•  

    A propos de "l'Herbe bleue"

     

    (LIVRE PRESENTE DANS LA RUBRIQUE "MES LIVRES REFERENCES").

     

    Ces lectures qui vous interpellent....

     

     

    "Je me souviens que parmi mes nombreuses lectures,

    l'une d'entre elles m'avait beaucoup marquée.

    Elle a ponctué mon adolescence difficile, et, je ne le savais pas encore à l'époque

    elle a certainement aussi déterminé mon choix de spécialité.

    C'est "l'herbe bleue".

    Il s'agit du journal intime d'une auteur anonyme qui relate l'histoire d'une jeune fille de 15 ans,

    mal dans sa peau (ce que j'étais),

    qui se droguait et qui, après un passage en hôpital psychiatrique, meurt.

    A la fin de la dernière page, et malgré le traumatisme que ce récit avait suscité en moi,

    deux réflexions se mêlaient sans cesse dans mon esprit, et elles ne l'ont pas quitté depuis.

    Elles me reviennent de façon récurrente à travers l'exercice de mon métier.

    "Comment aurait on pu éviter cela ?

    Quel rôle, aussi modeste soit-il, pourrais je jouer

    pour aider le mieux possible une personne en souffrance, si j'étais amenée à la rencontrer ? ... "

     

    Alors après une courte hésitation, j'ai pris le chemin de la psychiatrie.

    Plus tard, je me suis spécialisée en addictologie,

    le souvenir de l'adolescente de "l'herbe bleue", sans doute...

     

    Fatma Bouvret de la Maisonneuve.

    Extrait de "Les psys se confient".

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    ... d'une famille sont en fait

    des libérateurs de leur arbre généalogique

     

     

     

     

    Les membres de la famille qui ne s'adaptent pas aux règles ou aux traditions familiales,

    ceux qui cherchent constamment à révolutionner les croyances,

    ceux qui choisissent des routes contraires aux  chemins tout tracés des lignées familiales,

    ceux qui sont critiqués, jugés et même rejetés,

    ceux là sont appelés à libérer la famille des schémas répétitifs qui frustrent des générations entières.

    Ces soi-disant "moutons noirs", ceux qui ne s'adaptent pas, ceux qui hurlent à la rébellion,

    en réalité, réparent, détoxifient et créent de nouvelles branches florissantes dans leur arbre généalogique...

    D'innombrables désirs non réalisés, de rêves inachevés ou de talents frustrés de nos ancêtres

    se manifestent à travers cette révolte.

    Par inertie, l'arbre généalogique fera tout pour maintenir le cours castrant et toxique de son tronc,

    ce qui rendra la tâche du révolté difficile et conflictuelle...

    Arrêtez de douter et prenez soin de votre "rareté" comme étant la fleur la plus précieuse de votre arbre.

     

    Vous êtes le rêve de tous vos ancêtres.

     

     

     

     

    Bert Hellinger

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire