•  

     

    Alexandre JOLLIEN - Petit traité de l'abandon....

    Pensées pour accueillir la vie telle qu'elle se propose.

    -----------

    Etre vrai, me dépouiller des masques, oser l'abandon plutôt que la lutte,

    voilà qui me guide dans le périple de l'existence, où jamais nous ne pouvons nous installer.

    Pour demeurer fidèle à soi, pour vivre une authentique simplicité du cœur, tout un art est requis.

    C'est celui-ci que j'ai librement esquissé ici.

    Comment s'abandonner à la vie sans baisser les bras ?

    Comment goûter la joie sans nier le tragique de l'existence ?

    Comment traverser le découragement sans devenir amer ?

     

    Alexandre JOLLIEN - Petit traité de l'abandon...

     

     

    Ce petit traité de l'abandon tente de dégager un chemin vers la liberté intérieure

    et de dessiner un art de vivre qui permette d'assumer les hauts et les bas du quotidien.

    Ni mode d'emploi ni recette, juste des explorations pour découvrir quelques outils,

    et des exercices spirituels pour avancer.

    Ainsi, j'ai puisé dans la tradition philosophique et celle du zen une invitation à une vie plus simple,

    car le bonheur ne procède pas de l'accumulation mais du dépouillement.

    C'est la joie qui mène au détachement et non le contraire.

    D'où cet itinéraire vers l'abandon, né de mes joies et de mes blessures."

     

    Alexandre JOLLIEN - Petit traité de l'abandon...

     

     

    Né en 1975,

    Alexandre Jollien a vécu dix sept ans dans une institution spécialisée pour personnes handicapées physiques.

    Philosophe et écrivain, il est l'auteur d'une œuvre qui connaît un succès constant.

    Il se marie en 2004 avec Corinne, Suissesse rencontrée à Dublin.

    Ils ont trois enfants.

    Depuis l'été 2013 il séjourne avec sa famille à Séoul, en Corée du Sud, pour se "refaire une santé".

    Il a en effet l'opportunité d'y approfondir sa pratique du zen tout en se plaçant sous l'égide d'un maître

    et poursuit sa quête de connaissance des Evangiles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Sa proie peut mettre des années

    avant de se rendre compte du processus de destruction dont elle est l'objet.

     

     

    Au commencement ce sont des brimades, des phrases anodines avec des sous entendus blessants.

    La victime de son côté, donne énormément d'elle, mais ce n'est jamais assez.

    Toujours irréprochable à ses propres yeux, le pervers narcissique considère que les autres ont toujours tort.

    Il peine à voir la disproportion entre le peu qu'il donne et tout ce qu'il prend ou reçoit.

    Selon lui, l'autre ne témoigne qu'ingratitude et mesquinerie.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    QUI EST LE PERVERS NARCISSIQUE ?

     

    Le Pervers Narcissique est quelqu'un qui n'est pas fini.

    Et ce non fini implique qu'il a besoin de l'autre pour le compléter.

     

     

    Perversion Narcissique.

     

     

    QUI SONT SES VICTIMES ?

    Les victimes d'un pervers narcissique présentent le plus souvent une vulnérabilité psychique.

    Sensibles, elles présentent un narcissisme fragile

    avec quelques brèches par lesquelles le pervers va s'introduire.

     

    Elle ont des antécédents traumatiques dans l'enfance ou l'adolescence qu'elles ignorent

    souvent parce qu'ils ont été refoulés, et souvent un père effacé  qui n'a pas été assez sécurisant.

     

    Les  victimes ont les qualités que le pervers  n 'a pas :

    créatrices, prêtes à donner le meilleur d'elles,

    réellement séduisantes, extraverties et vivantes, elles savent exprimer leur joie.

     

    Profondément généreuses et altruistes, elles ne peuvent concevoir que la perversité existe.

    Elles trouvent toujours des excuses à leur bourreau.

    Prêtes à se sentir coupables, elles acceptent aisément la critique

    et s'épuisent à donner au pervers, une impossible satisfaction.

     

    Capables de prendre sur elles et d'intérioriser une culpabilité qui n'est pas la leur,

    elles ont tendance à penser que tout est leur faute.

     

    Les victimes sont pleines d'énergie, d'allant,  d'enthousiasme, de joie de vivre.

    Elles ont un caractère passionné.

     

    Il les vampirise, les dévitalise parce qu'il croit ainsi pouvoir aspirer leurs qualités.

    Ses choix se portent donc vers des personnes honnêtes, aimables, sincères

    mais qui ont aussi un besoin de réparation et de consolation,

    manquent d'esprit critique.

     

    Certains cliniciens ont comparé l'aveuglement des victimes à celui des membres d'une secte face au gourou.

     

     

    Tellement vrai...

     

     

    Dominique BARBIER

    Psychiatre, psychanalyste et psychothérapeute.

    Spécialiste dans l'aide aux victimes,

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les Patients de Freud...

     

    Tout le monde connaît les personnages décrits par Freud dans ses récits de cas :

    Elisabeth von R. "Dora" l'Homme aux rats", l'Homme aux loups".

    Mais connaît on les personnes réelles qui se cachaient derrière ces pseudonymes fameux :

    Ilona Weiss, Ida Bauer, Ernst Lanzer, Sergius Pankejeff ?

     

    Plus généralement, que sait-on de tous ces patients sur lesquels Freud n'a jamais rien écrit, ou si peu :

    Pauline Silberstein (qui se suicida en se jetant du haut de l'immeuble de son analyste),

    Olga Hönig (la mère du "petit Hans"),

    Elfriede Hirschfeld,

    l'architecte Karl Mayreder, Viktor von Dirsztay,

    l'héritière lesbienne Margarethe Csonka,

    le psychotique Carl Liebmann, tant d'autres encore ?

     

    Mikkel Borch-Jacobsen reconstitue ici avec précision leurs histoires parfois comiques,

    souvent tragiques, toujours saisissantes et émouvantes.

     

    Au total, trente et un destins qui souvent se croisent,

    trente et un portraits enlevés de patients parfois inconnus jusqu'ici,

    qui nous en apprennent plus sur la pratique clinique effective de Freud que ses récits de cas.

    En arrière-fond, c'est tout un monde disparu, celui de la Vienne de la fin de l'Empire austro hongrois,

    qui revit devant nous comme un dernier tour de valse.

     

    LES PATIENTS DE FREUD - DESTINS

    MIKKEL BORCH JACOBSEN.

     

     

     

     

    "Un grand homme notre "FREUD",

    mais plus pour les romanciers que pour les patients"

    Svevo 10 décembre 1927

    __

    (Je le pense effectivement - FAUSTINE)

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    NE MARCHE JAMAIS SUR LE CHEMIN TRACE,

    CAR IL NE MENE QUE LA OU D'AUTRES SONT ALLES.

     

    Nicolas Hocq, Hypnothérapeute.

     

    Citation...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    Michel Odoul : Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi.

    Les cris du corps sont des messages de l'âme.

     

    Notre corps parle. Encore faut-il savoir l'entendre.

    Allergies, anorexie, boulimie, cancer, fièvre, kystes, lumbago, migraine

    sciatique, spasmophilie, excès de poids, vertiges etc...

    sont le signe qu'à l'intérieur de nous des tensions plus profondes cherchent à s'exprimer.

    Ouvrez ce livre, et vous saurez pourquoi...

     

    ______________

     

     

    "Pour la médecine orientale, la maladie témoigne d'un obstacle à la réalisation du Chemin de Vie.

    Le conscience exprime ainsi par des troubles énergétiques générateurs de maladie,

    les entraves à son plein épanouissement.

    Il paraît donc logique de comprendre les mécanismes psycho énergétiques qui sous-tendent la maladie

    afin de retrouver l'état de santé.

    A ce titre ce livre représente un parfait manuel pratique

    à l'usage de tous ceux qui cherchent les clés

    afin de décoder le langage du corps.

    A sa lecture, peut-être apprendrons-nous alors

    à ne plus voir la maladie comme le fait du hasard ou de la fatalité,

    mais comme un message de notre conscience, de notre être intérieur.

    Peut-être serons nous capables de découvrir derrière telle souffrance

    une maladie "créatrice", un moyen de progression dans notre évolution."

     

    Docteur Thierry Médynski.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il y a des êtres qui ont le pouvoir de vous émouvoir, non pas par ce qu'ils disent,

    mais la simplicité et la pureté de leur âme,

    par la grandeur et la beauté de leur cœur,

    par l'humilité et la sagesse de leur essence,

     

    Citation

     

     

    des êtres d'exception qu'on ne croise pas tous les jours.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

     

     

    Petite histoire....

     

     

     

    "Prenons l'exemple de cette femme intelligente et dotée d'un bon cœur.

    Elle avait une fille qu'elle adorait.

    Un soir elle est rentrée chez elle après une très mauvaise journée de travail,

    fatiguée, remplie de tensions émotionnelles, avec un mal de tête abominable.

    Sa fille se sentait bien, elle sautait et chantait de plus en plus fort,

    exprimant toute sa joie et tout son amour.

    Elle chantait si fort qu'elle aggrava le mal de tête de sa mère qui au bout d'un moment perdit contrôle.

    En colère elle regarda son adorable fille et lui dit :

     

    Tais toi ! Tu as une voix horrible. Peux-tu simplement te taire ?

     

    Attention à vos mots....

     

     

    En réalité c'est la tolérance de cette femme envers le moindre bruit qui était réduite à néant

    et non la voix de sa petite fille qui était horrible.

    Mais cette dernière a cru ce que sa mère lui avait dit, et , à cet instant, elle a conclu un accord avec elle-même.

     

    Après cet incident, elle n'a plus jamais chanté,

    car elle croyait que sa voix était horrible et qu'elle dérangerait quiconque l'entendrait.

    Elle devint timide à l'école et, si on lui demandait de chanter, elle refusait.

    Même parler aux autres devint difficile pour elle.

    Tout changea dans la vie de cette petite fille à cause de ce nouvel accord :

    elle crut qu'elle devait réprimer ses émotions afin d'être acceptée et aimée.

    Combien de fois agit-on ainsi avec ses propres enfants ?

    On leur fait part d'opinions négatives, puis ils les portent en eux durant des années et des années".

     

     

     

     

    Extrait des Quatre Accords Toltèques

    Don Miguel RUIZ

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

    Les Quatre Accords Toltèques

    Don Miguel RUIZ

    Les Quatre Accords Toltèques

    La voie de la liberté personnelle

     

    "A chaque fois que vous le lisez, ce n'est pas le livre qui a changé, mais vous."

    Don Miguel RUIZ.

     

     

     

    Castaneda a fait découvrir au grand public les enseignements des chamans mexicains

    qui ont pour origine la tradition toltèque.

    Dans ce livre, Don Miguel révèle la source des croyances limitatrices

    qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles.

    Il montre en des termes très simples

    comment on peut se libérer du conditionnement collectif

    -le "rêve de la planète", basé sur la peur -

    afin de retrouver la dimension d'amour inconditionnel

    qui est à notre origine et constitue le fondement des enseignements toltèques.

     

    Les quatre accords proposent un puissant code de conduite

    capable de transformer rapidement notre vie en une expérience de liberté, de vrai bonheur et d'amour.

    Le monde fascinant de la Connaissance véritable et incarnée est enfin à la portée de chacun.

     

    Qui est Don Miguel Ruiz ?

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

    Bien que né et élevé au Mexique par une mère curandera (guérisseuse) et un grand-père nagual (chaman),

    Don Miguel Ruiz choisit de faire des études de médecine et de devenir chirurgien.

    Une rencontre avec la mort (NDE) au début des années 70, a changé sa vie.

    Il s'est dès lors consacré à la maîtrise de la sagesse ancestrale.

    Il est maintenant devenu un nagual de la lignée des Chevaliers de l'Aigle,

    voué au partage de sa connaissance des enseignements des anciens Toltèques.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires