•  

    FEVRIER 2016 

     

    Découragement...

     

    Je ne pourrai jamais rien  changer.

    Je ne pourrai jamais passer à autre chose.

    Tous mes efforts restent vains.

    Vivre avec la colère, les regrets, la rancœur

    Vivre avec cette glue qui me colle à la peau.

    La thérapie est une béquille,

    elle aide à comprendre, elle aide un temps,

    elle endort la souffrance qui toujours se réveille

     lorsque tu la lâches, tu retombes

    car on ne peut pas avancer avec ce vide en soi.

     

     

    Marre de faire belle figure à tous ces gens,

    qui font leur deuil de moi,

    Plus facilement que je ne le ferai d'eux.

     

    Le mot "pardon" est rayé définitivement de mon vocabulaire.

     

    FAUSTINE Février 2016 

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

    LE PERVERS NARCISSIQUE

     

    Le Pervers Narcissique

     

    Un pervers narcissique est un individu présentant une personnalité marquée à la fois par un narcissisme exacerbé et des traits de perversion morale :

     

    LE NARCISSISME est une composante de toute personnalité, fondation en quelque sorte de notre Moi et de l'amour de soi. Sa fragilité, ses insuffisances conduisent à des troubles dits "narcissiques", comme le besoin inlassable d'être admiré associé à un besoin de reconnaissance et d'empathie.

     

    LA PERVERSION est aussi une composante commune de la personnalité de chacun : c'est le fait de détourner. La pathologie associée correspond à un type particulier de personnalité, tendant vers la satisfaction de ses désirs et de ses besoins aux dépens des autres. Il va donc utiliser l'autre à ses propres fins sans aucun respect d'autrui.

     

    Parler de manipulation ne peut se faire qu'en décrivant comment fonctionne le pervers narcissique.

    Celui-ci, sous l'influence de son Moi grandiose, essaie de créer un lien avec autrui

    en s'attaquant tout particulièrement à l'intégrité narcissique de ce dernier,

    c'est-à-dire au fondement même de sa personnalité afin de la désarmer et de se l'approprier.

    Il attaque la confiance de soi et l'auto-estime chez l'autre ;

    il cherche et réussit à faire croire que le lien  de dépendance de l'autre envers lui est irremplaçable,

    et que c'est l'autre qui en a besoin et qui le sollicite : voilà le détournement.

     

    Le pervers  narcissique est envieux de la pensée autonome de sa proie,

    de son intensité émotionnelle et de sa créativité.

    Ce qui exacerbe sa possessivité, c'est le fait de se lancer "à la conquête" du territoire psychique de l'autre.

    Il ignore ce qui peut aller à l'encontre de son propre intérêt.

    Ce qui importe pour lui, c'est de regonfler son Moi et pour cela il veut un "être" qui l'admire

    et qui va lui renvoyer une image extraordinaire ou prestigieuse de lui-même.

     

    Le pervers narcissique traite autrui comme une chose, un ustensile.

    Il faut donc avoir une certaine prédisposition psychopathologique

    pour pourvoir pratiquer une manipulation mentale,

    dont le but n'est pas une communication ni un échange, mais un "discours falsifié" qui amène à une conversion.

     

    Si l'auditeur, dont le parcours de vie se trouve en attente, en questionnement, en défaillance,

    est disponible pour cette écoute,

    il est prêt à répondre au chant des sirènes et à écouter toute la fable jusqu'à son dénouement.

     

    Source : BULLES N°111 - 3eme trimestre 2011 LNADFI

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    La vie de tous les jours est stressante

    mais nous ne vivons pas tous ce stress en notre for intérieur.

     

    Poids et stress

     

    Certains savent gérer leur stress sans que leur bien-être s'en ressente.

    Quel est donc le genre de stress qui fait grossir ?

    Aujourd'hui nous sommes tous d'accord pour dire

    qu'il existe une multitude de facteurs qui influencent le gain de poids.

    Le plus intéressant est que nous ne prenons pas seulement du poids en mangeant trop et en étant sédentaire.

    Il existe beaucoup d'autres facteurs...

    Un de ces facteurs est justement le stress qui a pu être enclenché dès la petite enfance,

    si la personne a subi des abus ou a été victime d'agressions physiques ou morales,

    si elle a pris certains médicaments, si son équilibre hormonal est déréglé, si elle manque de sommeil,

    si elle fait trop de sport et bien évidemment si elle se nourrit mal

    ou suit des régimes restrictifs qui lui donnent faim en permanence.

    Tout cela, et plus encore peut stresser notre cerveau !

    Plus votre corps est en bonne santé et sans trop de stress interne,

    moins il aura besoin de stocker de la masse grasse...

    Demandez vous ce qui a amorcé la prise de poids.

    Analysez votre passé, vos difficultés récentes.

    Le stress libère certaines hormones, comme le cortisol

    qui peut dérégler le fonctionnement de l'insuline et favoriser ainsi le cumul de masse grasse.

     

     

     

     SOURCE :

    Poids et stress

    SOPHIE DERAM  

    LE POIDS DES REGIMES.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Une mère dépressive

     

    Rien n'est plus déprimant que de vivre avec un déprimé.

    La dépression comme l'angoisse est très contagieuse.

    Cet enfant n'est pas regardé par sa mère qui, comme tous les dépressifs, est narcissique ;

    elle ramène tout à elle, incapable de voir hors d'elle.

     

    P.DELAROCHE

     

    Une mère dépressive

       

     

    Les appels téléphoniques incessants, même quand la mère blesse,

    sonnent comme une façon de se dédouaner de ce délit commis à l'entrée dans l'âge adulte :

    être parti, avoir choisi sa vie.

    D'une façon générale, les enfants ont du mal à réaliser la pathologie de leurs parents.

    Ils ont tendance à s'auto accuser de crimes imaginaires.

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • VRAI OU FAUX ?

     

    Sigmund Freud a écrit :

    "Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons".

     

     

    REPONSE : VRAI

    C'est en effet dans "Malaise dans la civilisation", publié en 1929 ;

    une "enquête sur le bonheur" dans laquelle Freud s'appuie sur la théorie des pulsions élaborée en 1920

    pour critiquer l'optimisme qui associe progrès de la civilisation et satisfaction grandissante de l'être humain.

    "Le progrès de la civilisation se paie d'une perte de bonheur

    du fait de l'accroissement du sentiment de culpabilité".

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le comportement d'une mère manipulatrice a un effet dévastateur sur ses enfants.

    Et l'impact se fait ressentir durant des années.

    Il est extrêmement difficile de sortir des pièges d'une telle relation, mais cela est possible.

     

     

    Comportement du père

    Très souvent, lorsque les enfants deviennent adultes,

    ils croient que le père est une sorte de suiveur,

    une victime manipulée qui ne fait qu'obéir aux ordres de sa conjointe.

    Cependant, avec le temps, il devient de plus en plus clair que le conjoint est co créateur de cette réalité.

    Il est complice de la manipulation. Il la cautionne, l'accepte, l'excuse, la justifie. 

    Et il prend la défense de sa femme quitte à attaquer becs et ongles quiconque on dirait du mal.

    Il a choisi son camp : sa femme.

     

    Les enfants ont alors le sentiment d'être orphelins,

    de ne pas être protégés, de ne pouvoir compter sur personne.

    Il leur est difficile de faire confiance et de s'engager dans une relation avec sérénité,

    indépendance et lâcher prise.

    La manipulation maternelle s'échelonne généralement sur plusieurs années

    et il est très difficile pour les enfants de couper les ponts.

    Souvent, cela implique de ne plus voir le père non plus,

    car celui ci ne comprend pas l'éloignement nécessaire de l'enfant.

    La coupure implique de ne plus être présent lors des fêtes de famille habituelles.

     

    Les frères et sœurs ne sont pas forcément rendus au même niveau de réflexion et de passage à l'acte.

    Ils remettront en question et en doute la décision de prendre une distance

    et vont encourager des compromis sans réaliser que ceux ci sont irréalistes et dévastateurs pour la victime.

    La libération a donc un impact sur l'ensemble de la famille. 

    Et cet impact est souvent nécessaire pour permettre à d'autres membres de se libérer.

     

    La mère manipulatrice va tenter de rejeter le blâme sur quelqu'un.

    La mère va hurler, faire une crise de larmes, attaquer, culpabiliser afin de tenter de reprendre son emprise.

    La seule porte de sortie est de ne plus avoir de contacts du tout.

    Elle ne guérira pas, ne changera pas.

    Il faut donc faire le deuil de cette relation maternelle qui n'a jamais existé.

     

    Vous avez le droit de vous éloigner.

    C'est de votre bien-être qu'il est question, de votre équilibre émotionnel.

     

    C'est votre génitrice, elle vous a mis au monde, c'est vrai.

    Mais votre vie vous appartient.

    La seule personne à qui vous devez des comptes, c'est à vous-même.

     

     

    SOURCE : Annabelle Boyer, CRHA, Synergologue et génagogue.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Je voulais que ce blog soit immortalisé...

    C'est chose faite...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

    L'acting out

    est un terme de psychologie lié aux mécanismes de défense et d'autocontrôle.

     

    L'acting out

     

    Ce terme signifie qu'on effectue une action au lieu d'y résister ou de maîtriser ses pulsions.

    L'action va habituellement au-delà des règles sociales et peut prendre des formes diverses :

    s'abandonner à une dépendance (alcool, drogue, vol) ou, inconsciemment ou partiellement consciemment,

    attirer l'attention par des provocations ou des comportements anormaux.

    De manière générale, l'action est auto destructive ou dérangeante envers autrui

    et empêche le développement de réponses plus appropriées aux sentiments ressentis.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    PARLER

     

    Se parler franchement - Dire son ressenti

    Avouer ses faiblesses - Témoigner de son intimité...

    Revendiqué par les uns, attendu par les autres, espéré par tous,

    Le parler-vrai est dans l'air du temps.

    Noyé sous ces injonctions, nous avons le sentiment que "parler-vrai",

     c'est-à-dire, dans l'instant, ce que nous pensons être notre vérité.

    Mais s'exprimer sincèrement n'est pas tout dire.

    Parler-vrai, c'est être dans une parole juste, celle qui nous touche au plus profond de nous mêmes,

    celle qui parle de notre émotion la plus forte.

    Or, rien n'est plus difficile, rien n'est plus fragilisant.

    Pour autant, chacun peu apprendre à s'exprimer dans l'authenticité de son être.

    C'est d'ailleurs l'un des seuls gages de liens durables et confiants entre soi et les autres.

     

    ANNE LAURE GANNAC ET VIOLAINE GELLY

    PSYCHOLOGIE MAGAZINE 04/2012

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    PARENT "Manipulateur Pervers Narcissique".

     

    Le parent MPN est , en général, très absent en tant que "parent nominatif",

    en tant que parent aimant, présent, faisant passer son enfant en priorité.

    Par contre, il est très présent toxiquement parlant.

    Il a souvent des paroles assassines blessantes à votre sujet.

    Peut être pas à vous directement, mais auprès d'autres personnes...

    Sachez que ces propos ne sont que la projection de lui-même.

    C'est douloureux, ça blesse, ça crève le cœur...

    Mais votre moyen de survie est de vous dire que ce ne sont que des projections de lui-même.

    Rien de ce qu'il dit n'est vrai.

    Il essaye simplement de vous nuire, de vous affaiblir.

     

     

     

    Parent MPN (Manipulateur Pervers Narcissique)

    " Tu n'es qu'une sale teigne "

     

     

     

    Un parent Pervers Narcissique, ne sait pas ce que c'est "aimer inconditionnellement son enfant".

    En tant qu'enfant de Pervers Narcissique,

    nous sommes toujours à la recherche de cet amour...

    Les enfants de MPN font parfois des choses un peu folles en espérant avoir l'amour de leur parent en retour.

    Mais vous ne l'aurez jamais... Allez le chercher ailleurs.

    Il s'agit de faire le deuil d'un parent vivant

    et c'est un combat permanent entre son instinct de survie et son besoin de reconnaissance de ce parent.

    Une grande partie de la construction des enfants de manipulateur pervers narcissique

    consiste en fait en une réparation.

    Réparer ce que le parent a brisé, cassé, violé, sali, anéanti.

    Remplir ce manque d'amour qui nous écrase le cœur.

    Dans la lignée du deuil du parent vivant... il faut également accepter.

    Accepter ce qu'est ce parent MPN mais surtout accepter ce qu'il n'est pas et ne sera probablement jamais.

    Quand on est un enfant de MPN, la construction est difficile.

    Le meilleur conseil à donner est de s'entourer de personnes aimantes, chaleureuses et drôles.

     

    Chaque jour, dites vous et redites vous que vous êtes une personne formidable.

    Puisez dans l'affection et l'amour que votre entourage vous donne pour consolider votre estime de vous,

    pour vous redonner confiance en vous et en les autres.

    Donnez autant d'amour que vous pouvez et apprenez à en recevoir...

    C'est la clé de la guérison...

     

    JULIE ARCOULIN

    BELGIQUE.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Dans "le poids des régimes",

    la diététicienne nutritionniste Sophie Deram présente de façon singulière, objective et innovatrice,

    ses sept secrets pour que vous obteniez un contrôle durable de votre poids,

    sans suivre de régimes restrictifs, et surtout en mangeant de tout avec plaisir.

     

    Nous savons maintenant que maigrir n'est pas aussi facile qu'on voulait bien nous le faire croire,

    à savoir manger peu et faire de l'exercice.

    Selon les dernières études scientifiques,

    plus de 95 % des personnes qui ont suivi des régimes restrictifs

    reviennent à leur poids initial, voire prennent des kilos en plus dans les deux années qui suivent.

    Le poids est la conséquence de notre état de santé et pas l'inverse !

    Ne mangez pas moins, mais mieux !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires