• "Crise d'adolescence"....

     

    Je n'aime pas le terme "crise d'adolescence"

    car je garde en mémoire ce jeune homme

    qui avait été l'enfant parfait toute son enfance

    et qui jamais ne décevait ses parents.

    Lors de son adolescence,

    il osa enfin dire tout ce qui le dérangeait

    et tenta d'exister hors des désirs de ses parents.

     

    "Crise d'adolescence"....

     

    On le regarda en souriant : "Ca y est, il fait sa crise d'adolescence...".

    Le terme de crise venant servir de paravent, l'enfant ne fut pas plus écouté qu'il ne l'était jusque là.

    Certes, l'adolescent emploie des termes forts, qui peuvent sembler inappropriés,

    mais il n'empêche qu'il dit quelque chose qui mérite  d'être écouté.

    Le terme "crise d'adolescence" sonne souvent comme un déni de l'importance de l'enfant

    qui tente de s'individualiser.

     

    J-CHARLES BOUCHOUX.

     

     

     

    J'adhère totalement - FAUSTINE.

     

    « A vous de jugerA Méditer.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :