• Dépendance affective

     

     

     

     

     

     

    La dépendance affective trouve son origine dans notre vie "pré oeudipienne",

    c'est à dire dans notre toute petite enfance.

    Le nouveau né est par définition, un  être dépendant, en absence totale d'autonomie.

    La dépendance affective fait bien souvent écho à un abandon vécu à ce premier stade de notre vie.

    Il peut s'agir d'un abandon émotionnel, plus que physique :

    une mère dépressive, un père affectivement absent.

     

    Dépendance affective

     

     

    La dépendance n'est pas symptomatique.

    Le problème c'est quand elle devient source de souffrance,

    de sentiment d'abandon, de la peur de ne pas être reconnu, de ne pas être aimé.

    La personne "dépendante affective" est à la recherche de son droit à l'existence.

    Mais elle effectue cette recherche d'une manière déficiente.

    A la conquête de son droit d'être, elle souhaite être aimée, acceptée telle qu'elle est..

    Elle présente des troubles au niveau de son identité personnelle.

    Elle est angoissée et manque de confiance en elle,

    découlant d'un complexe d'infériorité qui est le plus grand symptôme de cette pathologie.

    Elle éprouve aussi une peur irrépressible d'être abandonnée.

    Son bonheur dépend d'autrui, elle vit dans l'insécurité.

    Au niveau relationnel, elle se laisse facilement abuser par les autres.

     

     

    « Le monde Onirique - L'Araignée.Dépendance aux réseaux sociaux. »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :