• Blessures d'enfance....

     

     

     

     

     

    Le terme "blessures d'enfance"

    renvoie à un ensemble d'expériences négatives

    qui ont marqué l'histoire personnelle...

    à un tel point que la personne "blessée" en garde des séquelles psychologiques.

     

     

    Blessures d'enfance....

     

    L'idée de "blessures d'enfance" peut aussi relever d'un ensemble d'expériences

    qui peuvent avoir un impact sur l'humeur et la personnalité.

    Les souffrances de l'enfant s'inscrivent alors dans le corps et l'esprit de l'individu.

    Celui-ci se voit ainsi en proie à des problèmes répétitifs dans sa vie d'adulte.

    Il est souvent en détresse et ne comprend pas ce qui lui arrive.

    Il se sent parfois un enfant dans un corps d'adulte.

    Une relation parent-enfant déséquilibrée peut en être la cause.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Récits de divan, propos de fauteuil - Sophie Carquain et Maryse Vaillant....Pour mieux se connaitre.... »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Février 2016 à 16:08

    Les blessures d'enfance sont les plus difficiles à guérir, parce qu'elles sont systématiquement réveillées par un détail, un mot maladroit, ou une parole blessante, même provenant d'une cause totalement indépendante de la blessure passée.

    Elles sont même, bien souvent, amplifiées. 

    La seule manière de surmonter une douleur liée au souvenir du passé (ce qui n'est qu'illusion), c'est (je crois) d'en reconnaître le mécanisme et de parvenir à détacher l'événement présent de la blessure passée.

    Mais c'est souvent plus facile à dire qu'à faire...

      • Vendredi 19 Février 2016 à 17:17

        Très bonne analyse du problème, mais je te le confirme, plus facile à dire qu'à faire....

        Bon week end Sérénita. BIZZ

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :