•  

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

    "On peut conduire une personne sur le chemin de la guérison

    mais on ne peut la guérir :

     

     

     

    c'est un mythe, un mensonge, une folie, une escroquerie de dire que quelqu'un peut vous guérir.

    Mais on peut faire beaucoup de bien en mettant les personnes dans l'action, dans des actions qui leur plaisent :

    là est la guérison car on les fait rentrer dans le chemin de la réalisation.

    La vie est une cure continuelle.

    On est guéri par le fait qu'on est en train de changer, et d'avancer vers des situations

    qui sont de plus en plus agréables et confortables pour nous.

    Etre guéri signifie être rentré dans la voie du progrès ;

    être malade, c'est ne pas poser le problème.

    La guérison se situe dans le fait de se sentir de mieux en mieux".

     

    Alejandro Jodorowsky

     

     

     

    Artiste franco Chilien né le 17 février 1929.

    Scénariste, réalisateur, acteur, mime, romancier, essayiste, poète,

    il est l'auteur d'une poignée de films avec une forte symbolique spirituelle et syncrétique (mélange d'influences),

    et un aspect provocateur

     

     

     

     

     

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

    "Nul n'a jamais écrit, peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l'enfer !"

    ANTONIN ARTAUD.

     

    Sublimer sa souffrance

     

    Le sublime est une échappée par le haut,

    se redonner le sentiment d'exister au travers d'une création,

    d'une œuvre qui est une façon d'échapper à la souffrance de la réalité.

     

    Selon le talent et les ressources de chacun, cela peut se traduire par le fait de créer une œuvre d'art,

    de se plonger dans une ambiance mystique,

    mais cela peut aussi engendrer la folie qui est une autre façon de sublimer sa souffrance ;

    la conviction d'être promis à un destin particulier,

    ainsi se croire marqué par un destin divin, politique ou autre qui peut aller jusqu'au délire.

     

    Le sublime peut être atteint par délégation :

    une façon de se faire exister en cas de difficulté est de se réfugier dans la rêverie,

    une vie fantasmatique, une vie par délégation au travers de destin de vedettes,

    d'altesses, d'héroïnes, de sportifs célèbres.

     

    ROBERT NEUBURGER - EXISTER

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Hergé est allé voir un thérapeute au moment où il travaillait à l'album "Tintin au Tibet".

    Ce spécialiste a estimé que tout ce temps passé à dessiner était une façon de se détourner de pensées pénibles,

    qu'il devait avoir le courage d'affronter en face.

    Autrement dit, il a mis cette activité graphique intense

    sur le compte d'une défense compulsive et a conseillé à Hergé de l'interrompre.

     

     

    Heureusement, celui-ci  n'a pas suivi ce conseil.

    Il a cessé de voir ce thérapeute et a continué à dessiner.

    La création était pour lui la voie privilégiée

    par laquelle il donnait une forme personnelle à sa souffrance pour la dépasser.

    Dans son cas, cette persévérance a produit une œuvre dont le succès est international.

    Mais il ne s'agit pas d'une condition indispensable.

    Toutes les créations ne sont pas des œuvres,

    mais toutes sont des tentatives de se familiariser avec des contenus psychiques

    qui ne trouvent pas leur place dans la vie quotidienne, sociale ou familiale.

    A ce titre, elles doivent tous être respectées et encouragées...

     

    FRAGMENTS D'UNE PSYCHANALYSE EMPATHIQUE

    SERGE TISSERON.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Nous supposons que tout le monde voit la vie comme nous la voyons.

    Nous supposons que les autres pensent comme nous pensons,

    qu'ils ressentent les choses comme nous les ressentons,

    qu'ils jugent comme nous jugeons.

    Voilà la supposition la plus importante que font les humains.

    C'est la raison pour laquelle nous craignons d'être nous-mêmes avec les autres,

    car nous pensons qu'ils vont nous juger, nous maltraiter et nous critiquer,

    comme nous le faisons nous-mêmes.

     

     

    Ne faites pas de suppositions....

     

     

    C'est pourquoi, avant même que les autres puissent nous rejeter,

    nous nous sommes déjà rejetés nous-mêmes.

    Voilà comment fonctionne l'esprit humain.

     

    DON MIGUEL RUIZ.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

     

    "Ne faites pas de suppositions"

     

    Troisième accord Tolteque

     

    Nous avons tendance à faire des suppositions à propos de tout.

    Le problème est que nous croyons ensuite qu'elles sont la vérité.

    Nous serions prêts à jurer qu'elles sont vraies.

    Nous faisons des suppositions sur ce que les autres sont ou pensent,

    forts de quoi nous en faisons une affaire personnelle,

    puis nous leur en voulons.

     

    Les gens nous disent une chose :

    nous faisons des suppositions sur ce que sont leurs motivations.

    Ils ne nous disent rien ?

    Nous faisons alors d'autres suppositions destinées à combler notre besoin de savoir

    et à remplacer celui de communiquer.

     

    Même lorsqu'on entend quelque chose qu'on ne comprend pas,

    on fait des suppositions sur ce que cela signifie,

    puis on les croit.

     

    Nous ne cessons de supposer,

    parce que nous n'avons pas le courage de poser des questions.

     

    DON MIGUEL RUIZ.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    "Quoi qu'il arrive, n'en faites pas une affaire personnelle"

     

     

     

     

     

    Même lorsqu'une situation parait très personnelle,

    même lorsque vous vous faites insulter, cela n'a rien à voir avec vous.

    Ce que les gens disent, ce qu'ils font et les opinions qu'ils émettent

    dépendent seulement des accords qu'ils ont conclus dans leur propre esprit.

     

     

    Quoi que les gens fassent,

    quoi qu'ils ressentent, qu'ils disent ou pensent,

    n'en faites pas une affaire personnelle.

     

    DON MIGUEL RUIZ

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique