• C.G.Jung - "Ma vie"

     

    C.G.Jung - "Ma vie"

     

    "J'ai donc entrepris aujourd'hui, dans ma quatre-vingt-troisième année,

    de raconter le mythe de ma vie"

    C'est en 1957, quatre ans avant sa mort, que C.G.Jung,

    un des grands fondateurs de la psychanalyse,

    se fait le témoin de lui-même.

     

    Très peu d'événements extérieurs :

    l'enfance de fils de pasteur, les combats psychiatriques du début du siècle,

    la rencontre avec Freud suivie des démêlés avec le maître,

    les voyages en Afrique du Sud et au Nouveau Mexique...

    Autant d'aventures qui ne sont évoquées qu'en fonction des rencontres

    plus fondamentales du conscient et de l'inconscient.

     

    "Ma vie est l'histoire d'in inconscient qui a accompli sa propre réalisation."

    Souvenirs, rêves et pensées est l'autoanalyse d'un des grands rêveurs de l'humanité

    qui s'explique en même temps sur les mythes, les symboles et,

    jamais plus clairement qu'ici, sur la religion.

     

    « L'enfant thérapeute de sa mère.Dire Merci.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Janvier à 14:56

    J'ai lu "ma vie" il y a quelques années. Ce livre permet de mieux comprendre Jung et n'est pas trop difficile à lire.  Mais le plus intéressant de Jung ce sont les "types psychologiques", qui, pour l'époque,étaient une vraie révolution, bien plus importante que l'œuvre de freud, malheureusement méconnue car le livre n'est pas facile à lire. Mais il a donné lieu à beaucoup de développements ultérieurs par d'autres psychologues et a notamment donné naissance aux "préférences cérébrales" et aux tests de mesdames Mayers et briggs (MBTI) et bien qu'il soit différent je ne suis pas sûr que le "big five" , cher aux américains, aurait existé sans l'œuvre de Jung

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :