•  

    Si votre père s'est montré particulièrement sévère,  violent ou exigeant,

    c'est probablement en raison de la manière dont il a été traité lui-même.

    Sans doute a-t-il été blessé quand il était encore un petit garçon.

     

     

    Si vous comprenez cela,

    vous ne ressentirez peut-être plus le besoin de vous mettre en colère contre lui,

    car vous pourrez éprouver de la compassion pour lui.

     

     

    THICH NHAT HANH

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires
  •  

    Pour être en mesure d'acquérir un comportement social équilibré,

    une personne doit apprendre à être sure d'elle-même et autonome.

    Beaucoup de parents encouragent leurs enfants à développer leur propre identité,

    d'autres, à l'inverse, découragent le développement de l'individualité.

    Quand ce qui fait le caractère unique d'un enfant est anéanti, l'enfant fait ce qu'on attend de lui.

    Il se laisse diriger et obéit aux conventions

    mais il n'apprend pas à développer des idées, des goûts ou des intérêts personnels.

     

    Le Schéma "d'exclusion".

     

    Plus tard, il a l'impression de ne rien avoir à dire.

    La moindre conversation est un fardeau.

    Il aime écouter mais ne peut aborder un sujet par lui même et faire valoir son opinion.

    Au bout d'un certain temps, il évite les contacts sociaux plutôt que de se sentir inutile dans un groupe.

    Ce scénario peut contribuer à le rendre anxieux et à souffrir d'isolement.

    Plus le sentiment d'exclusion commence tôt, plus ce schéma aura d'emprise.

    Ce schéma prend souvent forme à l'adolescence.

    En effet c'est un age où la pression subie par nos congénères est la plus intense.

    De nombreux adolescents se sentent marginaux, isolés, en désaffection.

     

    "Je réinvente ma vie"

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Christine Orban - Deux fois par semaine.

     

    Un roman qui se lit comme une leçon.

    Pouvez-vous répondre à une seule question ?

    Si je vous parle et que vous parveniez à me guérir,

    ce sera pour vivre quoi ?

     

    C.O

     

     

     

     

     

     

    "Une analyse réussie, c'est pouvoir faire le travail toute seule.

    J'ai écrit ce livre pour Louis,

    parce qu'on continue de faire vivre ceux qui sont partis trop jeunes et parlant d'eux.

     

    J'ai attendu d'avoir le courage de refaire le chemin à l'envers.

     

    Quand mon livre est sorti, l'an dernier, je l'ai bien sûr envoyé à mon psy.

    J'ai tourné cinquante fois mon stylo entre mes mains.

    Je n'ai jamais eu autant de mal à écrire une dédicace".

     

    CHRISTINE  ORBAN

    "Récits de Divan, propos de fauteuil"

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    LE DANGER, CE N'EST PAS DE TRAVERSER UNE PASSE SUICIDAIRE,

    LE DANGER, C'EST DE NE PAS ECOUTER CE QUI SE PASSE.

    DERRIERE LE GOÛT DE MOURIR,

    IL Y A LE GOÛT DE VIVRE QUI A ETE DECU.

     

     

     

    THOMAS D'ANSEMBOURG.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  •  

    "Ce que l'esprit refuse, le corps doit l'assumer.

    Ce qui est refoulé ne peut plus s'adresser à l'esprit, mais "parle" au corps.

    Le corps réagit à un message refoulé au moyen de contractions, de vomissements, d'ulcères

    ou de bien d'autres troubles.

     

     

    Ce sont ces maladies que l'on nomme "psychosomatiques"

    parce que les problèmes psychiques, rejetés consciemment,

    sont pris en compte inconsciemment par le "soma", le corps.

    Le corps se substitue à l'esprit dans le traitement de l'émotion."

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pour la plupart des enfants,

    un contact, quel qu'il soit,

    même un contact fondé sur l'abus,

    vaut mieux que pas de contact du tout.

     

    Citation....

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

     

    L'abus engendre un ensemble complexe d'émotions :

    La douleur, la peur, la rage, la peine.

     

    Schéma : Méfiance et abus.

     

    Ces émotions sont puissantes et bouillonnent à la surface.

    Les personnes victimes d'abus, ont beau être calmes en apparence,

    elles semblent sur le point d'éclater comme une digue qui se brise.

     

    Vos humeurs sont sans doute volatiles.

    Subitement vous êtes bouleversés, vos larmes ou votre colère subite stupéfient votre entourage.

    A d'autres moments vous décrochez, c'est ce qu'on appelle la dissociation.

    Vous semblez être ailleurs.

    Tout ce qui vous entoure vous paraît irréel, vos émotions s'engourdissent.

    Cette réaction vous a permis d'échapper psychologiquement à l'abus.

    Toute relation est pour vous douloureuse, elle est le règne du danger, de l'imprévisible.

    On vous blesse, on vous trahit, on se sert de vous.

    Vous devez constamment rester sur vos gardes.

    Il vous est difficile de faire confiance aux autres même à vos proches.

    En fait les personnes les plus proches de vous sont celles en qui vous avez le moins confiance.

     

     

    Résultat test "Je réinvente ma vie"

    Jeffrey E. Young et Janet S.Klosko

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  •  

     

    Je réinvente ma vie

    (Vous valez mieux que vous ne pensez).

     

     

    Je réinvente ma vie...

     

     

    Avez-vous parfois l'impression que vos proches ne vous aiment pas suffisamment

    ou ne vous comprennent pas autant que vous le souhaiteriez ?

    Eprouvez-vous un sentiment d'imperfection ?

    Croyez vous qu'on ne pourrait vous aimer et vous accepter tel que vous êtes

    si on vous connaissait vraiment ?

    Dans ce cas, vous êtes sous l'emprise d'un schéma qui vous fait adopter des conduites d'échec.

    Un schéma a son origine dans votre enfance et il influence toute votre vie.

     

    Dans cet ouvrage, les auteurs font appel aux ressources innovatrices

    de la thérapie cognitive dans le but de vous aider à identifier

    et à modifier vos pensées, vos sentiments et vos comportements inefficaces.

    Ils décrivent onze schémas fondamentaux, élaborent pour chacun un test diagnostique,

    et proposent des méthodes progressives pour vous aider à surmonter

    vos anciennes blessures, vos croyances nocives et vos comportements négatifs.

     

    Grâce aux précieux outils proposés dans ce livre,

    vous obtiendrez des résultats inspirants et vous apprendrez à mieux vous connaître.

     

     

    Jeffrey E. Young et Janet S.Klosko.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le névrosé sent vivre en lui l'âme d'un enfant qui supporte mal des restrictions

    dont le sens lui échappe et que, pourtant, il ressent comme arbitraires.

     

     

     

    Il cherche bien, il est vrai, à faire sienne la morale régnante,

    mais cela l'achemine vers une désunion et, en quelque sorte, vers une guerre civile avec lui même ;

    car il veut à la fois d'une part se libérer, et d'autre part s'opprimer ;

    c'est précisément cette lutte intestine qu'on appelle névrose.

     

    JUNG, Psychologie de l'inconscient.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires