•  

    Un patient qui aurait refoulé de la haine contre un parent

    aurait beaucoup de difficultés à ressortir ce sentiment.

     

    Prenons le cas d'une femme qui, pendant son enfance et son adolescence,

    aurait caché une agressivité envers sa mère en manifestant un amour exagéré.

     

    Elle ne pouvait pas montrer son agressivité, puisque sa mère représentait un tabou.

     

     

    Or l'amour qu'elle éprouvait envers sa mère était du faux amour.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  •  

    Pour les personnes intéressées par le sujet,

    je vous invite à écouter en replay,

    l'émission de Flavie FLAMENT, "On est fait pour s'entendre"

    du mercredi 7 octobre 2015.

     

     

    Comment sortir des griffes d'un pervers narcissique ?

    Même si cette émission est orientée vers la perversion narcissique au sein même du couple,

    elle apporte quelques informations intéressantes...

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Le Déprimé est concentré sur lui-même.

    Il lui est impossible de se détacher de sa souffrance.

    Le mal est là, lancinant, il fait écran au monde extérieur qui perd même de son existence.

     

     

    Le déprimé se reproche violemment cette incapacité à se détacher de son état douloureux.

    Cela lui est insupportable mais imposé.

    Quand il se rend compte que cette concentration douloureuse

    l'empêche de manifester de l'affection à ceux qu'il aime

    (sorte d'anesthésie des sentiments),

    la souffrance et le remords sont à leur comble.

     

    "Je Vais Craquer"

    Dctr Henri Cuche

    Dctr A.Gérard

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires