•  

    Ce qui caractérise une NDE,

    c'est surtout la transformation qu'elle induit.

     

     

    Moins de matérialisme, de l'altruisme, le respect de la nature,

    souvent une réorientation professionnelle, et bien sur plus aucune peur de la mort.

    Les expérienceurs sont fatalistes.

    Ils prennent la vie comme elle vient.

    Quoi qu'il arrive, ils l'acceptent avec plus de philosophie, même quand ils perdent un enfant.

    Dans ce cas ils sont tristes de ne plus le voir, mais ils savent où il est...

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Evelyne DUMET a 23 ans quand, lors d'une opération consécutive à son accouchement,

    elle connaît une NDE sans avoir jamais entendu parler du phénomène.

    "L'être de lumière m'a demandé "qu'as-tu fait de ta vie ?"

    Je n'avais rien fait de ma vie. Ce fut un choc.

    L'Etre lui annonce qu'elle va revenir sur terre en vertu d'une mission à accomplir.

    Comme la plupart des expérienceurs, elle proteste et refuse de revenir.

    En réponse, on lui annonce que non seulement elle va vivre, mais que son fils va mourir.

    A ce moment, elle ne devra surtout pas se suicider.

    "Il m'a montré ce qui m'attendait : des images tellement terrifiantes que je ne les ai pas oubliées.

    En cas de suicide, je ne reverrais pas mon fils."

    Pendant dix ans, cette infirmière psychiatrique ne parlera de son expérience à personne de peur d'être internée.

    "Je savais au fond de moi que je n'étais pas hallucinée."

    Au total, elle vivra 23 autres années d'écartèlement entre la certitude absolue de la réalité de son  expérience

    et la peur de perdre son fils... Sans oser lui en parler et tout en étant persuadée qu'après sa mort,

    il serait heureux.

    Il finit par disparaître dans un accident de voiture. Je redoutais ce moment depuis 23 ans.

     

     

    Evelyne Dumet - Témoignage NDE

     

     

    Aujourd'hui, Evelyne Dumet est médecin et psychanalyste.

    "J'étais athée, je suis devenue croyante.

    Quand je vais à des funérailles, je suis envahie par la souffrance des gens :

    c'est cela qui me fait pleurer, pas la mort de la personne.

    Je parle de ma NDE, un jour ou l'autre à tout patient en deuil.

    " Elle reçoit beaucoup de mères qui ont perdu leur enfant, au point d'envisager un groupe de parole spécifique.

     

    "Ma mission est de leur apprendre que leurs enfants sont toujours là, qu'il y a une vie après la mort.

    Ma mission est  d'aider les autres. Même si ma vie est difficile,

    je n'ai pas le droit de ne pas aller au bout de ce qu'on a prévu pour moi.

    Cette vie est un cadeau, je ne peux pas la gâcher.

     

    Source : Le Cercle Psy

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    6 commentaires
  •  

     

     Son témoignage sur "radio bien être" m'a interpellé...

    Partage....

    Tout a basculé quand il est mort ? Non ! Je n'ai pas envie de résumer mon histoire comme ça !

    C'est simple ; j'ai compris la vie quand il est mort.

    La claque en pleine tête, la chute du 15ème étage, du haut de mes 26 ans, du haut de ses 28

    , il est tombé sans jamais se relever.

    Tout ça pour un semi-marathon en plus !

    Le bruit assourdissant que le bonheur fait quand il s'en va m'a fait recouvrer la vue...

    La colère, l'envie de clamser, l'introspection et ensuite l'incroyable , l'impensable :

    les conversations avec lui.

     Meilleur que le psy et que les médocs, Aurélien revenait régulièrement me parler après son décès !

    Un ouvrage poignant, qui permet de mieux comprendre et appréhender "la mort", ou plutôt, la "vie d'après".

     

    Carole Vaqette Touré

     

      

    Mon compagnon âgé à l'époque de 28 ans est décédé, alors que j'étais professeur des écoles,

    alors que je ne savais pas quel était le sens de ma vie...

    Quand il est mort, j'ai compris... pas de suite bien sûr.

    J'ai d'abord eu de la colère, de la tristesse et, peu à peu, il est venu me parler dans mes rêves ;

    ce qui m'a permis de comprendre qu'après la mort tout continue.

    J'écrivais mes rêves, mes introspections dans un cahier.

    Puis, un jour, une amie m'a dit de taper sur ordi pour tenter d'être publiée un jour

    et de permettre à des gens de trouver espoir dans mon récit...

     

     

    Carole Vaqette Touré

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Dans les mémoires,

    Keith Richards explique que durant un accident de voiture,

    il quitta son corps pour surplomber le carambolage de quelques mètres, avec une incroyable sérénité.

    Puis tout redevint normal.

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Les mauvaises langues auront beau jeu de souligner

    que le guitariste des Rolling Stones ne fume pas que des cigarettes en chocolat,

    la sortie hors du corps représente l'étape liminaire d'un phénomène bien plus complexe :

    l'expérience de mort imminente.

     

    Le scénario type est bien connu :

    l'impression de quitter son corps en toute quiétude, de voler à travers une sorte de tunnel,

    voir sa vie défiler, rencontrer des proches décédés et surtout un Etre Lumière qui irradie d'amour...

    puis s'entendre dire que l'heure n'est pas venue,

    et finalement revenir à la case départ,

    quand bien même une équipe médicale vous avait déclaré cliniquement mort.

     

    SOURCE : Revue le Cercle Psy.

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  •  

    Témoignage d'un chirurgien.

     

    "Après des années de dur labeur,

    j'ai gagné ma place au sein de cette fraternité et sororité séculière des chirurgiens.

    Cependant, la foi spirituelle qui était venue si facilement et naturellement à mon père m'avait échappé.

    Comme beaucoup d'autres chirurgiens dans le monde moderne,

    je maitrisais le côté physique de l' être humain et j'ignorais pleinement son aspect spirituel.

    Je croyais tout simplement qu'il n'existait pas.

     

    Résultat de recherche d'images pour "voyage dans l'au dela"

     

    Puis mon EMI s'est produite en 2008.

    Ce qui m'est arrivé est une illustration de ce qui fait partie intégrante de notre culture au sens large

    comme toutes les histoires individuelles que j'ai entendues auprès des gens que je rencontre.

    Plus de la moitié des témoins rapportent que le monde dont ils ont fait l'expérience

    est bien plus réel que celui-ci.

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

     

     

    C'est une idée difficile à faire passer auprès des matérialistes sceptiques

    qui ont enfoui profondément leur souvenir de ce monde,

    mais elle est très facile à partager avec ceux qui ont allés là.

     

    Certaines personnes sont venues me voir

    et m'ont raconté en détail des EMI qu'elles avaient vécues plus de sept décennies auparavant.

    D'autres lectures, non seulement sur les EMI mais aussi sur l'après vie,

    ainsi que des écrits de mystiques et de prophètes remontant à des milliers d'années

    ont éclairé les profondes similarités qui existent entre toutes ces expériences.

     

    DR EBEN ALEXANDERE.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique