de s'interroger sur soi,

    parfois même de résoudre des situations.

    "Elle est un fil de vie qui respire et bouge au fur et à mesure des évènements de l'existence",

    (expose la graphothérapeute Dominique Vaudoiset)

    et le crayon, un outil qui permet de se libérer la tête en quelques minutes.

     

    « Le Transfert Maternel - définition.citation »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Février 2016 à 21:41

    merci de partager avec nous votre expérience à bientôt de vous lire happy

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 14 Juin à 09:33

    L'écriture a toujours été un outil thérapeutique, même quand on n'est pas malade. Les écrivains le disent souvent. 

    Il faut se concentrer, réfléchir à ses idées, construire ce que l'on veut dire, trouver les mots : c'est une mobilisation de tout le cerveau vers un but, qui en outre, amène nos centre de récompense à nous apporter du plaisir en récompense de l'effort effectué. 
    Et quel plaisir supplémentaire si l'on écrit quelque chose qui vous plaît et qui éventuellement intéresse les autres.

    La parole et l'écriture sont notre lien avec les autres et c'est là aussi souvent une source d'apaisement. Mais il ne faut pas oublier aussi que nos écrits peuvent, par leur contenu, faire mal aux autres et donc il faut veiller à ce que l'on met ainsi sous les yeux des autres, notamment des enfants.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :