• "La représentation négative, dépressive de soi, dont de plus en plus de personnes souffrent et se plaignent à l'heure actuelle, ,'a strictement rien à voir avec la réalité. Elle ne se justifie par aucun défaut visible, objectif, que ce soit la beauté physique, la santé, le travail, l'intelligence ou la richesse. Elle n'a pas pour origine le manque réel de quelque chose ou de quelqu'un, qui serait concrètement repérable et réparable. Elle ne reflète pas ce qu'est le sujet vraiment, mais ce qu'il croit, ce qu'il s'imagine être, ce qu'il fantasme, sous le prisme déformant du petit garçon ou de la petite fille intérieure. Ce n'est donc pas l'adulte qui se perçoit à l'aide de ses propres yeux d'homme ou de femme, mais l'enfant en lui qui l'observe et le juge sans indulgence. D'où l'inutilité fonciere de s'épuiser à "réparer" ces prétendues insuffisances ou disgrâces par des mesures extérieures : changement impulsif d'emploi, de résidence ou de partenaire, recours à la chirurgie esthétique....

    « Ma mère »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :