• Archétype de la femme sauvage....

     

     

     

    Pour saisir l'importance de ce conte,

    il faut bien comprendre que les personnages représentent les éléments de la psyché d'une seule femme ; ainsi tous les aspects de l'histoire

    font partie d'une psyché individuelle en train de sortir un processus initiatique et l'élucident-ils.

    L'initiation s'accomplit par la réalisation de neuf tâches....

      

     

     

    1)  Permettre à la trop bonne mère de mourir.

     

    Au cours du processus naturel de maturation,

    la trop bonne mère doit être de moins en moins consistante

    jusqu'à ce que nous soyons capables de prendre soin de nous-mêmes d'une nouvelle manière.

    Cet effacement psychologique de la mère prédominante,

    se produit lorsque la fille quitte le nid bien protégé de la préadolescence pour la jungle de l'adolescence.

    Si nous restons ouvertement trop longtemps auprès de la mère protectrice au sein de notre propre psyché,

    nous nous coupons de tous les défis et bloquons en conséquence tout développement futur ;

    elle doit se fixer un but à atteindre et prendre les risques qui vont avec.

     

    2) Mettre à nu l'ombre brut

     

    Il faut découvrir que la bonté, un comportement agréable, la gentillesse

    ne feront pas pour autant que la vie sera belle.

    Le "matériel" de l'ombre peut être très positif

    car c'est là aussi que sont souvent relégués les dons, qui attendent, dissimulés, d'être découverts.

    Etre soi-même peut mettre à l'écart des autres, et se conformer aux désirs des autres,

    peut nous éloigner de ce que l'on est. La tension est terrible car il faut la supporter.

    Dévalorisation : "Tu n'y arriveras pas, tu n'es pas assez bonne ,tu n'es pas assez audacieuse,

    tu es stupide, insipide, vide. Tu n'as pas le temps, tu n'es bonne qu'à des tâches élémentaires".

    Vassilissa n'a pas encore conscience de son pouvoir... Elle laisse faire.

    Pour qu'elle se réapproprie son existence, quelque chose doit se passer, qui va la sauver.

    Vassilissa ne peut évoluer en restant un vrai paillasson pour les autres.

    Elle meurt à son ancienne existence et s'avance  en frissonnant vers une vie nouvelle.

     

    3)  Naviguer dans l'obscurité

    Dans cette partie du conte, le legs de la mère (la poupée),

    guide Vassilissa dans l'obscurité jusqu'à la maison de Baba Yaga.

    Cette fois les taches psychiques sont les suivantes :

    accepter de s'aventurer jusqu'au lieu de l'initiation profonde (pénétrer dans la forêt)

    et commencer à faire l'expérience du nouveau.

    Apprendre à alimenter  son intuition (nourrir la poupée),

    laisser mourir encore un peu plus la fragile et ignorante jeune fille.

    Transférer le pouvoir vers la poupée, c'est à dire vers l'intuition.

     

    4) Faire face à la vieille sorcière sauvage.

    Vassilissa a débuté dans la vie avec ce qu'on peut appeler une personnalité écrasée au niveau du quotidien.

    A sa manière brillante, l'inconscient suggère à la dormeuse une nouvelle forme de vie

    qui ne se résuma pas au sourire poli de la femme trop gentille.

     

    5) Servir le non rationnel

    Baba Yaga, la mère sauvage, est notre professeur en la matière.

    Elle apprend à mette en ordre la maison de l'âme,

    proposant au moi un autre ordre où la magie peut intervenir, la joie exister, l'appétit être intact

    où l'on fait des choses avec enthousiasme. Baba Yaga est le modèle à suivre pour être fidèle au Soi.

     

    6) Séparer ceci de cela

    A l'instar de Vassilissa,

    il nous faut faire encore et encore le tri dans les agents de guérison de notre psychisme

    de façon à comprendre que ce qui nourrit la psyché est aussi un remède pour elle

    et que nous devons en extraire l'essence, la vérité pour nous nourrir...

     

    7) Interroger les mystères

    Que suis-je au fond ? Que dois-je accomplir ici ?

     

    8) Se tenir à quatre pattes

    L'absence d'intuition, l'absence de réceptivité, le fait de ne pas s'écouter, conduisent à faire de mauvais choix.

    Plus souvent, cette forme de connaissance offre de petits bénéfices

    et les guide en leur montrant clairement ce que cachent les motifs, les idées, les actes et les paroles des autres.

    Si la psyché instinctive crie "attention", alors il faut prendre garde.

    Si l'intuition profonde dit "fais ci, fais ça, va par là, avance, arrête toi",

    il faut modifier ces plans selon ces données.

    On doit suivre son intuition au long des différentes étapes du chemin,

    qu'on se batte avec un démon intérieur ou qu'on accomplisse une tâche dans le monde extérieur.

     

    9) Re projeter l'ombre

    Toutes les femmes qui se réapproprient leur intuition sont à un moment tentées de les rejeter.

    A quoi sert, en effet, de voir et de savoir tout cela ?

    Une bonne intuition, un bon pouvoir, c'est du travail en perspective.

    Il est d'abord nécessaire de surveiller,

    de prendre en compte les forces négatives et les déséquilibres au détriment de l'intérieur comme de l'extérieur.

    Ensuite, on doit bander sa volonté pour agir par rapport à ce que l'on découvre,

    que ce soit pour améliorer, équilibrer ou permettre à quelque chose de vivre ou de mourir.

    Je ne vais pas vous mentir, il est plus facile, c'est vrai, de jeter au loin la lumière et d'aller dormir.

    Avec la lumière devant nous, nous voyons parfaitement tous les aspects de nous-mêmes et des autres,

    du disgracié au divin en passant par tous les états intermédiaires.

     

    Analyse sortie du livre de Clasirra Pinkola Estes

    "Femmes qui courent avec les loups".

    Avis d'une lectrice :

    S'il est un livre qui dépote nos vieilles habitudes et nous renvoie à la transformation et à l'abandon de vieux modèles de comportements destructeurs, c'est celui là. Admirablement écrit par Clarissa Pinkola Estes, il nous permet de retrouver la femme sauvage, la vraie qui est en nous, la louve. Nous avons toutes en nous au moins un prédateur  qui nous bouffe le cerveau et qu'il faut dégommer, ce livre nous y aidera... Divertissant, parlant à l'âme, j'ai lu ce livre comme un grimoire de vie et j'ai pris des notes, et re repris des notes, il est truffé de phrases à méditer et qui vous parleront différemment selon où vous en êtes dans votre cheminement spirituel. Ne comptez pas le dévore r d'une traite, c'est impossible ! Il vous demandera réflexion, rechercher et assimilation de ce qui doit vous toucher, de ce que cela fera résonner en vous, vous donnant ainsi accès à la guérison de certains de vos états d'âme....

     

     
       
       
     

     

    « L'enfant du Pervers Narcissique : définition.Alcoolisme et Toxicomanie »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :