• Ecrire pour se libérer...

     

     

    Comme moi, elles tiennent un blog

    et noircissent aussi des carnets, des feuilles éparses.

    Pour chacune à sa manière, l'écriture représente un sas de décompression,

    un outil pour mieux vivre,

    un moment suspendu.

    Leur témoignage....

     

     

    Ecrire pour se libérer...

     

     

    "Pour moi, l'écriture est une passion. Elle me nourrit, me fait vivre.

    Avec le temps, j'ai pu mesurer à quel point j'en avais besoin au quotidien....

    Lorsque j'ai lancé mon blog en 2013, je suis devenue addict.

    Je regardais sans arrêt mon audience, mes commentaires.

    Puis j'ai ralenti, cela était trop chronophage.

    L'écriture m'apporte beaucoup de plaisir mais aussi de la distance sur le reste de ma vie...

    Je peux tout mettre en mots, prendre du recul.

    Et je me sens moins seule puisque j'ai des lecteurs qui entrent en empathie avec mes problèmes !

    Ecrire peut aussi être douloureux. Parfois en relisant, je suis fière, mais j'ai les larmes aux yeux.

    Cela a changé mon  comportement aussi ; je suis moins "gentille", moins vulnérable,

    j'ai davantage confiance en moi.

    Quelque part j'aimerais bien que certains tombent sur mes textes.

    C'est ma petite revanche."

     

    Fabienne, 51 ans.

     

     

     

     

     

    Ecrire pour se libérer...

    Tristesse, j'écris tes maux... L'écriture est un outil de libération intérieure

     

     

     

    "J'ai toujours écrit : au lycée, sur des carnets ;

    plus tard, des notes sur mon téléphone.

    J'ai effacé mes anciens blogs sur un coup de tête et recommencé un nouveau.

    Je suis protégée derrière un pseudo et en même temps, des inconnus me lisent.

    C'est paradoxal.

    Je ne cherche pas le conflit mais je veux déposer ce qui ne va pas, m'en défaire.

    Au lieu de ruminer, je me débarrasse.

    Pour me soulager, pour m'apaiser, j'envoie les mots.

    Cela me décharge de toutes mes pensées négatives.

    Je trouve que c'est le meilleur vecteur de communication qui soit.

    Les réactions et toutes les relations avec la blogosphère me font du bien.

     

    Mélodie, 30 ans

     

     

     

     SOURCE : Mon Psychologies.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « L'approche somato émotionnelJ'aurais voulu plus que tout.... »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Octobre à 08:07

    Chacun utilise son blog selon ses envies, personnellement j'y vois un formidable vecteur d'amitié et d'amour

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :