•  

     

     

    Mon ami(e) ne me rappelle pas, est-il en train de me rejeter ?

    Mon dernier travail n'est pas parfait, suis je compétente ?

    Ceux d'entre vous qui ont des angoisses d'abandon, de rejet ou d'incompétence se reconnaitront peut-être.

    Au lieu de porter sur vous un jugement négatif,

    prenez le temps d'accepter ces angoisses,

    elles sont normales et font partie de nous, de notre passé....

     

     

    Abandon, Rejet, Incompétence....

     

     

    Si vous avez peur d'être abandonnée, c'est probablement que vous avez vécu l'abandon

      mais que vous êtes aussi capable de donner beaucoup d'affection.

     

    Si vous avez peur d'être rejeté,

    c'est aussi probablement parce que vous accordez beaucoup d'importance aux liens qui vous relient aux autres

    et vous êtes surement quelqu'un qui favorise leur insertion dans les groupes.

     

    Si vous avez peur d'être incompétente,

    c'est probablement que vous êtes rigoureuse et cherchez à faire du bon travail.

     

    FREDERIC FANGET.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    Prenons l'image d'une forêt dense.

    Nous souhaitons la traverser.

    Alors nous tentons de nous faufiler parmi les ronces et les broussailles,

    en nous égratignant et en forçant le passage.

     

    L'Expérience de la Méditation...

     

    Au premier essai, nous avancerons peu.

    A la deuxième tentative,

    une percée est déjà entamée et un sentier commence à se profiler.

    Puis, un chemin plus praticable s'ouvre devant nous.

    Puis, si nous continuons à emprunter ce tracé, nous le verrons devenir une petite route,

    puis une route plus large...

    Jusqu'à un autoroute ? Pourquoi pas !

    Voilà ce qui se passe dans nos cerveaux face à une nouvelle expérience.

     

    J.S.F

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Quand nous changeons,

    le monde change autour de nous.

     

    Citation...

     

    Ceux qui trouvaient bénéfice à jouir de nos névroses s'éloignent,

    certains changent

    et nous voyons de nouvelles personnes s'approcher....

     

    JC BOUCHOUX

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  

    "Soyez patient en face de tout ce qu'il y a  d'irrésolu dans votre cœur

    et essayez d'aimer les questions elles-mêmes."

    Rainer Maria Rilke

     

    IRVIN YALOM - L'Art de la Thérapie

     

    Le fantôme de Rainer Maria Rilke accompagne ce livre.

    Se souvenant des lettres à un jeune poète,

    le docteur Yalom nous livre ici les conseils qu'il pourrait donner à un jeune psy et à ses patients.

    Construit en une sorte d'inventaire libre et généreux,

    l'Art de la Thérapie nous invite à aborder en 85 épisodes

    les thèmes qui sont au cœur de la thérapie existentielle :

    le rôle essentiel de  la relation, le dévoilement de soi, l'ici et maintenant ou l'importance des rêves.

     

    Invoquant tour à tour Epicure, Freud, Nietzsche, Schopenhauer ou Spinoza,

    tout en s'appuyant sur son expérience et ses talents de conteur,

    Irvin Yalom explore les différentes approches, pratiques, philosophiques ou émotionnelles,

    présentes dans toute thérapie.

    Ainsi le patient comme le psy pourront-ils en tirer un enseignement précieux -

    une meilleure appréhension de la complexité et de l'incertitude qui sous-tend l'entreprise thérapeutique.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Quel rôle jouez vous dans le film de votre vie ?

    Vous êtes plutôt réalisateur.

     

    La volonté est votre étendard.

    Ambitieux, vaillant et stoïque, vous êtes de ceux qui montent au front en serrant les dents

    et ne font relâche que lorsqu'ils estiment avoir accompli leur mission.

    Organisé, prévoyant, stratège et endurant,

    vous placez toutes vos décisions et vos actions sous le signe du contrôle maximal.

    Pas question de laisser faire la providence ou de compter sur les autres pour réaliser vos projets.

    Vous tenez à écrire, produire, réaliser et jouer le film de votre vie tout seul.

     

    Pour mieuxse connaître....

     

     

    Qui avez-vous porté dans votre enfance ?

    Quels espoirs vos parents plaçaient ils en vous ?

    Il est probable que, très tôt, vous ayez souffert d'un sentiment d'abandon ou d'indifférence

    qui a alimenté en vous le désir de faire la preuve de vos compétences

    et de votre capacité à vous en sortir sans l'aide de personne.

    Que vous apparaissiez impassible ou survolté, vous êtes intérieurement dévoré par l'inquiétude.

    Votre crainte de prendre le contrôle, dans tous les domaines de votre vie,

    risque de vous empêcher de savourer pleinement vos succès ainsi que le moment présent.

    Cela vous prive aussi de belles opportunités nées du hasard, de l'imprévisible ou de rencontres.

     

     

    Test Psychologie.com

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    7 commentaires
  •  

     

     

    Il nous faut déterminer soigneusement la cause cachée de ces humeurs

    si nous éprouvons un quelconque ressentiment envers un enfant.

    Il est possible que cet enfant soit un obstacle entre nous et quelque chose que nous désirons,

    ou qu'il fasse resurgir des éléments de l'inconscient que nous craignons de regarder en face.

    Au lieu d'essayer de refouler le sentiment hostile, il conviendrait de l'observer avec le plus grand soin

    et de demeurer conscient de son existence quand nous avons affaire à l'enfant.

     

     

    Le mécanisme de la projection intervient

    chaque fois que les parents éprouvent du ressentiment l'un envers l'autre.

    Les choses qu'ils répriment dans leurs relations conscientes sont déversées sur leurs enfants.

    Un enfant qui ressemble par quelque aspect physique ou caractère psychique, au partenaire détesté

    supporte souvent tout le poids de la projection de cette haine,

    tandis que les autres restent indemnes.

    L'un des parents réagit envers l'enfant comme s'il était réellement le ou la partenaire.

     

    FRANCES B.WICKES

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Dis ce que tu penses, crie ce que tu ressens, hurle ce qui te blesse.

    Aime les personnes que tu veux. Ignore les personnes qui te nuisent.

    Occupe ton temps et réalise tes rêves.

    Préoccupe-toi de ce qui est important, apprends de tes erreurs et améliore-toi autant que tu le peux.

    Vis ta vie sans t'obstiner à plaire aux autres.

    C'est ta vie à toi, oui rien qu'à toi !

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

     

     

     

    L'écoute empathique ou active  est similaire au soleil qui perce lors des journées d'obscurité.

    A travers  cette écoute, les personnes "Soleil" captent le message émotionnel et personnel de l'autre.

    Une personne qui pratique l'écoute empathique fait attention à l'autre

    et a la véritable intention de comprendre les sentiments et d'apprécier le point de vue de celui

    qui interprète la mauvaise passe qu'il est en train de traverser.

    C'est seulement en comprenant les références et les ressentis de l'autre que l'on peut comprendre ce qu'il vit.

     Prendre des yeux tristes dans ses bras symbolise l'accueil et le soutien au monde dans lequel on vit,

    la lutte conjointe et l'appui émotionnel.

     

     

     

    Les Personnes  "Soleil"

     

     

    Cœurs patients qui nous écoutent.

     

      Les yeux tristes ont besoin de mots.

    En effet, quand nous passons une mauvaise journée,

    nous avons tendance à plus apprécier les cœurs qui nous écoutent que les esprits brillants qui nous parlent.

    Le besoin de parler et d'extérioriser ce que l'on ressent à travers les mots, les pleurs,

    répond à la manière dont notre esprit émotionnel s'auto-régule pour remettre le chaos en ordre.

    C'est une manière de se permettre l'émotion et de la comprendre,

    de ne pas la refuser et ainsi, d'abandonner le terrain de l'incompréhension, de l'incertitude

    et du sentiment de solitude à un moment où l'on a besoin de compagnie patiente et inconditionnelle.

     

    Alors, avoir "une personne soleil" à ses côtés lors des journées sombres

    vous permet de conduire votre voiture sur l'autoroute

    au lieu d'emprunter une route départementale  en mauvais état

    qui vous oblige à faire vingt arrêts pour arriver au bien-être.

     

    L'humilité, la simplicité et la bonté sont trois piliers fondamentaux

    qui nous aident à être des "soleils"

    dans des moments où nous sommes submergés dans des océans de confusion et de problèmes.

     

    SOURCE : Nos pensées.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

    Le syndrome d'abandon ou abandonnisme

     

    est un état psychologique de sentiment d'insécurité permanente lié à une peur irrationnelle d'être abandonné.

    La personne qui souffre d'un état d'abandonnisme est en demande d'affection pour combler un manque originel.

    Le sentiment d'abandon n'est pas une émotion et il peut être plus ou moins bien supporté suivant la personne.

     

    Le syndrome d'abandon

     

    Mais ce sont le renoncement à soi-même et le repli sur soi-même qui prédomine avant tout.

    La personne qui éprouve le sentiment d'abandon va se sentir "mise à l'écart", autant dire indigne.

    L'abandonné ressent aussi souvent de la culpabilité et un grand sentiment de dévalorisation de lui-même.

     

    Le sentiment d'abandon se traduit par toutes sortes de manifestations,

    repli sur Soi, dépression, conduites d'anxiété, agressivité, automutilation,

    sentiments d'injustice, d'impuissance et d'insécurité, car le souvenir d'un abandon mal vécu,

    non surmonté ou trop vite refoulé dans la petite enfance a des répercussions dans l'âge adulte,

    il peut amener à une dépendance extrême et infantilisante.

     

    Inutile de chercher à l'extérieur ce qui vous manque à l'intérieur.

    Vous cherchez éperdument à compenser le manque de nourriture affective

    en essayant de puiser ou de soutirer aux autres des bribes d'affection.

    Guérir du syndrome d'abandon est complexe et doit être étudié au cas par cas,

    même s'il coéxiste des généralités de comportements.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    6 commentaires
  •  

    CE QUE TU NIES, TE SOUMET...

    CE QUE TU ACCEPTES TE TRANSFORME.

     

     

    Ceux qui n'apprennent rien des faits désagréables de leurs vies,

    forcent la conscience cosmique à les reproduire autant de fois que nécessaire.

     

    CARL GUSTAV JUNG.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    4 commentaires
  •  

     

     

    SMS reçu ce soir....

     

    Un message reçu

     

     

    "Merci pour ces heures passées avec toi,

    c'est une véritable thérapie,

    pendant et après....

    Affectueusement..."

     

     

    Je ne serais donc pas si mauvaise ?

    FAUSTINE

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Le jeune disciple d'un philosophe sage arrive chez celui ci et lui dit :

    - Maître, un de tes amis a parlé de toi avec malveillance.

    - Attends ! l'interrompt le philosophe. As-tu déjà fait passer par les trois filtres ce que tu veux me raconter ?

    - Les trois filtres ?

    - Oui. Le premier est celui de la vérité. Es tu sûr que ce que tu veux me dire est absolument certain ?

    - Non, je l'ai entendu dire à quelques voisins.

    - Au moins l'auras tu fait passer par le deuxième filtre, qui est celui de la bonté ? Ce que tu veux me dire, est-il bon pour quelqu'un ?

    - En réalité, non. Au contraire... ça alors !

    - Le dernier filtre est celui de la nécessité. Est-il nécessaire de me faire savoir ce qui t'inquiète tellement ?

    - A dire vrai, non.

    - Alors, dit le sage en souriant, si ce n'est ni vrai, ni bon, ni nécessaire, enterrons-le dans l'oubli".

     

    Enseignement Socratique.... Petite histoire....

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires